Les agents des portes sont en grève depuis 5 jours

Les agents de l’équipe Portes VSG qui doivent subir une réorganisation/ fusion avec l’équipe climatisation et modification de leurs horaires de service.

Depuis plusieurs mois, les agents ont interpellé la direction pour lui faire part de leurs désaccords avec les nouveaux horaires envisagées (passage en J/J/S avec prise de service à 8 heures de journée). Les agents ont à l’unanimité demandé, que si un tel roulement était mis en place, que les horaires de service débutent pour 7 heures et ce pour:

  • éviter les bouchons aux heures de prise et fin de service.
  • permettre aux agents de récupérer leurs enfants en fin d’école.
  • limiter l’impact financier entre la perte des EVS (heures de nuit sur les matinées) et la mise en garderie ou étude des enfants. Pour certains agents ce manque à gagner atteindrait 900 euros/an.

Suite à une DCI unitaire SUD-Rail/CGT/UNSA, la direction a demandé un délai pour vérifier la possibilité de mise en place des horaires demandés par les agents.

Sachant que les portiers ont vérifié auprès de la cellule Méthodes, en fonction du travail à effectuer si cette modification d’une heure aurait un impact sur le travail, la réponse est claire: cela aurait un impact très limité (uniquement certains lundi matin, les agents acceptant de débuter à 8 heures sur ces journées) et permettrait de limiter la coactivité avec les autres secteurs .

Pourtant la direction ne voit pas cela de la même manière, cette idée venant des agents et pas d’elle, celle-ci arc-boute sur son roulement qui au final ne ferait que des mécontents. Les arguments avancés sont d’un niveau lamentable:

  • homogénéisation des roulements (quand on connaît le nombre de roulements au TSEE, on frise la blague !).
  • impossibilité de mettre les climaticiens dans le même roulement.
  • difficulté pour le DPX de gérer une équipe avec un roulement portes et un roulement clim (de nombreux DPX ne voit pas leurs agents en décalé et ça ne pose pas de problème).

Après des heures de discussion stérile, les agents ont décidé de partir en grève et la seule réponse apportée par la direction pour l’éviter aura été d’imposer la division des salariés. En effet, le DET propose de recevoir tous les agents individuellement et de trouver une éventuelle solution pour chacun d’entre eux. Quitte à décimer cette équipe en proposant des postes aux agents dans d’autres secteurs.

Les agents des portes ont refusé, la solution doit être une solution collective pour l’ensemble de l’équipe et pas du cas par cas !

Le mépris affiché par le DUO de VSG lors du débrayage du 5 juin confirme qu’au-delà de ne rien comprendre sur les situations compliquées dans laquelle seront un certain nombre d’agent des portes, seule la production de « ses » rames lui importe.

Après 5 jours de grève, toujours aucune proposition de la direction si la direction veut jouer le pourrissement SUD-Rail, la CGT et l’UNSA ne laisseront pas faire et appelleront à la mobilisation de tous les agents du site qui dans un futur proche seront dans la même situation que nos collègues portiers.

SUD-Rail, la CGT et l’UNSA soutiennent et appellent l’ensemble des agents à soutenir nos collègues portiers de VSG en grève depuis 5 jours, afin de faire reculer la direction sur un sujet qui aurait du trouver une solution bien plus rapidement et plus intelligemment !