EIC : DCI « PRIME SA 2019 et COUT DE LA VIE »

Les agents de l’EIC subissent de plein fouet le SA 2019, la hausse du coût de la vie, la forte baisse de l’intéressement 2019, le sous-effectif chronique lié aux difficultés de recrutement. Au cours des DP 2018, la direction a affirmé à plusieurs reprises que les difficultés de recrutement étaient liées à la faible attractivité du métier, particulièrement en Ile-de-France. Sans aucun doute, celle-ci est directement liée au niveau des salaires, bien trop bas au regard des responsabilités et des contraintes horaires liées aux spécificités de la circulation ferroviaire. Pour ces raisons nous avons demandé le 5 Juin à être reçus en DCI par la directrice d’Etablissement de l’EIC.

Fin mai, en amont de notre DCI, et en réponse aux primes reçues sur d’autres établissements (Transilien, Matériel), la direction de l’EIC avait déjà prévu de donner 100€ au p4 VSG, 200€ sur Melun PAI et 300€ (+100€ de
prime travaux) à Corbeil au titre du SA2019. Ces primes, actées fin mai, seront versées sur la paye de Juin

Nous avons été reçus en DCI le 11 juin suite à notre demande. La direction nous a fait les propositions suivantes :
-Sur le budget de la DG IdF : 300€ pour tous les agents des UO PVV (sauf Valenton), Prod (sauf le PAR), et de l’UO Melun. Les primes déjà payées en juin sur certains postes sont incluses dans ces 300€.
-Sur le budget de l’EIC : une somme indéterminée (mais inférieure à 300€) pour les agents de Valenton et du PAR LGV. Rien pour l’UO Auxerre, les CPS, les Bureaux Travaux, le BHL, …
Ces primes (ou compléments) seraient versées sur la paye de Juillet

Trop d’agents étant exclus du dispositif, nous avons demandé à être reçus une nouvelle fois le lundi 17 Juin. A l’issue de cette négociation, la direction accepte :

  • que la prime prise sur le budget EIC soit étendue aux CPS de Melun, Paris et Vigneux, ainsi que les bureaux travaux de Melun, Paris et le BHL.
  • d’étudier, sur l’UO d’Auxerre, le versement d’une compensation, mais uniquement pour les agents de certains postes : Tonnerre, St Flo et Lézine.

La négociation a permis de véritables avancées, tant sur les montants que sur le nombre d’agents concernés par le versement d’une prime SA2019 / Coût de la vie en IdF. Néanmoins nous considérons que cette prime ne répond pas complètement à nos revendications :

La plupart des agents d’Auxerre n’en profiterons pas, alors qu’ils subissent de plein fouet la hausse du prix des carburants, la hausse du volume des travaux ainsi que les contraintes de production liées à la régularité du TER bourgogne, l’opération « H00 », les fortes difficultés d’accord des congés.

Nous sommes également intervenus pour les agents du plateau commun Travaux (EIC/Infrapôle) de Paris afin qu’ils obtiennent une prime équivalente aux autres Bureaux Travaux. Refus de la direction.

Les militants SUD-Rail ont proposé, à chaque étape de cette négociation, que la somme globale de toutes ces primes soit répartie équitablement à tous les agents de l’EIC de la qualification B à la qualification E.

Les directions, au niveau de l’EIC comme de la DG IdF, refusent catégoriquement cette option. Pourtant les contraintes liées à nos métiers (horaires, habilitation sécu, …) sont identiques à Paris et en fond de région.

Votre équipe militante SUD-Rail, forts du résultat obtenu aux dernières élections professionnelles, n’a eu de cesse de lutter localement pour améliorer les conditions salariales, et cette DCI fait suite à d’autres avancées déjà obtenues sur L’EIC grâce à ce rapport de force en 2019 :

  • DCI Gare Souterraine Banlieue sur des problèmes sur la ligne D : 120 €
  • DCI P4 VSG : Indemnité Grands Travaux obtenue pour les aiguilleurs (ne s’applique normalement qu’aux AC) : 40€ par service éligible à l’IGT, ainsi qu’une prime de 150€ pour les nombreuses formations d’agents
  • DCI Régulation : Prime de 150€ pour les conditions de travail dégradées par le déménagement de la Régul, et passage de 4 à 5 lignes pour le futur poste « table 3 »

Sud-Rail revendiquera de véritables augmentations de salaire à l’occasion des négociations salariales nationales du 27 juin !