EST D/R : Nouvelle restructuration au 1er septembre 2018

LE RATTACHEMENT DE 2 SECTEURS DE PARIS-NORD A L’EST D/R

Décidément, les restructurations en cascade et le changement perpétuel qui caractérisent la SNCF ont des répercussions concrètes sur nos établissement. Et donc pour les agents évidemment qui subissent ces bouleversements incessants, perdent leurs repères et n’arrivent plus à se projeter dans l’avenir, même à court terme…

Après les restructurations subies en 2017 (Petits collectifs, réorganisations-démantèlement des établissements existants, fusion avec les contrôleurs de Transilien sur la partie sud de la ligne D au sein du nouvel établissement EST D/R…), voici une nouvelle restructura on imposée par les bureaucrates de la direction Transilien : le rattachement de 2 secteurs de Paris-Nord à l’EST D/R au 1er septembre 2018 !

UNE INFORMATION INCOMPLETE ET TARDIVE

Les agents, comme leurs représentant.es du personnel ont été mis devant le fait accompli juste avant l’été. C’est du mépris de la direction envers les agents considérés comme de « simples pions » !
La direction a informé le CHSCT de Paris Nord en mai et les CHSCT de l’EST D/R seulement au mois de juin 2018, alors même que des CODIR se déroulent en commun depuis janvier 2018. Et aucune consultation prévue des CHSCT, au mépris des règles !
Le CER Mobilités de PSE n’a été informé également qu’en juin, avec une pseudo-consultation « pour la forme » fin juillet.
On n’est pas naïfs, ce projet déjà ficelé était dans les cartons de la direction depuis des années, car déjà évoqué par KRAKOVITCH, directeur Transilien…

INFOS SUR LES SECTEURS DE PARIS-NORD RATTACHES

Au prétexte du SA 2019, 130 agents environ du service commercial gare de 2 secteurs de Paris- Nord sont concernés :

  • Secteur Gare D Nord zone dense : [St Denis SDF – Villiers le Bel] qui comprend 4 gares (la gare de Saint-Denis dépend de la ligne H), ainsi que les Equipes Mobiles de Ligne de la ligne D Nord
  • Secteur Gare D Nord zone diffuse [Goussainville – Survilliers Fosses] qui comprend également 4 gares, ainsi que l’information Voyageur de la ligne D Nord (PIVIF).

Ces 2 secteurs viennent donc s’ajouter aux 9 secteurs existants et à l’UO GCIF de l’EST D/R sur la partie sud de la ligne D et de la ligne R.

LA SITUATION AU 1er SEPTEMBRE 2018

Le siège de l’EST D/R est situé en gare de Lyon à Paris. L’EST D/R est maintenant composée :

  • d’un siège : Pôles Sécurité, RH, Organisa on et Ges ons Finances
  • De 9 secteurs Gares : Paris / Villeneuve Saint Georges / Val d’Yerres Sénart / Melun Val de Seine / Ligne R (dont EML de la Ligne R) / Corbeil Zone Dense / Corbeil Zone Diffuse / Secteur D Nord Zone Dense comprenant les EML du Nord de la ligne D / Secteur D Nord Zone Diffuse (de Goussainville à Survilliers-Fosse) comprenant le PIVIF de Goussainville,
  • D’un secteur PIVIF regroupant les PIVIF de Gare de Lyon / Châtelet / Villeneuve Saint-Georges / Melun / Corbeil,
  • D’un secteur EML comprenant l’ensemble des EML intervenant sur le sud de la ligne D,
  • D’une UO GCIF comprenant les ASCT de l’EST D/R intervenant sur la région Paris Sud-Est

Les Instances Représentatives du Personnel actuelles (DP, CHSCT) des Etablissements EST PN et EST D/R vont continuer à fonctionner jusqu’aux prochaines élections prévues en novembre 2018.

DE NOMBREUSES QUESTIONS SANS REPONSES

Dans le cadre de ce projet, 3 postes fonctionnels (agent CPS, préventeur ICP/PP et assistant RH GPE) ont été créés, mais des questions subsistent sur le bon dimensionnement des postes et la charge de travail supplémentaire. Le dossier présenté aux CHSCT était incomplet: nous avons en effet posé des questions restées sans réponses.

  • Car nous ne savons toujours rien officiellement du CO et de l’organisation du travail de nos collègues de Paris Nord. Ni sur les accords locaux existants.
  • Il y a probablement des différences sensibles au niveau des Petits collectifs, de l’Humanisation, de la LAF…
  • Quid également de l’astreinte établissement, de la réserve ?
  • Pourquoi les contrôleurs Transilien de Paris-Nord ne sont pas
    concernés ?
  • L’accord régional agression PSE devrait s’appliquer aux agents rattachés, mais comment se fera leur information ainsi que celle des représentant-es du personnel DP et CHSCT de Paris Nord qui resteront compétents jusqu’aux prochaines élections de novembre 2018 ?
  • Quid des conséquences concrètes de l’exercice de notations 2019/2020, étant donné les effets des restructurations de ces dernières années ?

Mais d’après la direction, on verra tous ces « détails » après, car il ne s’agit pour le moment que d’un « simple rattachement hiérarchique »…

VOUS POUVEZ COMPTER SUR SUD-Rail POUR VOUS DEFENDRE ET POUR INTERPELLER REGULIEREMENT LA DIRECTION