EST D/R : L’entêté n°52

Souffrance au travail, Secteur VILLENEUVE St-GEORGES
SUD-Rail agit pour les cheminot-es !

Suite à plusieurs alertes de collègues, SUD-Rail a tourné récemment sur les différentes gares du secteur de VILLENEUVE St-GEORGES afin de recueillir les témoignages directs des agents.

Constatant en effet une situation extrêmement inquiétante, nous avons alors immédiatement alerté la médecine du travail et déposé une DCI (Demande de Concertation Immédiate) auprès de la direction listant différents problèmes remontés, en respectant l’anonymat demandé par les agents qui craignent des représailles (c’est dire l’ambiance…)

ALERTE MEDECINE DU TRAVAIL
La médecin du travail du secteur est à la disposition des agents SNCF. Les agents qui le souhaitent peuvent donc prendre contact auprès du Cabinet médical. En revanche, pour les agents intérimaires, ils peuvent directement prendre contact avec leur propre médecin du travail dont ils dépendent (pour obtenir les coordonnées, se renseigner directement auprès de l’agence d’interim)

PÔLE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE
En cas de STRESS PROFESSIONNEL ou de MAL-ETRE AU TRAVAIL, les agents SNCF peuvent également contacter 24h/24 et 7j/7 (gratuit à partir d’un téléphone fixe) les professionnels du Pôle de soutien psychologique pour un entretien téléphonique, un conseil ou une prise de RDV : 0800 39 17 87 ou 01 44 24 16 81

DCI du 18 février 2019 sur les dérives managériales
SUD-Rail a déclenché une DCI (Demande de Concertation Immédiate) :

  • les pressions exercées sur agents, notamment sur les jeunes embauché-es et les intérimaires, la mise en concurrence entre agents qui augmentent les « risques-psychosociaux », la souffrance au travail et créent une situation anxiogène sur le secteur
  • les pressions exercées sur les M1,
  • la cotation des « risques psycho-sociaux » sur le secteur de VSG,
  • les limitations arbitraires des temps de pause, les interdictions concernant les pauses repas,
  • la rigidité des chronogrammes établis depuis la mise en place du SA 2019,
  • les problèmes d’organisation du travail en gare de Villeneuve- Saint-Georges,
  • les risques professionnels engendrés par la S’Attitudes,
  • les situations dégradées en humanisation,
  • les problèmes engendrés lors des périodes travaux,
  • le risque agression et les opérations LAF,
  • les postes vacants sur le secteur,
  • le nombre d’agents en ILD (Interruption Longue Durée)
  • sur le secteur et les motifs. »

Un RCC (Relevé de Conclusions Concerté) détaillé sera affiché sur les chantiers

LES PRESSIONS MANAGERIALES
SUD-Rail a régulièrement dénoncé les pressions managériales qui se sont accentuées depuis la mise en place des « Petits Collectifs » et du LEAN MANAGEMENT, que ce soit sur les agents Exécution ou sur les M1.

Plusieurs agents du secteur de VILLENEUVE St-GEORGES nous ont parlé de « pressions » exercées, notamment sur les jeunes embauché-es et les agents intérimaires, et de « souffrance au travail ». Ont été évoqués des problèmes de santé importants, des « pétages de plomb » liés à la surcharge de travail et à ces pressions.

De jeunes agents n’osaient même pas se confier devant leurs collègues et craignaient des représailles pour leur période de commissionnement ou leur contrat intérimaire…

C’est pourquoi nous avons immédiatement alerté le médecin du travail du secteur.

LA DEGRADATION DES CONDITIONS DE TRAVAIL
Depuis le passage en force des « Petits Collectifs », nous avons inlassablement alerté la direction de l’EST D&R et de TRANSILIEN, sur la dégradation des conditions de travail et la situation anxiogène.
Le secteur de VILLENEUVE St-GEORGES, en zone ultra-dense, cumule les difficultés :

  • risque agression élevé avec 20 Recueils Immédiats des Faits en 2018 !
  • 462 JS Huma non-tenues en 2018 !
  • Problèmes de rapatriement pour les PS/FS lors des périodes travaux,
  • Des Chronogrammes jugés trop rigides,
  • 7 postes toujours vacants (4 roulements matinée/soirée 7/7, 2 Huma 7/7, 1
  • poste M1 Huma)

LES « RISQUES PSYCHO-SOCIAUX » DANS LE ROUGE
Dans la grille des 25 questions de l’analyse des « RPS » ou « Risques Psychosociaux », la cotation issue des réponses des agents concernant notamment le secteur de VILLENEUVE St-GEORGES met en relief 16 points sur 25 en facteur de risque important !

Ce qui est notamment souligné dans les réponses de agents : « une surcharge de travail, des directives contradictoires, des situations de débordement, des objectifs irréalisables, un énorme stress, des tensions avec le public, un contact fréquent avec des personnes en difficulté ou en situation de détresse, un profond désaccord avec certaines missions à accomplir, une déstabilisation vie pro/vie perso, une dégradation des relations de travail, une inquiétude de l’avenir (du métier et de l’entreprise)… »

Pour faire cesser cette situation et pouvoir agir collectivement face à la direction, les agents peuvent s’organiser et compter sur SUD-Rail !