Etablissement Traction AXE TGV Sud-Est

Il y a quelques semaines, nous apprenions la volonté de la direction de créer un établissement d’AXE TGV Sud-Est.

Suite à ces annonces, les organisations syndicales ont déposé une DCI unitaire auprès du directeur d’établissement pour laquelle nous avons été reçus le lundi 27 novembre par le DET, le CUP Charolais et le chargé de projet de la création de cet établissement d’axe TGV Sud Est. Aucune annonce ce jour-là hormis le fait d’avoir une meilleure animation du produit TGV en étant structuré sous forme d’AXE…

A la suite de cette DCI et au vu de la grogne montante, la direction nationale a tenté de calmer le jeu en recevant toute les organisations syndicales, une à une, dans des bilatérales.

Lors de ces bilatérales, là encore, aucune annonce, un dossier rempli d’erreur (pour exemple, l’axe avait oublié que Mulhouse et Strasbourg couvraient des TGV Sud Est…) et bien sûr, des promesses à l’unisson comme quoi rien n’allait changer et qu’aucune recherche de gain financier n’était à la clé de cette réorganisation… MAIS BIEN SÛR !

Suite à ces bilatérales, la direction a annoncé de nouvelles bilatérales en janvier à nouveau sur ce sujet.

Pourtant les choses sont claires : nous ne voulons pas de ce projet mortifère qui acterait la disparition de l’ET PSE et surtout la fin de la multi-activités!

La direction ne cherche en réalité qu’une chose : gagner du temps, faire passer les pointes neige et ensuite remettre le projet au goût du jour !

C’est pourquoi, les organisations syndicales CGT, SUD-Rail et UNSA posent un ultimatum à la direction. Si ce projet n’est pas retiré d’ici les premiers grands départs de février, nous appellerons les agents de l’ET PSE à la grève, et ce, de manière, reconductible !

La direction est prévenue !

Par ailleurs, nous invitons les agents à refuser tout dévoiement de leur repos et de leurs journées de services pour les périodes de pointe de février .