TMV : Compte rendu CSE du 29/08/2019

Tous en grève le 24 Septembre

Une loi est en projet pour 2020 pour mettre fin aux 42 régimes de retraite dont celui de la SNCF.
L’objectif est une application en 2025. Ne vous inquiétez pas (quoique…), SUD-Rail vous explique tout. Tout d’abord la retraite ne se calculera plus sur les 6 derniers mois où les 25 meilleures années, mais sur l’ensemble de votre carrière.
Notre caisse de prévoyance va disparaitre avec tous les avantage qui vont avec. ( remboursement des soins 100% pour les cheminots et 75 % pour les ayant droit).
Les spécificités roulants et sédentaires sont aussi dans le collimateur.
Le dernier avantage qui fait le lien cheminot va disparaitre. Alors qu’avons comme choix que celui de combattre ce projet néfaste. SUD rail demande que tous les cheminots montrent à MACRON son refus d’une telle réforme.
Alors tous en grève le 24 septembre pour défendre notre système de retraite par répartition. Tous à la manifestation Interprofessionnel. POSEZ Vos D2I dès maintenant.

Régio2N INCIDENT A REPETITION

Ce Matériel a encore montré ses limites d’exploitations estivales!!
Après les déboires hivernaux , l’été 2019 restera pour les usagers et les cheminots celui le plus catastrophique depuis des années. Ils en sont même à regretter les 5300. En effet plusieurs arrachement caténaires ont obligé la direction à abaisser la vitesse sur ce type de matériel sur voie de service. Mais le plus inquiétant pour la SEF, et que ces rames ayant subi un choc frontal , perdent les moyens de couper les circulations des trains environnants. Et rien n’a été modifié depuis.
SUD-Rail n’est pas étonné de ces incidents. Mobilité IDF propriétaire a commandé ces rames standards sans aucune modification structurelle sur la partie frontale et PANTO.
Encore des histoires de pognons au détriment de la sécurité!!!!

Dérives sur les embauches

SUD-Rail constate que les embauchés PS25 se voient doubler systématiquement leur période d’essai par la direction ( 2 mois X 2), c’est une dérive que SUD-Rail ne cautionne pas du tout et à dénoncer en réunion CSE.
Cette pratique s’ajoute à celle qui consiste à embaucher en INTERIM et qui sert de période de test avant la proposition d’une offre de poste à statut (CP ou PS 25).
SUD-Rail revendique comme toujours l’embauche au statut, afin que les cheminots bénéficient tous des mêmes droits. Mais bon ce rêve n’est qu’utopie vu qu’au 1er Janvier 2020 l’entreprise aura réussi à ne plus recruter au statut mais avec des conditions de la convention collective ferroviaire. Encore un des effet de la réforme de 2018…..

Retraite à points

Le projet prévoit un système universel par points en remplacements de tous les régimes actuels. Autre point et pas des moindre, la mise en place d’un système de réforme permanent, ce qui veut dire que les personnes qui partiront avant 64 ans auront 5% de décote par année manquante.
Le danger d’un système à points est la valeur du point au moment ou l’agent demande sa retraite. En plus il sera soumis à la balance entre les recettes et les dépenses.
En gros, si le système est déficitaire soit le point sera dévalorisé ou les cotisations seront augmentées pour équilibrer le système. Le deuxième effet est l’obligation pour tous d’aller à l’Age pivot de 62 ans pour demander sa liquidation et comme finalité une décote pour ceux n’allant pas jusqu’ a 64 ans.
Quand on sait que le rapport fait d’état d’un taux d’emploi pour les personnes de plus de 54 ans le plus faible d’Europe. Il sera difficile d’aller jusqu’à 62 ans sans passer par la case CHOMAGE. Les patrons sont devenus les spécialistes des plans sociaux, des ruptures arrangées ou des licenciements pour ce type de salarié expérimenté et couteux.
Le combat est là!!! Faisons travailler nos jeunes générations au lieu d’obliger les anciens à rester au TAF!!!!

Médecine SNCF DANGER

En plus de ne pas arriver à recruter des cheminots, la SNCF n’arrive plus à embaucher de médecin du travail au cabinet médical de Paris Gare de Lyon, ce qui reste problématique dans une entreprise comme la notre. La SNCF n’a aucun état d’âme à aller chercher un médecin retraité depuis 2018 afin qu’il puisse assurer un CDD des 6 semaines de 2 jours/ semaine. (congé maternité). Une HONTE!!!!!
Dans le même temps, nous avons appris que le cabinet de soins de TRIAGE ne rouvrirait pas ses portes faute de médecin … il faudra prendre RDV par internet à Paris Gare de Lyon… Super, encore des génies de la proximité et de la prise en compte de la santé des cheminots du site.
Ce fatalisme doit nous faire réfléchir sur l’avenir de notre médecine d’entreprise. Encore un avantage qui se délite avec le temps. Et la SNCF ne fait rien pour la rendre plus attractive.