ESV TGV : Compte rendu de la réunion RPX du 10-09-2019

Transfert de la prestation Accueil et PSH de l’Escale Paris Bercy à l’unité Gare (Gare et Connexion)

Comme pour Paris gare de Lyon, Gare et Connexion acte la suppression de la commande d’accueil générale (kiosque info, accueil itinérant et prise en charge PSH) en gare de Paris Bercy et souhaite que la prise en charge des PSH soit exclusivement réalisée par son prestataire Itiremia. A partir du 01 er décembre 2019, ce dernier sera en charge de l’accueil, de la gestion et de la prise en charge des PSH du 1 er au dernier train au sein du kiosque, ainsi que la gestion des objets trouvés et des tractions manutentions.

Ce projet aura pour impact la suppression du roulement kiosque E27618 (3 postes) et la suppression d’un roulement accueil itinérant E27606 (3 postes). En parallèle, la direction indique vouloir apporter des modifications horaires au roulement E27607 mais ne saurait pas encore comment car c’est en cours d’étude.

Les agents du roulement itinérant n’effectuent pas uniquement de la prise en charge PSH. Et lorsqu’ on demande à la direction qui va effectuer les tâches opérées par ces agents tel que l’agencement, les visites, les aides au départ et l’accueil bienvenue, la direction répond qu’elles seront rebasculées sur les agents restant. Vive la productivité !

Les 6 agents concernés par la suppression des 2 roulement bénéficieront du RH 910. Les entretiens exploratoires auraient débuté.

SUD-Rail dénonce les décisions prises par nos directions qui suppriment les postes de cheminot-e-s et entrainent une productivité à outrance subie par les agents.


Modification des horaires du roulement E24411 (escale) au 01/10/2019

2 références extrême soirée (17h15-1h00) sont déjà prévues les dimanches et jours fériés pour assurer les différentes tâches liées au plan de transport (départs, RVO, raccord et visites) et impliquerait une forte sollicitation des 2 agents présents.

Afin que l’ensemble des tâches soient réalisées, et plus particulièrement les tâches de visite avant expédition, la direction souhaite modifier les horaires de la référence E24078 du roulement E24411 les dimanches et jours fériés, et les passer de 16h15/00h00 à 17h15/1h00 à partir du 1 er octobre 2019. 4 agents sont concernés par cette modification.

Le service des transports en commun étant terminé à l’heure de la fin de service (1h00), SUD-Rail a demandé si les agents concernés avaient été vus et si des difficultés pour rentrer chez eux avaient été remontées. La direction a indiqué que 3 agents sur les 4 concernés ont été vu et qu’ils étaient tous véhiculés. Le 4eme agent étant en absence longue durée, SUD-Rail a rappelé à la direction qu’il devait certainement y avoir un agent en CDD qui le remplaçait et qu’il était impératif qu’il soit vu afin de s’assurer qu’il n’éprouve pas de difficulté pour rentrer chez lui et trouver une solution si c’était le cas.

N’hésitez pas à vous rapprocher d’un délégué SUD-Rail si jamais cette problématique se présentait.


Modification des horaires du roulement C23613 (vente) au 01/10/2019

La direction veut modifier les horaires de ce roulement, actuellement en 7h45/15h30 du lundi au vendredi en 12h15/20h00 du lundi au dimanche, dans le cadre, soi-disant, d’un plan d’action vente pour réduire le temps d’attente, mais surtout répondre aux besoins de production. 1 agent serait concerné.

Si la direction parle de « modification », en y regarde bien, c’est un nouveau poste en horaire de journée qui est supprimé.

Pour SUD-Rail il est inadmissible qu’un roulement de journée servant non seulement à faire la passation entre les matinées et soirées tout en absorbant la charge de travail soit sacrifié au nom de la productivité. Les problématiques liées aux chantiers de ventes sont les conséquences de la politique de productivité et d’ultra polyvalence que la direction a voulu en supprimant des centaines voire des milliers de postes à la vente. Pour SUD-Rail, les postes en horaires de journée sont nécessaires pour garantir la continuité de la charge de travail entre les passations et permettre d’équilibrer vie privée et vie professionnelle.


Requalification du poste Opérateur CPS UOEscale Qualif D au 01/10/2019

L’ensemble des postes de la CPS vente et escale sont à la Qualif D, sauf 1 (étonnant d’autant plus qu’il a toujours été occupé par des agents à la qualification D). Afin d’harmoniser cela, la poste du roulement E20401 passera à la Qualification D au 01/10/2019.


Déqualification du poste Adjoint SEF Train (Pôle S) à la qualification F

Actuellement il y a 2 postes adjoints SEF : 1 à l’escale (Qualf F) et 1 au train (Qualif G). La direction invoque une harmonisation du calibrage des 2 postes d’adjoint SEF pour justifier cette déqualification. En parallèle, la direction indique vouloir mutualiser les compétences de ces 2 postes afin de favoriser le remplacement mutuel. Le poste sera à pourvoir à partir du 07/12/2019.


Expérimentation LSA et plan d’action “30mn max”

La direction était tellement pressée de terminer cette réunion que ces seules paroles sur ce sujet qu’elle a elle-même mis à l’ordre du jour ont été « bon bah ça se poursuit ». Voilà voilà !
Bien évidemment SUD-Rail ne peut se satisfaire de cela.


Fusion des 2 roulements temps partiels pour créer un roulement temps plein (vente) au 01/11/2019

La direction veut fusionner 2 roulements CDI temps partiel (roulements CDIMX1 et CDIMD1) pour en faire qu’un seul à plein temps de soirée dont les horaires restent à préciser. Pour la direction, les postes CDI temps partiel ne font plus l’objet de besoin sur notre établissement… vous imaginez bien que cette dernière s’empressera de les supprimer ou modifier dès que l’occasion s’y prêtera. Toujours d’après elle, ces 2 postes sont, ou seront, prochainement vacants.

La direction informe que ce poste sera couvert par une des 7 embauches attribuées par le national suite aux problématiques de temps d’attente des voyageurs aux guichets de vente et pour laquelle la direction de l’ESV TGV PSE se servira pour créer une 2eme équipe mixité.

Pour SUD-Rail, l’orange marmelade made in ESV est une fois de plus de mise. Les 7 embauches octroyées par la direction Voyage suite aux différentes problématiques rencontrées par les vendeurs sur leurs chantiers du fait de suppressions de postes trop rapides et trop nombreux, vont servir pour créer une 2ème équipe mixité. Autant vous dire que rien ne garantit que cette équipe intervienne plus à la vente qu’à l’escale malgré ce que la direction peut dire.
Bien que bienvenues, ces 7 embauches sont surtout un bon coup de com’ pour tenter l’apaisement suite aux problèmes survenus cet été, elles sont insuffisantes face au nombre explosif de suppressions de postes !


Prévention et sensibilisation sur le harcèlement sexuel

La direction de l’ESV TGV PSE souhaite organiser une campagne de prévention et de sensibilisation sur le harcèlement sexuel au travail (type forum) avant la fin de l’année, mais la date n’est pas encore arrêtée.
Pour SUD-Rail il est important que les RPX ainsi que les membres de la commission égalité professionnelle et mixité y soient associés


Suivis accidents du travail (AT), 2ème trimestre 2019

Entre le 1 er avril et le 30 juin 2019, il y a eu :

  • Vente : 3 accidents du travail pour 47 jours d’arrêts
  • Escale : 9 accidents du travail pour 171 jours d’arrêts
  • Train : 10 accidents du travail (dont 1 accident de trajet) pour 102 jours d’arrêts
  • Siege : 1 accident du travail pour 66 jours d’arrêts

Ce qui depuis le début de l’année donne :

  • Vente : 6 accidents du travail pour 111 jours d’arrêts
  • Escale : 14 accidents du travail pour 220 jours d’arrêts
  • Train : 15 accidents du travail pour 176 jours d’arrêts
  • Siege : 1 accident du travail pour 66 jours d’arrêts

Point sureté – Travaux de sécurisation des embarquements

  • hall 1 / portail Avitailleur / quai B —> pose d’un système de contrôle d’accès CANIF
  • hall 1 / portail Avitailleur / voie I —> pose d’un système de contrôle d’accès
  • hall 2 / portail Avitailleur / voie 23, côté Charolais —pose d’un système de contrôle d’accès CANIF
  • hall 2 / portes battantes / hall 2 – quai B —> pose d’un système de contrôle d’accès CANIF + alimentation gâche électrique + BBGV
  • hall 2 / portail Avitailleur / voie 23, côté hall —> dépose et remplacement par un portail à ouverture manuelle
  • hall 2 / portail Avitailleur / voie 5 —> dépose sans remplacement – Barrière accordéon gardiennage à étudier
  • hall 2 / portes battantes / quai B —> pose de potelets de protection

Ces travaux devraient avoir lieu à partir de fin septembre.


Communication des résultats des campagnes de dépistages aléatoires individuels alcool et autres produits psychoactifs

Dans le cadre de la prévention et maitrise des risques liés à la consommation d’alcool et autres produits psychoactifs, la direction de l’ESV TGV PSE a organisé des campagnes de contrôle le 18 juillet pour la vente et le 22 juillet pour l’escale. 58 agents (31 vente et 27 escale) ont été dépistés via un éthylotest et un test salivaire. L’ensemble des agents ont eu des résultats négatifs.

Si un test avait été positif, un deuxième test aurait été réalisé. En cas de résultat positif, des mesures conservatoires auraient été prises (retrait de l’agent de la production, accompagnement à l’hôpital et bien évidement, même si la direction se dit juste et équitable, il y aurait de fortes probabilités à ce qu’un dossier disciplinaire soit ouvert). Les prochaines campagnes programmées sont :

  • Le 12 septembre 2019 pour la Caisse principale et l’UO Train
  • Le 1er octobre 2019 pour Bercy (date susceptible de changer)
  • Prévu pour le Siège et les UO mais pas de date encore arrêtée.

Suite aux retours des agents, SUD-Rail a interpelé la direction quant au lieu et à la proximité des agents effectuant les tests dans un même local ne permettant pas de confidentialité. La direction mettra des paravents pour garantir la confidentialité sur les prochaines opérations en cas de local commun.
Ce sont les premières opérations de dépistage mises en place par la direction et cette dernière a « pris la peine » de prévenir les RPX ainsi que les agents en amont. En revanche, lorsqu’elle renouvellera sa campagne, ou même en cas de doute concernant un agent en particulier, aucune communication ne sera faite.


Présentation de la Business Box

À partir de la fin de l’année, la direction de l’axe souhaite lancer une expérimentation pendant 1 an en créant un espace de travail cloisonné en bas des voitures 2 (les 6 dernières places du fond) de l’ensemble des rames reliant l’OD Paris-Lyon. Pour des raisons de sécurité, la cloison ne se verrouillerait pas.

Pour le moment beaucoup de choses sont encore très flou et la direction n’a pas su répondre à l’ensemble de nos questions. C’est le titulaire qui aura en charge de proposer cet espace aux voyageurs en 1 er classe. Comment ? on ne sait pas.

Le cout n’est pas encore déterminé mais la direction plancherait sur une fourchette entre 30 à 50 euros. La perception de ce service serait considérée en « perception complexe » pour les contrôleurs. Cet espace ne serait pas proposé en période de pointe. Dans les outils de vente, la direction a demandé à ce que ce soit les dernières places à être vendu si besoin. La réservation de la Business Box ne serait pas proposée à la vente par les canaux de distribution mais par le seul chef de bord (souvent seul à bord) en cours de voyage. Après sa procédure de départ, son annonce de bienvenue et sa ronde de sécurité le chef de bord devra vérifier que
l’espace est bien libre et pourra proposer la vente de cette prestation ensuite. Comment ? Rien n’est fixé pour le moment mais COSMO devrait intégrer cette vente pour la fin de l’année.

Un groupe d’ASCT référents aurait été créé pour finaliser les modalités et préciser les gestes métier.

Pour SUD-Rail cette nouvelle lubie de la direction va générer de grosses problématiques pour les ASCT. Quelle procédure si l’espace est occupé par des clients pro 1ere qui ne souhaiteraient pas se déplacer ? Nouvelle tâche à réaliser sur un trajet court dont le chronogramme ne laisse que très peu de marge. Pas de réelle procédure, tarification, geste métier présenté devant les instances pour que nous puissions émettre un avis qu’on ne nous demande pas d’ailleurs puisque la présentation bâclée n’est qu’à titre d’information.


Projet d’évolution de la procédure de “départs des trains” à Paris Bercy et gare de Lyon

« On nous l’impose »
La direction invoque une mise en conformité au niveau européen pour justifier cette évolution en gare de Paris Bercy et Paris gare de Lyon.
La direction explique que rien ne changera, sauf l’autorisation de départ : il n’y aura plus de « coup de palette » ou de « coup de guidon » à donner mais l’ensemble des acteurs actuels seront présents. Le transfert de responsabilité est dévolu au conducteur. Les actuels chefs de service ainsi que les agents formés à la TSAE continueront d’être présents et auront les mêmes interlocuteurs qu’actuellement. C’est eux qui signifieront à l’ASCT le service achevé. L’ex chef de service deviendra « agent sol » et aura en charge de transmettre à l’ASCT le service achevé. « Pour plus de confort, l’aide au départ est aujourd’hui maintenue » (dixit la direction). Mais qu’en sera-t-il après ?

La direction indique qu’il n’est prévu aucune évolution d’organisation en termes de réorganisation (suppression de poste) et si suppression de poste il y a à un moment ou à un autre, ce sera indépendant de cette modification de procédure.

Mais bien sûr ! Comme si le fait de demander aux ASCT de prendre l’habitude de siffler avant la fermeture des portes et de vérifier systématiquement le KOCS pour s’assurer de l’ouverture du signal ne présage en rien la suppression des « agents au sol » !!?

Coté formation : il y aura une formation pour les conducteurs, et seulement une information pour les agents d’escale et train. Cette évolution de procédure sera mise en application au 15 décembre 2019.


Présentation de la Team INOUI

Voilà encore une nouvelle lubie de la direction. Cette dernière se dit avoir pour ambition de contrecarrer l’arrivée de la concurrence par une montée en compétence sur la qualité de service de ses « collaborateurs ». A les entendre, il faut croire que jusqu’à présent on faisait de la merde !!!

Pour cela elle veut créer une « Team Inoui » qui sera composée de 4 agents ambassadeurs (2 sur l’axe Paris-Lyon 2 sur Méditerranée) qui accompagneront les ASCT sur leur train pour afin de leur « transmettre leur savoir faire et savoir être en relation client ». Ces ambassadeurs seraient sortis de la production 1 semaine par mois pour effectuer ces accompagnements sur Paris-Lyon et Paris-Méditerranée. La phase expérimentale débuterait au 1 er octobre jusqu’au 31 décembre 2019.

Pour SUD-Rail, les missions dévolues à cette Team relèvent des compétences des CBORM Formateurs qui sont formés et rodés à ce genre de missions. Il ne faudrait pas que la direction use de cette Team pour se dédouaner de son devoir de former ses agents et faire passer les « nouveautés » et « modifications de tâches ». De plus, il serait demandé aux « ambassadeurs » de fournir un rapport d’accompagnement qui permettrai à l’UO de centraliser les remontée négatives ce qui pourrait lui servir par la suite lors des notations ou autres.
SUD-Rail émet de forte réserve quant à l’utilité de cette Team. A croire que les formations dispensées par la direction dans le cadre de la « relation client » étaient inutile.


Aménagement espace de repos vente et escale

Suite aux retours des boite à idées quant à l’aménagement des espaces de repos et tisanerie communes vente/escale, la direction a fait appel à un cabinet d’architecte pour proposer un projet. Certain-e seront peut être déçus que les proposition de télévision, PS4 et barre de pool dance n’ait pas été retenues.

Pour la tisanerie et l’espace détente, c’est une ambiance décontractée, sobre et cosy type « retour à la nature » qui a été retenue. La tisanerie pourra accueillir 30 personnes et l’espace
détente 10 personnes en simultanée.

La direction prévoit également de réaménager la salle embarquement mais ce projet est pour le moment décalé car elle attend de voir ce que donnera le projet tisanerie/salle détente avec le cabinet d’architecte.

Le local des ASCT situé à l’entrée des vestiaires devrait lui aussi être réaménagé, mais nous n’avons pour le moment aucune date pour le moment.

Pour SUD-Rail, ces réunions RPX sont une mascarade ! Les questions envoyées en amont à la direction par notre délégation sont à peine traitées, certains projets ne sont même pas présentés aux représentants du personnel, les informations données par la direction sont succinctes, quand elle daigne nous en donner !

SUD-Rail ne laissera pas les instances représentatives du personnel devenir des réunionnites sans qu’on ait notre mot à dire. ON EST LA ! que ça lui plaise ou pas…