Fermeture des ateliers SNCF d’Oullins (Rhône) et de Romilly (Aube)… 1200 chômeurs supplémentaires !

fret_sncfLa direction SNCF du domaine Matériel reçoit exceptionnellement les organisations syndicales représentatives ce mercredi 22 avril 2015. Cette réunion aura pour sujet principal la présentation de deux restructurations catastrophiques décidées par la direction pour l’année 2015.

Romilly, Oullins, deux ateliers industriels historiques, deux régions différentes, mais le même destin : la fermeture des deux établissements. Pour les cheminots de ces ateliers, c’est une catastrophe ! Un drame humain !

Pour pallier à ces fermetures de site, la SNCF propose la construction de deux petits ateliers, dédiés uniquement à la réparation de pièces, mais implantés hors des ateliers existants. Pour SUD-Rail, c’est sur ces sites mêmes qu’il faut reconstruire !

Suite à la réforme ferroviaire, la privatisation de l’entretien du matériel fait partie intégrante de la réflexion de la direction de l’entreprise. De plus, suite aux discussions autour de la nouvelle Convention Collective Nationale Ferroviaire, les agents effectuant la réparation du matériel roulant pourraient en être exclus.

La direction SNCF fait payer aux salariés le prix fort de la dette, un des objectifs de la « réforme » ferroviaire d’août 2014 ! SUD-Rail a eu raison de s’opposer à celle-ci en juin 2014. Les belles promesses que nous prônaient à l’époque la direction, avec la complicité du gouvernement, sont loin maintenant !

SUD-Rail craint que la direction SNCF use de tous les moyens et de tous les arguments imaginables afin de fermer ces deux sites le plus rapidement et le plus silencieusement possible, sans aucune perspective pour les cheminots d’Oullins et de Romilly.

Seule certitude : si les salariés laissent faire la direction, la liste n’est pas prête de s’arrêter… A qui le tour demain ?

 

Le tract “Démantèlement du domaine matériel” à télécharger (pdf) –>