Personnel CASI PSE : CR de la réunion DP du 29 aout 2019

Sandrine nous a quitté le 9 août.
Tout le monde au sein du CE connaissait son énergie pour défendre les collègues, défendre leurs droits, du quart d’heure de récupération à la mutuelle, y’avait pas de « petit » sujet pour elle. Pas de « petit » sujet d’énervement, pas de « petit » sujet de mobilisation. Alors, elle montait au créneau Sandrine. Pleinement, avec ses tripes.

Sandrine, après avoir milité à la CGT, a fait partie de celles et ceux qui ont fait dès 1996, le choix, pas facile à l’époque, de créer SUD Rail, notamment au sein du personnel des CE. Ca n’a pas toujours été simple, vraiment. Mais avec ses camarades, parce que pour elle le collectif était essentiel, elle n’a pas baissé les bras. Si SUD Rail a pu devenir ce qu’il est au sein du CE de PSE, c’est beaucoup grâce à elle.

Mais encore plus important, si sur de nombreux points, les salarié-es du CE de PSE étaient mieux traités que les salarié-es des autres CE, c’est aussi beaucoup grâce à elle. Déléguée du personnel à PSE pendant près de 20 ans, elle représentait aussi régulièrement SUD Rail lors des réunions de la Commission paritaire des personnels CE/CCE. Toujours avec la même énergie, la même volonté absolue de justice. Même celles et ceux qui devaient en faire les frais parce qu’ils représentaient les employeurs ont toujours reconnu cette rigueur pour défendre les collègues.

Militant-es SUD Rail, salarié-es des CE, collègues et ami-es, Sandrine nous manquera.

Une semaine après Sandrine, c’est Yann, du restaurant de Bercy qui nous a quittés. Comme l’ensemble des collègues, nous avons appris cette nouvelle avec sidération. Ces 2 décès font que nous nous souviendrons, hélas, de ce mois d’août 2019.


Effectifs

La délégation SUD-Rail demande la liste des effectifs réellement présents au CSE au 26 aout ainsi que le tableau récapitulatif des personnels précisant le coefficient, les indemnités différentielles pour les personnels concernés, la catégorie, la classification et l’intitulé de poste de chaque salarié-e.
La direction remet l’ensemble des documents demandés. Nous sommes actuellement 55 salarié-es en CDI au CASI PSE, et 5 CDD.


Mise en place du CASI

La délégation SUD-Rail demande si la mise en place prévue en juillet du Casi est effective et si tout est maintenant en place, pour les cheminot-es comme pour les salarié-es.
Concernant les aspects « administratifs », la transformation du CE/CSE en CASI est réglée, l’ensemble du personnel est transféré (des conventions de mise à disposition pour les collègues qui travailleront aussi pour le CSE seront mises en place) : concrètement, cela veut dire que les fiches de paie sont maintenant à en tête du CASI PSE.
Pour ce qui concerne l’informatique (que ce soit le site ou les adresses mails des personnels), le transfert devrait être effectif au mois de septembre.


Suite des négociations annuelles

La délégation SUD-Rail demande si la direction a de nouvelles réponses à apporter aux questions portées lors de la réunion de NAO.
La direction n’a pas d’éléments nouveaux à apporter, précisant que les élus continuaient à travailler sur les points soulevés, et que des réponses seraient apportées dans le cadre de la nouvelle organisation des services.
Pour la délégation SUD-Rail, si une partie des revendications portées lors des NAO sont effectivement du domaine du collège employeurs de la Commission paritaire dont il n’y a pas grand-chose à attendre, certaines questions posées peuvent sans souci être réglées localement. Faisons-le !


Augmentation de la prime d’exploitation des cheminots

Suite à la décision unilatérale du collège employeurs de la Commission paritaire, la délégation SUD-Rail demande comment va concrètement se traduire la mesure visant à appliquer aux personnels des CSE/CASI l’augmentation de 150 euros de la prime annuelle d’exploitation pour les cheminots.
Suite aux demandes des représentants du personnel CGT et SUD-Rail pour que les personnels des CSE/CASI/CCGPF bénéficient d’une mesure identique à celle des cheminot-es, le collège employeurs de la Commission paritaire a décidé, de façon unilatérale (et sans réunir qui que ce soit) de répondre à cette demande par une mesure consistant à simplement augmenter la valeur du point de 10,77 euros à 10, 82 euros…
Pour la délégation SUD-Rail, cette « réponse » du collège employeurs est bien loin du compte : cette « revalorisation » de 0,05 euros (bruts) de la valeur du point, cela veut dire concrètement 92 euros (bruts) annuels pour les collègues qui ont les plus bas coefficients. C’est bien loin des 150 euros, déjà pas spectaculaires, touchés par les cheminots….
Au-delà de ce qui pourrait être fait localement pour remédier à cette escroquerie, il serait vraiment temps que des négociations nationales s’ouvrent pour faire réellement évoluer la valeur du point et la grille des salaires !


Mouvement du personnel/ nouvelle organisation des services

La délégation SUD-Rail demande où en sont les différentes embauches envisagées.
La direction répond que 3 embauches dans le cadre d’un CDI ont été réalisées en juin et juillet, à la comptabilité (passage de CDD à CDI), au restaurant de Bercy (passage d’intérim à CDI) et aux Activités sociales (« itinérant » sur les différents espaces CE pour remplacer les absences).
Bienvenue à ces collègues !

La délégation SUD-Rail demande ce qui est envisagé suite au décès de nos 2 collègues qui occupaient des postes important au sein du CASI.
La direction répond que des embauches sont envisagées, pas forcément pour ces postes précis, mais dans le cadre de la nouvelle organisation des services, une partie des fonctions de ces collègues pouvant être reprise par des salarié-es en poste qui pourraient évoluer.

La délégation SUD-Rail demande où en est le projet de nouvelle organisation des services.
La direction répond que le travail est toujours en cours, notamment du côté des élus et qu’après les échanges avec les responsables de services, cela devrait être présenté d’ici la mi-octobre.
La délégation SUD Rail a rappelé qu’il y avait de fortes attentes de la part des collègues sur ce sujet !


Salarié-es à mi-temps thérapeutiques

La délégation SUD-Rail demande quand sera envoyée la note de service concernant les congés des salarié-es à mi-temps thérapeutiques, annoncée lors de la dernière réunion DP, afin de permettre aux collègues concerné-es de vérifier leur situation vis-à-vis de la législation.
La direction répond que la note va être très prochainement rédigée et envoyée, ce qui n’avait pu être fait à cause des congés d’été.


Sanctions

La délégation SUD-Rail demande la liste et les raisons des sanctions depuis la dernière réunion DP dans notre CER.
La direction répond qu’il n’y a pas eu de sanction depuis la dernière réunion.


Théâtre Traversière

La délégation SUD-Rail demande quelle est la nouvelle procédure pour acheter des places de spectacle pour le théâtre Traversière.
La direction répond qu’elle est intervenue auprès des gestionnaires du théâtre pour qu’il soit à nouveau possible de commander des places via France Billets (ce qui devrait être fait rapidement), et qu’un lien spécifique va être mis en place sur le portail internet du CASI pour commander en direct sur le site du théâtre Traversière.


Commission paritaire

La délégation SUD Rail demande si la direction a connaissance d’une prochaine réunion de la commission paritaire.
La direction n’a reçu aucune information de la Commission paritaire, concernant une future réunion.
La Commission paritaire ne s’est pas réunie depuis le début de l’année (alors que 6 réunions étaient programmées) et l’excuse de la mise en place des CASI ne tient vraiment plus !


Semaine de Noel

La délégation SUD-Rail demande que les installations dont les salarié-es souhaitent prendre la semaine de Noel en congés soient fermées (elles seront déjà fermées le lundi 23, mardi 24 et mercredi 25 décembre).
La direction dit ne pas avoir de souci de principe avec cette proposition (si les salarié-es veulent, et peuvent, poser des congés), mais vérifiera auprès des responsables de service, en fonction de l’activité de l’an dernier. Concernant la restauration, toutes les installations seront fermées.
Pour la délégation SUD-Rail, il n’est pas possible que seulement certain-es salarié-es bénéficient de ce droit.


Elections des représentant-es du personnel

La délégation SUD Rail demande comment est prévue l’organisation des prochaines élections des représentant-es du personnel ? Le collège employeurs de la Commission paritaire avait annoncé envoyer un projet de protocole début juillet, à ce jour, nous n’avons rien reçu, alors que les élections doivent se tenir en novembre.
La direction répond que malgré ses relances, elle n’a rien reçu du président de la Commission paritaire, et que si cela devait durer, nous travaillerions à un protocole spécifique pour le CASI de PSE.
Pour la délégation SUD-Rail, il est vraiment incompréhensible que le collège employeurs de la Commission paritaire n’ait pas avancé, laissant chaque CASI se débrouiller seul… avec pour conséquence, des salarié-es de CASI aux droits éventuellement différents selon la région où ils/elles travaillent.