Contractuels ou non, nous sommes TOUS menacés.

REFORME DU STATUT TOUS LES CHEMINOTS SONT CONCERNES !
FIN DU STATUT = FIN DU RH254 !

Au-delà du statut pour les agents au cadre permanent, le projet du gouvernement inclut un plan de départ volontaire de 5000 agents. Dans la même logique de ce qu’il s’est passé il y a 2 ans chez Air France, on peut se douter que la Direction SNCF mettra en place des PSE ( Plan de Sauvegarde de l’Emploi=plan de licenciement collectif ) auquel cas les agents contractuels seront les premières victimes de ces plans sociaux. Le nouveau statut de la SNCF en S.A permettra d’utiliser en premier lieu les contractuels comme variable d’ajustement lors de ses réponses aux appels d’offre.

95 % des salariés du ferroviaire sont des cheminots de la SNCF et le Gouvernement prétexte un principe d’équité en refusant d’aligner les 5 % de salariés qui ne sont pas au statut !

Ils feront la même chose ensuite avec les agents des fonctions publiques dont beaucoup sont déjà contractuels, puis supprimeront tous les accords locaux pour ramener l’ensemble des salariés au niveau du Code du Travail !

Pour rappel, dans les 7 chantiers du programme de travail SNCF il y a en point 5 : “construire un cadre contractuel motivant et attractif”… sollicitée sur le sujet, la Direction SNCF confirme la suppression du RH254 actuel qui régit les contractuels.

L’enjeu du mouvement c’est aussi d’obtenir le même statut pour tous les travailleurs du rail, c’est la solution pour éviter l’ouverture à la concurrence et le dumping social !

Contractuels ou non, nous sommes TOUS menacés. La privatisation, c’est pour tous et le licenciement sera pour tous !