ESV : Insurgé n°2 – CHSCT juin 2018

Méditerranée : c’est la fin !

Au 1 er septembre ça en sera fini du chantier de Méditerranée, étape finale de la totale déshumanisation du Hall 3. Plus aucun cheminot-es pour informer, renseigner les usagers, voilà la vision du service qu’ont les patrons de la SNCF.
Encore une fois, la baisse d’activité est mise en avant. Mais à qui la faute ? Pour SUD-Rail, c’est la stratégie dans le domaine de la distribution menée par Pepy et ces sbires qui est l’unique responsable. Sur les vingt dernières années ce ne sont pas moins de 30 points de ventes qui ont disparus sur Paris Sud Est. Et toujours le même processus, on commence d’abord par modifier l’amplitude horaire du point de vente en particulier en le fermant le week-end pour que cela convienne à une minorité. Pour rappel, 70% des salariés en France travaillent en semaine sur des horaires de journée et sont de repos le week-end. Avec une telle stratégie il n’est donc pas étonnant que les usagers soient obligés de se rabattre sur les outils digitaux car n’ayant plus d’autres choix. Et ensuite, rien de plus facile pour la direction de fermer un point de vente, pour cause de baisse d’activité, et par la même occasion de dégrader le service rendu aux usagers.

Non contente de toujours plus dégrader le service rendu aux usagers, cette stratégie a aussi un fort impact sur l’emploi des cheminot-es. La fermeture de Méditerranée va avoir pour conséquence la suppression de 20 postes dont voici le détail :

  • 1 poste de DPX
  • 3 postes d’ACM (2 roulements, 1 réserve)
  • 16 postes de vendeurs (13 roulements, 3 réserves)

En parallèle, le DUO a annoncé la création de deux nouvelles lignes de roulements 2×8 7/7 sur les Fresques, ce qui normalement devrait correspondre à 6 postes en roulements et 2 parts réserves. Si effectivement 6 postes en roulements vont bien être créés, rien n’a été annoncé sur la part réserve. Au sujet de ces nouveaux roulements, qui n’ont été fournis au comité que le jour du CHSCT. Il est à noter, une fois n’est pas coutume, une légère amélioration en ce qui concerne l’équilibre vie privée, vie professionnelle, en passant de 13 à 17 le nombre de samedis dimanches chômés. Dommage, que cela ne soit pas le cas pour tout le monde, en particuliers pour les agents de la boutique de Turenne qui eux ont vu le nombre d’interventions le dimanche sur les Fresques passer de 4 par an à 18 !

Pour ce qui est des agents dont les postes vont être supprimés, et dans le cadre du RH910, seuls 3 agents se sont positionnés sur les nouveaux roulements des Fresques et 1 agent sera muté suite à une reconnaissance de diplôme. Pour les 16 agents restant, des pistes sont à l’étude mais rien de concret pour l’instant. Le DUO s’est toutefois engagé, si la situation des agents n’avait pas évolué au 1 er septembre, de les mettre « en excédent » sur les Fresques avec conservation de leurs horaires actuels. Oui mais pour combien de temps ?

Les mises « en excédents » sur l’établissement relèvent d’accord locaux. Avec la réforme du pacte ferroviaire, contre laquelle SUD-Rail est en lutte, la direction nationale a annoncé, qu’elle allait remettre en cause tous les accords locaux liés à la productivité. Pour SUD-Rail, une telle situation aura pour conséquence, une augmentation des Risques Psycho-Sociaux, en laissant les agents dans l’incertitude quant à leur devenir.

Pour SUD-Rail que ce soit pour les agents ou pour les usagers la fermeture de Méditerranée sera une nouvelle dégradation des conditions de travail et du service rendu. C’est pour l’ensemble des raisons évoquées plus haut que les membres du CHSCT ont émis un avis défavorable au projet de fermeture de l’espace de ventes de Méditerranée.


Fresques : Y’a-t-il un pilote dans la boutique ?

A l’ordre du jour du CHSCT du 19 juin, un projet d’évolution de la boutique des Fresques a été présenté. Ce projet a pour but, selon la direction, d’adapter l’organisation « au service de la performance économique et de la qualité offerte à nos voyageurs ».

Pour ceux qui ne seraient pas encore familiarisés avec le langage de nos dirigeants « adapter l’organisation de l’entreprise au service de la performance économique » veut tout simplement dire supprimer des postes. Sur les Fresques, auxquelles il faut maintenant ajouter le DATT, ce sont 5 postes d’ACM qui vont être supprimés :
• 3 postes d’adjoints au CAC au 1 er janvier 2019
• 3 postes d’assistant/superviseur au 1 ernovembre 2018
Pour ce qui est des postes d’adjoints au CAC ; actuellement ils sont au nombre de 4 (2 Fresques, 1 DATT et 1 ex Zone Diffuse). Ce que prévoit la direction, est donc de confier l’ensemble des missions à une seule et même personne qui aura donc en charge la logistique du point de vente et du DATT ainsi que l’organisation de ces 2 services.

En ce qui concerne la suppression des 3 postes d’assistants/superviseurs, c’est une problématique de « positionnement hiérarchique » qui est à l’origine de leur future disparition. Pour justifier sa position, voilà ce qu’écrit la direction : « le positionnement hiérarchique de la fonction superviseur (qualif D) ne lui permet d’imposer suffisamment d’autorité dans le pilotage de la boutique ». Cette dernière va même jusqu’à mettre en avant le laxisme présent sur le point de vente en l’absence de qualification E. Voilà donc toute la considération, que porte la direction pour les ACM des Fresques. C’est dans cette optique qu’il est prévu, en remplacement des 3 postes de Dirigeant Opérationnel Service à la qualification E.
En terme d’organisation, il est donc prévu à partir du 1 er novembre en matinée et en soirée un DOS en responsabilité du point de vente et un ACM en charge du service, de la supervision et de la logistique. Avec ce type d’organisation, il y a de grandes chances, que les ACM en fonction en aient vite plein le DOS. Au sujet des DOS il est a noté qu’ils auront aussi en charge la supervision des embarquements coté escale. A ce sujet, le DUO s’est voulu rassurant, en affirmant que les DOS ne cumuleraient pas les deux missions dans la même journée de service…à suivre.

Après les agents des ventes intervenant sur l’embarquement ; un nouveau pas est franchi, avec la création des postes de DOS, dans le développement de l’ultra polyvalence et du rapprochement pour ne pas dire fusion de l’escale et de la vente. De plus, en parallèle, il est aussi prévu un « rapprochement » entre les CPS vente et escale qui n’augure rien de bon pour les agents travaillant dans ces services. Il y a de fortes chances qu’une nouvelle adaptation d’organisation au service de la performance économique » soit dans les cartons de la direction !

A la vue des documents fournis lors du CHSCT, SUD-Rail est en capacité de donner le nom des 2 premiers transporteurs qui entreront en concurrence en 2020.


Horaires de journée : chantage à l’emploi

La direction estime que la journée du samedi est celle qui présente un temps d’attente le plus long. Suite à cette annonce, on pourrait s’attendre à de nouvelles embauches… MAIS NON! La direction n’a pas trouvé mieux que de vouloir modifier les roulements des agents ayant des « horaires de journées » afin que ces derniers viennent travailler un samedi toutes les 6 semaines! Le renfort créé sera donc de 1 à 2 postes par samedi! Quelle chance! On se fout de qui la ? Nous sommes aux guichets toute la semaine à galérer comme des chiens. N’en déplaise à certains, nous ne sommes pas laxistes et ne faisons pas ce que nous voulons sur le point de ventes des Fresques ! Nous travaillons durement et dans des conditions déplorables, au contraire des dires de la direction !
Par le biais de cette réorganisation, c’est une nouvelle dégradation de l’équilibre vie privée, vie professionnelle qui va avoir lieu. La réponse que nous avons obtenu en CHSCT est quant à elle scandaleuse: « oui mais si je ne fais pas ça, dans ce cas on supprime tous les horaires de journée ». On sait très bien qu’avec les différentes réformes et lois actuelles, cela arrivera et que TOUS les accords locaux vont disparaître… Mais à notre connaissance la loi n’est pas encore mise en application!


La création de postes de Dirigeants Opérationnel Services, la suppression des 6 postes d’ACM, ainsi que la modification des roulements horaires de journée ont été présentées aux membres du CHSCT dans un même dossier concernant « l’évolution du pilotage de la boutique des Fresques ».
Pour SUD-Rail ces évolutions ne sont que la continuité de la politique productiviste menée par la direction de SNCF. La poursuite d’une telle politique sera toujours plus néfaste que se soit pour les conditions de travail des cheminot-es ainsi que pour le service rendu aux usagers. C’est pour ces raisons que le membres du CHSCT ont émis un avis défavorable au projet « d’évolution du pilotage de la boutique des Fresques »


Organisation des Fresques

Création de guichets « après ventes » à destination uniquement des voyageurs rencontrant des difficultés « dans leur parcours digital »

Mise en place d’une borne prise de rendez vous , rattachée à la borne Qmatic , afin de diminuer les files d’attentes en « préparation au voyage ».

Utilisation de l’espace de ventes des Fresques en cas de prise en charge tardive de voyageurs .


Travaux

♦ Les travaux de sécurisation et sur la vidéo surveillance en gare de Bercy seront finalisés fin 2018. Pour gare de Lyon ceux-ci sont prévus pour 2018/2019.
♦ Sécurisation des guichets aux Fresques. Il est prévu de mettre en place des poteaux de gère files entre les guichets, pour éviter que les voyageurs passent derrière les guichets.
♦ Climatisation des Fresques. Les dysfonctionnements proviennent d’une pompe de refoulement défectueuse. L’ABE n’ayant pas reçu la pompe de rechange pour cause de rupture de stock , une intervention est tout de même prévue le 25 juin pour trouver une solution alternative. En cas de chaleurs des climatiseurs portatifs ainsi que des ventilateurs seront à disposition.
♦ Le point de ventes de la gare de Bercy sera fermé du 18 au 30 juillet afin de permettre l’installation de la devanture amovible qui devrait solutionner les problèmes climatiques que rencontre ce chantier surtout en hiver. Pendant ces travaux les agents de Bercy seront réaffectés aux Fresques.
♦ Des travaux de dératisation et de désinsectisation ont eu lieu le 20 juin aux Fresques et le 21 juin sur les boutiques de Turennes et de St Maur ainsi qu’en gare de Bercy.


Arrêts / Accidents de travail

∗ 1603 jours d’arrêt de travail au 1er trimestre 2018.
∗ 4 accidents de travail avec arrêt au 1er trimestre 2018.
∗ 7 contrôles administratifs depuis le début de l’année.
∗ Au 18 mai, il y avait 22 agents de l’UO ventes en ILD.


Agressions

  • 2 agressions depuis le dernier CHSCT.
  • 288 fiches CEZAR remplies fin mai 2018.
  • 4 dépôts de plaintes depuis le dernier CHSCT.
  • 8 agressions depuis le 1er janvier 2018.

Pour le comité, dans un contexte général tendu, les agressions ne doivent pas être banalisées. Il subsiste toujours des problèmes de prise en charge. Les remarques déplacées du type « c’est ton job » ou « c’est le risque du travail » sont à proscrire. Il est urgent qu’une prise en charge soit effectuée par tous les acteurs (responsables,,SUGE,police…)au plus vite.


Sécurité

• De nouveaux exercices d’évacuation sont prévus au 3éme trimestre 2018, pour les Fresques, la Caisse Principale et le DATT. Pour ce qui est de Bercy, Turennes et ST Maur aucun exercice prévu. Les membres du CHSCT ont alerté le DUO sur les problèmes de sécurisation des points d’accès aux Fresques, lors des procédures d’évacuation. Une étude est en cours pour résoudre ces dysfonctionnement… A suivre !
• Prévention Alcool et produits psychoactifs : Un dépistage collectif et sous anonymat sera organisé sur l’UO au deuxième semestre 2018. Pour ce qui est des agents tenant des postes sensibles, ce dépistage sera nominatif et en cas de refus de l’agent celui-ci sera considéré comme positif. Les membres du CHSCT regrette le manque de prévention sur ces sujet.
Pour exemple, aucune plaquette informative (numéros utiles, possibilités d’aides…) n’a été fournie aux agent, comme cela avait été demandé lors du CHSCT précédent. Les membres du CHSCT ont insisté sur le fait que le type de dépistage que compte mettre en place, ne doit pas devenir un outil répressif.


• Le CHSCT à alerté la direction sur le mauvais positionnement de l’agent de sécurité Lancry . Celui-ci doit être placé au centre de l’espace de vente, afin d’être plus réactif en cas d’agression. Son positionnement actuel à l’entrée des Fresques, n’est pas satisfaisant et a montré ces limites lors des récentes agressions.


Reforme/Rupture/Inaptitudes

∗ 1 réforme au 1er trimestre 2018.
∗ 1 demande de rupture conventionnelle au 19 juin 2018.
∗ 51 agents de l’UO ventes sont actuellement en inaptitude ou en restriction.
∗ 7 agents sont en inaptitude définitive.


Nouveaux lecteurs de chèques

Le déploiement des nouveaux lecteurs chèques, capables de numériser tout type de chèques, est prévu au niveau national pour le second semestre 2018. En ce qui concerne la gare de Lyon, ce déploiement se fera au second semestre 2019. Il est à noter que tous les postes de ventes ne seront pas équiper de ce type de lecteurs. Pourquoi faire simple lorsque l’ont peut faire compliqué; une nouvelle usine à gaz en perspective !


Actions Qualités de Vie au Travail

♦ Mise à disposition de fruits frais tous les mardis.
♦ Une boisson chaude offerte aux agents par jour.
♦ Achat de 3 moniteurs PC 22 pouces pour la CPS.
♦ Atelier de sophrologie et de massages assis.
♦ Installation de bureaux ergonomiques à la Caisse Principale.
♦ Modification des guichets de Bercy. Installation de vitres amovibles.


Formations

Depuis le début de l’année:

  • 3 agents ont reçu la formation gestions des conflits
  • Aucune formation juridique placement.
  • Aucune formation accompagnement d’agent agressé.
  • 6 agents ont eu la formation NRC.
  • Disparition des « formations » E-learning.
  • Les CDD saisonniers ont eu 2 semaines de formation et seront mis en doublons à leur prise de poste. Les membres du CHSCT ont demandé a ce qu’une vigilance particulière soit apportée a l’ensemble des CDD, en particulier d’éviter tout isolement (préparation au voyages), afin de diminuer les risques de conflits.