Déraillement d’une rame d’essai TGV à Eckwersheim

Les cheminots sont touchés de plein fouet !

La Fédération SUD-Rail apporte tout son soutien aux cheminot-es suite à l’accident ferroviaire survenu hier en début d’après-midi, à Eckwersheim dans le Bas-Rhin (Alsace).

Nos premières pensées vont aux victimes de cette catastrophe qui endeuille, une fois de plus, la grande famille cheminote. Nous adressons nos plus sincères condoléances aux proches de celles et ceux qui ont perdu la vie et pensons également aux nombreux agents blessés.

Ce TGV effectuait des essais de “survitesse” sur une nouvelle portion de la Ligne Grande Vitesse Est qui devait ouvrir dans les prochains mois, avant de dérailler à Eckwersheim pour des raisons encore inexpliquées…

Une cinquantaine de cheminots de différentes fonctions était présent à bord de la rame d’essai TGV qui a déraillé et fini sa course une dizaine de mètres en contrebas dans un canal. Le bilan est très lourd… selon les dernières informations, les autorités dénombrent 10 morts et plusieurs dizaines de blessés ; bilan qui pourrait encore s’alourdir.

En ces moments dramatiques, la Fédération SUD-Rail ne fera aucun commentaire sur les raisons de cette catastrophe, nous laissons se dérouler les différentes enquêtes (judiciaire, CHSCT, BEATT…) pour établir les causes et les responsabilités de chacun dans ce terrible déraillement.

La Fédération SUD-Rail demande à la SNCF d’associer immédiatement à l’enquête l’ensemble des CHSCT (Comités d’Hygiène, Sécurité et Conditions de Travail) du périmètre et des métiers concernés afin d’élucider les causes de cet accident. Tout doit être mis en œuvre pour ne plus revivre cela.

En matière de sécurité, rien n’est jamais acquis. La SNCF se doit de prendre en compte les différentes alertes ou remontées des cheminots concernant les derniers dysfonctionnements, tant sur l’infrastructure que sur le matériel roulant !