Le gouvernement persiste, Alors maintenant, c’est : La Grève !

La ministre confirme l’intégralité du rapport Spinetta !

Ouverture sauvage à la concurrence de la grande vitesse et des TET dès 2019, sans transfert de personnels, avec à la clé une péréquation des péages et une augmentation certaine des tarifs sur les plus grosses dessertes. Pour les transports régionaux de voyageurs, la ministre confirme le calendrier et la méthode prévue par le 4 ème paquet et le rapport Spinetta. Possibilité donnée aux régions de réaliser des appels d’offres à partir de décembre 2019 et à partir de 2023 pour l’IDF. La pression des lobbys patronaux fait que l’ouverture à la concurrence se fera à la hussarde et au pas de charge !

Nous voulons le Retrait des « ordonnances ferroviaire »

Hold up de l’ouverture à la concurrence, statut de l’entreprise et des cheminots, transfert obligatoire des contrats de travail, filialisation du Fret, pérennité du système ferroviaire et des garanties sociales des cheminots, la ministre ne change rien, le gouvernement et la direction SNCF contournent les OS et se fixent une feuille de route intégrant une partie du rapport Spinetta. Au global c’est un projet industriel qui enfonce le clou de la fin de l’entreprise publique et de l’unicité de l’entreprise !

Entre le 9 et le 12 avril le gouvernement veut passer en force le cadre et les têtes de chapitre du futur pacte ferroviaire et propose aux organisations syndicales de venir ensuite discuter des conséquences d’un cadre qui nous verra contraint de ne plus discuter sur le fond mais sur les conséquences de ce qu’ils auront cassé !

Tous unis dans l’action…Notre responsabilité
La démocratie dans les AG, la clé de la victoire

LES CHEMINOTS, TOUTES O.S. CONFONDUES, ADHERENTS OU PAS DOIVENT ETRE LES SEULS DECIDEURS !
OUVRONS LES DEBATS ET DISCUTONS ENSEMBLE POUR SAUVER NOTRE AVENIR !
MASSIVEMENT EN GREVE ET DANS LES ASSEMBLEES GENERALES DES LE 3 AVRIL !