EST D/R : L’entêté n°51

SUD-Rail GAGNE LES ELECTIONS DU CSE Transilien D&R !

Lors des élections CSE (Comités Sociaux et Economiques) de novembre 2018, SUD-Rail est donc devenue la première organisation syndicale sur le nouveau CSE Transilien D&R avec 37.75%. Merci aux agents pour leur confiance !

Ce CSE Transilien D&R regroupe 4 établissements, dont voici les résultats SUD-Rail :

  • ETP (Traction & Prod) : 47.52% (Exécution 50.29% / Maîtrise 42.59% / Cadres 16.67%)
  • EST D&R (Commercial gares et trains) : 37.42% (Exécution 44.09% / Maîtrise 22.61% / Cadres 5.26%)
  • TMV (Matériel) : 22.48% (Exécution 33.33% / Maîtrise 23.47% / Cadres 3.33%)
  • DT PSE (Direction) : 7.61% (Exécution 66.67% / Maîtrise 19.23% / Cadres 0%)

Le CSE : KESAKO ?

Fonctionnement CSE Transilien D&R (Comité Social et Economique) à partir du 1er janvier 2019

Les cheminots perdent 80% des représentants du personnel, dans l’indifférence générale.

En effet les lois Macron, en fusionnant les instances de représentations du personnel (IRP) ont réduit le nombre de représentant-es du personnel. En effet là où avant il y avait les élu-es CE, les membres CHSCT et les élu-es DP, aujourd’hui il ne reste plus seulement que des élu-es CSE… le patronat version MEDEF dit être « sur un nuage » et la direction SNCF se frotte les mains !

Par exemple sur la mandature 2015/2018 au CER PSE, il y avait: 288 représentant-es du personnel, toutes organisations syndicales confondues.
· 24 élus CE ( titulaires et suppléants)
· 70 membres CHSCT
· 194 élus DP (titulaires et suppléants)

Les résultats des élections de 2018 donnent donc : 50 élus CSE TN Lignes D et R et à peine 9 élus de la région PSE sur le CSE axe TGV Sud Est, soit 59 élus au total.

Nous passons donc de 288 représentants du personnel à 59, soit une baisse de près de 80%.

Le code du travail permettait à la SNCF de proposer un accord RPX (Représentant de ProXimité) afin de compenser en partie cette baisse du nombre d’élu-es. Aucun accord n’a eu lieu au niveau national, du fait du chantage de la direction. Mais comme la situation n’est pas tenable, la direction nationale a autorisé les directeurs de CSE à négocier des accords CSE par CSE. Par conséquent en fonction du CSE où vous travaillez vous n’aurez pas le droit au même nombre de représentant-es, ce qui créé des inégalités !

Cette négociation se poursuit, donc nous n’en connaissons pas l’issue, mais d’ores et déjà cela risque d’être compliqué de rattraper une baisse de… 80%.

Moins de représentantes pour défendre les cheminot-es dans un contexte où les réorganisations se multiplient, cela va se traduire par moins de proximité entre les agents et les élus du personnel.

Pour l’EST D&R, alors que SUD-Rail est majoritaire, il n’y a seulement que 7 élu-es SUD-Rail CSE qui doivent faire tout le boulot syndical quotidiennement auprès des agents : réclamations individuelles et collectives ; santé, sécurité et conditions de travail ; notations, conseils de discipline, examens…