ESV : Alerte canicule

Le préfet d’Ile de France a déclenché, dimanche 23 juin, le niveau 3 de plan de gestion de la canicule qui va toucher notamment l’Ile de France dès lundi et jusqu’à la fin de la semaine. SUD-Rail vous informe des mesures de prévention qui sont de la responsabilité de l’employeur afin de garantir la prise en compte de tout risque lié aux périodes de fortes chaleurs.

L’employeur doit:

  • Vérifier quotidiennement les conditions météorologiques.
  • Limiter, autant que possible, le travail physique et reporter les tâches pénibles.
  • Garantir la température et renouveler l’air des locaux de travail et des locaux annexes, notamment de restauration et de repos.
  • Mettre à disposition de l’eau potable et fraîche en quantité.
  • S’assurer que les agents qui travaillent en extérieur (notamment les agents d’accueil, équipes EML et ASCT) soient protégé-es et puissent faire fréquemment des pauses pour se reposer et s’hydrater dans des locaux climatisés. Voir aussi à ce que les uniformes ne soient pas source d’inconfort au niveau thermique.
  • Diminuer les contraintes physiques des agents dans des postes de travail les plus exposés.
  • Veiller particulièrement aux femmes enceintes.

Sur l’ESV TGV PSE, SUD-Rail est déjà intervenu à maintes reprises pour signaler les nombreux dysfonctionnement des climatisations que ce soit au niveau de l’espace de ventes des Fresques, de la caisse principale ainsi que dans certains bureaux. Force est de constater que malgré cela les dysfonctionnement persistent et les mesures prises pour y remédier sont insatisfaisantes. Pour exemple le fait de mettre des ventilateurs lorsque la température excède 33°C n’a aucune incidence, au contraire cela tend à augmenter l’inconfort dû a l’air chaud brassé.

Les préconisations de la SNCF:

  • S’assurer que les agents disposent en permanence d’eau fraîche et potable à proximité immédiate de leur poste de travail.
  • Eviter le travail seul.
  • Organiser des pauses dans un endroit adapté et le plus frais possible.
  • Renforcer la surveillance mutuelle entre collègues pour déceler rapidement les signes ou symptômes du coup de chaleur et donner l’alerte immédiatement.
  • Penser à éliminer toute source inutile de chaleur: éteindre le matériel électrique ou thermique non utilisé, fermer les volets, les stores…

Conseils de la SNCF pour chacun:

  • Boire au minimum l’équivalent d’un verre d’eau toutes les 15-20 minutes, même si l’on n’a pas soif.
  • Limiter les boissons diurétiques (café, thé…) et les boissons sucrées.
  • Signaler à ses collègues toute sensation inhabituelle.

Comment réagir en cas de malaise?

  • Grande faiblesse, grande fatigue, étourdissements, vertiges, maux de têtes, nausées;
  • Propos incohérents, perte d’équilibre, perte de connaissance.

Il peut s’agir des premiers signes d’un coup de chaleur. C’est une urgence vitale. Il faut agir rapidement et efficacement et lui apporter les premiers secours:

  • Alerter les secours médicaux en composant le 108 (CIS de Paris Gare de Lyon).
  • Transporter la personne à l’ombre ou dans un endroit frais et lui retirer les vêtements superflus.
  • Mouiller le corps de la personne avec de l’eau fraîche. Faire le plus de ventilation possible.
  • En l’absence de troubles de la conscience, donner de l’eau.

SUD-Rail a alerté la direction de l’axe TGV sud est pour lui rappeler ses obligations en période de fortes chaleurs. Dans le cas ou vous constateriez un non respect des règles citées si dessus, n’hésitez pas à contacter vos représentant SUD-Rail.

De plus, SUD-Rail vous rappelle que conformément à l’article L4131-1 du code du travail, chaque salarié peut exercer son droit de retrait en cas de fortes chaleurs dès lors qu’il a un motif raisonnable de penser que la situation de travail présente un danger grave et imminent pour sa vie ou sa santé.