5 sociétés indépendantes qui vont isoler les cheminot-e-s !

Un morcellement de la SNCF qui va entrainer la fin de l’unité sociale des cheminots !?

Dans les objectifs de la direction, chaque société serait totalement indépendante, financièrement, mais également sur la quasi-intégralité des domaines sociaux … Mais qu’est ce que ça veut dire ?

Une politique salariale propre à chaque société !
Finis les salaires égaux selon les qualifications ou les positions, en abrogeant unilatéralement le dictionnaire des filières et en transposant unilatéralement un hypothétique accord de classification/rémunération issu de la convention collective, chaque direction aura la liberté de fixer le niveau de la rémunération, des indemnités, des primes et de l’évolution salariale sur son périmètre… Pas besoin d’être un grand savant pour deviner que très rapidement, les différences seront telles que le passage entre chaque société deviendra impossible !

Une organisation du travail propre à chaque société !
Fini le texte transverse (ex-RH0077) qui fixe le cadre de nos conditions de travail (régime de repos, taquets horaires, nombre de week-ends…), chaque société aura toute latitude pour dénoncer les accords existants et renégocier (ou imposer) sur son périmètre, les conditions de travail qu’elle souhaite. Plusieurs sociétés (Fret/gares et connexion) l’ont d’ailleurs déjà annoncé !

Pour garder l’unité sociale des cheminot(e)s, à partir du 5 décembre, c’est 100% en grève !