le nouveau bulletin de paie est une vraie catastrophe

La SNCF a décidé de changer de logiciel pour les fiches de paie. Depuis le 1 janvier 2015, nous sommes passés de l’outil IDAP au logiciel HRA. Ce logiciel de paie est une véritable calamité.
Si la direction se cache derrière les difficultés du lancement du système, il semblerait que les problèmes soient bien plus profonds et donc bien plus… durables.

Des fiches de paie en retard :
Certains établissements ont eu leur fiche de paie de mars le 16 avril du jamais vu de mémoire de cheminot. Il semblerait qu’il y ait des problèmes d’impression et d’envoi des fiches de paie. Celles-ci sont imprimées à Ermont puis envoyées aux établissements par voie postale. Nous avons demandé qu’un agent aille directement chercher les fiches de paie pour les distribuer aux établissements ce qui pourrait faire gagner du temps. Quoiqu’il en soit la direction est incapable de nous garantir la réception des fiches de paie dans les mêmes délais qu’avant!!!! Par ailleurs, les fiches de paie devraient être distribuées directement à notre domicile à partir de 2016.

Des erreurs qui se multiplient :
Des agents avec des fiches de paie à 0 euro, encore une dizaine d’agents sur la région de PSE ce mois-ci.
Des primes non versées ou mal versées, des redressements positifs ou négatifs en permanence. Dans certains établissements des primes travail positives puis négatives, avec un courrier nous expliquant qu’il
faut faire une soustraction sur son salaire afin de déterminer sa prime de travail….

Une fiche de paie moins lisible :
Plus aucune information sur les indemnités perçues, uniquement la somme globale.

Des informations qui ne nous servent à rien :
La nouvelle fiche de paie a vu le nombre d’informations dans la colonne « charges patronales » doubler.
Le but étant sans doute de nous montrer que notre patron paie beaucoup trop de charges. C’est à cause de cela que la fiche de paie fait aujourd’hui au minimum 2 pages. Certains agents se sont même retrouvés avec des fiches de paie de 4 pages.

Avec des informations trompeuses :
Dans votre fiche de paie apparait dorénavant une colonne « contribution organisations syndicales ». Cette contribution ne finance pas les OS mais la formation des élus du personnel ( CE, DP, CHSCT) ainsi que celle des employeurs, c’est-à-dire nos dirigeants à la SNCF ce qui n’est pas tout a fait la même chose. D’ailleurs le libellé de la loi est plus exactement : « contribution des employeurs au fonds de financement des organisations professionnelles d’employeurs et syndicales de salariés »

L’agence paie et famille là-dedans :
C’est bien un problème de logiciel, ce n’est donc pas nos collègues des CMGA qui sont responsables de cette situation, ils subissent comme nous ce nouveau logiciel. Pire, il leur a même été demandé de ne pas poser de congés en fin d’année 2014 et en début d’année 2015, afin de faire face aux problèmes du nouveau logiciel.

SUD-Rail a déjà déposé 3 DCI régionales au sujet des fiches de paie :
Nous surveillons le dossier des fiches de paie comme le lait sur le feu. Depuis le début de l’année 3 DCI ont été déposées. Si de nombreux problèmes ont été réglés, d’autres persistent, voire des nouveaux réapparaissent.
Nous avons d’ores et déjà demandé et obtenu deux renforts au CMGA afin de faire face aux difficultés liées à ce nouveau logiciel, mais ceux-ci ne sont pas suffisants.

Si cela ne concernait pas nos salaires c’en serait presque risible….

Il n’y a qu’un syndicat patronal pour y trouver du mieux…

paie tract unsa