Compte rendu CHSCT ETP PSE 10-2018

Passerelles Melun

Depuis plus d’une décennie, le CHSCT et notamment vos représentants SUD-Rail bataillent pour obtenir la mise en place des passerelles sur tous les sites.
Sur le site de Melun, la direction nous annonce ENFIN la mise en place des passerelles tout le long des voies du faisceau Bourgogne. Les travaux doivent débuter courant novembre.
Comme nous croyons que ce que l’on voit, nous attendons la fin des travaux pour crier victoire mais il semble que cela n’a jamais été aussi proche.
Pour le faisceau Héricy, des mesures doivent encore avoir lieu car il n’est pas prévu de l’équiper comme le faisceau Bourgogne. En effet, la direction a décidé de compléter par des passerelles uniquement où cela est nécessaire.


Rattachement

Ce n’est plus un secret pour personne, l’annexe de Montargis qui dépend aujourd’hui du Charolais va prochainement (janvier 2019) être rattachée à l’UP TN D/R. Un CHSCT doit avoir lieu courant novembre sur le sujet. Les membres SUD-Rail veilleront à ce que les agents de Montargis ne soit pas lésés par ce rattachement et que les us et coutumes soient conservés.
Autre sujet de rattachement qui pourrait voir le jour c’est l’UP de Creil. Les bruits de couloir vont bon train et la direction pourrait décider courant 2019 de rattacher au sein d’un même établissement ligne D l’UP de Creil. Nous sommes totalement opposés car nous ne voyons pas l’intérêt de ce rattachement mis à part la vente à la découpe par activité. De plus, cela va complexifier l’organisation car les accords, les usages et les  fonctionnements sont différents.
Nous espérons qu’il s’agit d’une simple rumeur et nous resterons vigilants car il y aura de nombreuses conséquences néfastes.


LOCAL de JONCHEROLLES

Des travaux ont débuté dans le local ADC sur le site de Joncherolles et ce jusqu’au 23 novembre. Ce local fait partie du périmètre du CHSCT de Paris Nord. Par conséquent, nous avons simplement été avisés des travaux mais sans plus de détails. Si vous avez besoin de vous rendre aux toilettes, ils sont disponibles à l’étage du bâtiment.
Espérons au moins une chose c’est que les problèmes de canalisations et d’odeurs soient définitivement réglés, qu’un canapé et une télé soient installés.


LOCAL de GOUSSAINVILLE

Depuis le SA2014, c’est la bataille pour obtenir la rénovation du local de retournement sur le quai côté Paris. Cela fait maintenant 4 ans que la direction annonce la remise en service du local mais sans résultat. Cette fois, la réouverture est annoncée pour le changement de service de Décembre.
On a du mal à y croire vu que la direction nous mène en bateau depuis un moment. Si vous avez besoin de vous rendre au WC, n’hésitez pas à utiliser le local au-dessus du PRS, peu importe la régularité, la direction de ligne doit payer son indifférence auprès des agents.


LOCAL de VILLIERS LE BEL

Ce local est également fermé jusqu’au 30 octobre pour travaux.
Vu l’état déplorable dans lequel il était depuis un moment ce n’est pas du luxe.

Espérons que les problèmes de canalisations soient définitivement réglés. Nous avons demandé qu’une fontaine à eau soit mise en place ainsi qu’une machine à café. Pour cette dernière cela risque d’être compliqué car LYOVEL ne veut plus remettre de machine à cause du vandalisme de celle-ci.


LOCAUX de CORBEIL

Des travaux de rénovation ont eu lieu dans le local de prise de service ADC de Corbeil pour le transformer en local interservices. En soi ce n’est pas une mauvaise idée, mais là où le bât blesse c’est que le CHSCT n’ait pas eu son mot à dire !
En effet, des premiers plans ont été présentés au CHSCT, mais aucunes remarques n’a été prises en considération et la direction a décidé seule des travaux à effectuer.
Actuellement, une extension des locaux est réalisée pour accueillir le futur poste de GEOP (GM gérant traction et matériel). Là aussi le CHSCT n’a pas eu son mot à dire et les travaux sont réalisés sous les décisions unilatérales de la direction.
Nous savons que la réforme sur la loi travail a modifié le fonctionnement pour les instances représentatives du personnel, mais cela doit voir le jour au 1 er janvier 2019. A l’ETP PSE, la direction anticipe déjà la suppression du CHSCT.
Enfin, tous les tableaux et autres conneries de la direction sont en places, par contre une table et une télé, c’est trop compliqué …


LOCAL POINT X

Un local de retournement doit voir le jour le long de la voie 2bis C. Il était prévu une mise en service pour Décembre lors du changement de service mais nous savons d’ores et déjà que cela ne sera pas le cas.

Un passage planchéié sera mis en place. Nous avons réclamé la mise en place d’un feu rouge comme à CBV ou MEL pour alerter de l’arrivée d’une circulation, mais la direction de ligne a refusé car cela représente un coût trop élevé entre l’étude, la mise en place et la modification de nombreux documents.
Comment on peut d’un côté faire la chasse à l’EPI, venir vanter et demander d’appliquer les règles qui sauvent et de l’autre refuser la mise en place d’un feu rouge pour la sécurité des agents.
C’est une contradiction ubuesque! Et surtout depuis quand la sécurité a-t-elle un coût ?


PASSERELLE VIP

Quand le droit d’alerte devient le seul moyen de nous protéger !!

La délégation Sud rail a posé un droit d’alerte au mois de juillet sur les
27 et 28 de Villeneuve Prairie.
Les passerelles sur ces voies étaient dangereuses pour la descente et la
montée des ADC.
Plusieurs mois d’échange et de patience n’ont abouti à rien malgré les engagements pris par le président du CHSCT. Et pourtant il n’aura fallu que 3 semaines pour avoir des passerelles adaptées à ces voies une fois le droit d’alerte posé…
Quelles conclusions en tirer ?
La direction joue-t-elle avec notre sécurité?
L’action est-elle plus efficace que le dialogue?
A bon entendeur…


TOILETTES FEMMES

Voilà un exemple du sérieux de la direction, qui nous oblige à batailler pendant des mois pour un sujet très simple. L’installation de poubelle hygiénique dans les toilettes femmes, presque 1 an pour avoir de petites avancées.
Sur les sites de PSE, normalement toutes les toilettes sont équipées.
Maintenant il faut s’attaquer aux locaux du Nord qui ne sont pas de notre périmètre. On a compris depuis longtemps que dès qu’on passait le tunnel, on arrivait dans une zone de non droit pour les locaux.


TOILETTES MALESHERBES

Des travaux ont débuté dans ce local pour permettre la création d’un WC féminin. Là aussi, c’est une décision actée en CHSCT depuis plusieurs années qui voit enfin le jour.
La direction a-t-elle enfin pris conscience qu’écrire des accords de mixité ne suffit pas?
Des actes sont toujours plus efficaces plutôt que des belles paroles ou des beaux écrits.


Service Annuel 2019

La direction a sans cesse annoncé que le SA2019 se passera bien et que pour l’élaboration des projets de roulements aucun gain de productivité n’était recherché. On vous laisse juger par vous-même.

Suite à une DCI unitaire régionale, la direction a demandé à l’UP TN une version 3 et a décidé de faire confiance au DET, à l’UP ainsi qu’aux membres de la commission roulement pour travailler les roulements.


Audience problèmes parkings

Nous subissons de plus en plus de difficultés pour nous stationner sur les différents sites de PS à cause d’un manque de places. SUD-Rail a été reçu en audience le 2 octobre pour alerter la direction une fois de plus afin que les agents puissent venir au travail sans passer 20 minutes à essayer de garer la voiture.

Les causes sont multiples mais sont communes à plusieurs sites :

  • Stationnement de personnes qui n’ont pas l’autorisation (police à Paris, voyageurs et personnes n’étant même plus de la région à Melun).
  • Travaux (pas toujours avisés en amont).
  • Gestionnaires différents qui se renvoient la balle.
  • Saturation dû à la disparition d’autres lieux de stationnements.

Nous avons expliqué à la direction que si cette situation perdurait, les agents allaient finir par faire demi-tour et rentrer à la maison s’ils ne trouvent pas de place. Des solutions ont été trouvées mais certaines vont prendre du temps à être mis en place.
Toutes les demandes d’autorisations pour Melun (puis Corbeil) vont être redemandées aux agents pour valider via Carmillion l’entrée, cela permettra d’écrémer en bloquant l’accès aux personnes qui n’ont pas à y être.

Paris :
Dans l’immédiat, la direction a fait le ménage sur les autorisations du parking rue traversière et a récupéré 30 à 40 badges (gestion par le Charolais). La direction va demander une ré-intervention pour faire cesser le stationnement des forces de l’ordre et étudier la possibilité de la fermeture par « barrière Carmillonnée » (gestion par techni-gare). Un suivi plus attentif sera porté pour que les stagiaires puissent bénéficier du stationnement rue du Charolais lors des validations et examens. La direction va essayer d’obtenir quelques places supplémentaires.

Corbeil :
Le portail de Corbeil va être remis en état. La direction a récemment appris que la gestion de ce parking lui revenait ce qui va peut-être faciliter le déblocage de la situation.

Melun :
Une barrière sera posée à hauteur du garage pour compenser la déficience du portail. Les places seront matérialisées au sol et des plots en béton seront posés pour empêcher le stationnement le long de la voie 1. Une demande d’enrobage du fond du parking va être faite.


VELOS

Dans le même temps, nous avons demandé à ce que des emplacements de garages à vélo soient installés.

Même si cela peut prendre du temps, la direction n’y est pas opposée. Une partie du garage à Melun va être récupéré à cet effet. Pour Corbeil, il y a la possibilité de l’installer le long du grillage à la place de l’ancien portail d’accès en gare. Pour Paris, la direction va étudier la possibilité de l’installer sur le parking du CE, la place manquant en gare.


BÂTIMENT 30

Le projet « Grand Villeneuve » commence a prendre de l’ampleur, ce qui risque de bouger beaucoup les choses dont la localisation des TA. En effet, sur le projet le bâtiment 30 est amené à être rasé alors qu’il est rénové depuis peu. Quid de la localisation des TA ?
Pour l’instant c’est le flou total mais nous suivons ce dossier avec attention.


JARDIN

Le jardin va être rattaché à l’UP Bercy pour intégrer l’AXE TGV.
La direction ne préparant son coup que très tardivement, nous allons voir ce qu’elle propose et nous irons à la rencontre des agents pour connaître leur volonté.


FORMATION REGIO

Nous avons proposé à la direction, qu’en plus d’avoir la formation Régio de 5 jours, les ADC nouvellement formés qui le demande, puissent tourner en doublon 1 ou 2 jours pour être plus à l’aise.

La direction a trouvé l’idée intéressante et va étudier la possibilité.
Nous espérons juste que la partie économique ne prendra pas le pas sur le reste.


FORMATION AUTOM pour les CRML

La délégation SUD-Rail a posé une DCI concernant la formation AUTOM pour les TA. La direction nous a expliqué que l’activité Transilien a obligé l’UP Bercy à former les TA en AUTOM pour gagner environ 2 minutes sur les trajet VSG DP à PARIS, sinon Transilien enlevait sa charge aux CRML…
Mais nous savons que les TA sont toujours sur signaux, être étendu en AUTOM ne changera rien, comme d’habitude les bureaucrates nous pondent encore des merdes sans visualiser ce qui se passe sur le terrain.
On s’interroge surtout sur le but pour les TA par la suite, seront-ils aussi étendus sur un trajet plus long ? Paris Melun en W pour prendre de la charge aux TB ce qui aurait des conséquences sur les écoles TA/TB avec un délai plus long.

Évidemment, ils nous répondent que cela ne sera pas le cas… Cela fait bien longtemps que nous n’avons plus confiance dans les discours de la  direction, ils nous ont rendu très méfiant sur chaque réorganisation… Nous serons très vigilants sur ce point.
Sur le sujet présent, nous avions aussi des questions et malgré le discours rassurant de la direction, nos doutes se sont bien confirmés sur les autorisations de départ reprises au LILI ou non, les problèmes au RP, RO etc…
La direction a fait encore preuve d’amateurisme en expliquant à un moment que les fiches trains étaient AUTOM mais qu’il fallait se considérer en EVO, le règlement passant au second plan pour faire rouler les trains coûte que coûte. Nous avions aussi un sujet salaire. Quel intérêt a être formé AUTOM sans aucune contrepartie ? Les TA reçoivent une extension de compétence, mais sans contrepartie, la direction n’a rien lâché en expliquant que grâce à cela, il n’y aurait pas de perte de charge, merci patron…
Nous avons quand même fait acter 2 paniers repas pour la formation afin  d’éviter la perte de salaire trop importante pour la formation AUTOM.
Enfin la direction nous a lâché que la liste des taux D serait revue lors de la prochaine commission roulement pour en partie répondre à nos  revendication.


REGIO « ETOILE DE CORBEIL »

Nous avons profité de l’audience REGIO sur Montargis pour émettre des doutes et essayer d’éviter des erreurs sur l’étoile de Corbeil.
Nous avons soumis l’idée à la direction d’intégrer un ADC expérimenté pour l’installation des pancartes, le terrain permet d’avoir une réflexion sur l’affluence voyageurs et où les usagers montent, la direction a pris en note. Pour la tension ligne, la direction nous dit aucun soucis vu que les REGIO 2N circuleront toutes en US.
Le problème est que nous doutons très fortement qu’une US en heure de pointe sur la partie Malesherbes soit suffisante pour le nombre d’usagers sur cette partie de la ligne.
Notamment sur la partie La Ferté/Corbeil où le nombre de construction ne cesse d’augmenter.


MONTARGIS REGIO 2N

« tout va bien se passer, ne vous inquiétez pas »…

Nous avons posé une audience sur le sujet de la mise en service des REGIO 2N sur Montargis car nous avons de sérieux doutes sur les conditions  d’exploitation sur cette partie de ligne.
Nous somme à 2 mois du déploiement de ce nouveau matériel sur la branche Montargis, les formations des ADC sont loin d’être réalisées mais la direction n’est pas inquiète car elle a prévu de former tout le monde d’ici le changement Nous avons soumis l’idée à de service (enfin, les Montargois, pour le Charolais, cela risque d’être plus compliqué), « ne vous inquiétez pas, tout va bien se passer ».
Deuxième point, l’emplacement des pancartes à quai pour éviter de reproduire toutes les aberrations que nous avons connu sur Montereau, nous avons donc remis une couche sur ce sujet mais « ne vous inquiétez pas, tout va bien se passer ».
Enfin le point noir pour nous, les problèmes d’alimentation de la caténaire, « ne vous inquiétez pas, tout va bien se passer », mais cette fois nous avons senti la direction beaucoup moins sereine sur le sujet .
En effet, des tests ont été réalisés avec plus ou moins de réussite avec un gros point noir le jour où la sous-station de Dordives était effacée, le test a du même être arrêté avant la fin suite aux nombreuses disjonctions et problèmes rencontrés.
Nous savons depuis des années que la tension ligne est pourrie dans le secteur, mais la direction n’est pas inquiète (enfin pas trop) car la sous-station de Montigny sera prête fin novembre (à 80% seulement) et qu’ils vont travailler pour que les travaux sur les sous-stations se fassent la nuit !!!
Nous doutons de la réussite de l’opération car les tests ont été faits en dehors de la pointe, nous espérons que nous nous trompons, car si c’est la merde sur la ligne avec disjonction et retard, ce sont les agents de terrain qui vont en payer le prix avec tous les risques que cela comporte.
Pour finir dans l’organisation en carton, les travaux pour allongement de la voie C, renforcement caténaire du faisceau, travaux voie B/garage/ voie Sens sont prévus pour 2020, ce qui laisse présager quelques « contraintes supplémentaires » comme par exemple la limitation à 15km/h pour les garages/dégarages.


INAPTITUDE et RECLASSEMENT

La direction nationale prévoit de changer les textes en vigueur, ce n’est qu’une déclinaison des lois Macron, mais nous préférons vous prévenir. La direction a comme projet de vous proposer une solution de reclassement, si vous la refusez, c’est la porte.
Voilà le nouveau management, on se doute que le poste sera sûrement très intéressant et juste à côté de chez vous…


RHR Genève et Bulletin de service

Suite à de nombreux retours des collègues, sur les mauvaises conditions de repos à Genève, à l’hôtel « Mont-bruyant », la procédure de changement a été initiée avec le président du CHSCT.
Afin de visiter un nouveau lieu d’hébergement, une date a été fixée, pour permettre à un membre CHSCT et au CUP adjoint du Charolais, d’aller vérifier les conditions de repos.
Mais voila qu’au dernier moment, nous apprenons qu’ORFEA refuse tout simplement, car à ses yeux il n’y a pas ou que très peu de signalements, donc circulez y’à rien à voir.
Cela permet de comprendre qu’ ORFEA impose ses règles à tous les niveaux. Donc si un lieu de couchage pose problème, inondez le CHSCT de BS, pour avoir une chance d’être « écouté ». Cela explique aussi que quand il y a Roland Garros ou le Salon de l’Auto, pour ne citer qu’eux, les délogements du Charolais vers le foyer de Montereau ou un hôtel à Marne la Vallée seront vraiment légion.
De nombreux retours suite aux délogement à l’ibis budget de Mulhouse reviennent également. Mais en cette période de réorganisation, difficile de savoir si le CHSCT va pouvoir intervenir. En attendant, faute de mieux, nous vous rappelons qu’un accord existe : il permet de se faire déloger à Bâle, il suffit de prévenir le GM à temps.