Les ASCT ne sont pas des vendus

Un concours abjecte et une direction nationale « tellement courageuse » !
Cela a fait la UNE de certains médias ces derniers jours : les ASCT d’Asnières se sont vus incités par la direction à participer à un concours dont le principe est le suivant : « Les 3 ASCT qui auront délivré le plus de CC se verront remettre des chèques cadeaux allant jusqu’à 250€ » !

Encore une idée tordue sortie de la tête de certains dirigeants ; quand on n’a pas peur du ridicule, on est prêt à tout proposer !

Ce qui est cocasse et révélateur du discours non assumé de la part de ma direction, c’est que la direction nationale a déclaré aux médias qu’elle n’avait aucunement donné de consigne en ce sens ! Les petites directions locales sont donc clairement lâchées par la direction nationale lorsque le vent tourne !
Cela dit, il s’agit d’une constante à la SNCF : la direction nationale avait déjà procédé ainsi il y a quelques années quand la tempête médiatique avait mis en difficulté la direction SNCF sur le nombre de PV qui étaient fixés comme objectif à atteindre de la part des ASCT.

Ce sont les ASCT qui trinquent !
Cette initiative de la direction aura encore réussi une chose : écorner l’image des ASCT !
Dans les médias, les réactions des usagers amenés à donner leur avis sur ce concours était parlantes, et ce sont « les contrôleurs » qui se trouvaient pointés du doigt par les interviewés.
Combien d’ASCT se retrouvent mis en difficulté dans les trains et sur les quais ces jours dans l’exercice de leur travail ?
Combien de remarques désobligeantes des usagers envers les ASCT suite à ce concours qui n’aurait jamais du exister ?

Toutes ces initiatives sont a bannir !
Ce concours n’est pas le premier qui s’inscrit dans une logique de mise en compétition entre les ASCT.
Mettre en place une salle détente « accessible au mérite », mettre en jeu un service à raclette, classer les agents en fonction de leurs performances (le fameux benchmarcking qui est d’ailleurs illégal et qui a été condamné par les tribunaux dans plusieurs grandes entreprises) , inciter les agents à faire des rapports sur leurs collègues de travail, voilà où l’on en est à la SNCF !

S’inscrire dans ce type de logique crée de l’individualisme et vise à réduire à néant tout esprit collectif !
C’est clairement une stratégie de la direction pour créer la zizanie et pour n’avoir plus aucune résistance en face d’elle pour faire passer tous les mauvais coups en préparation.
SUD-Rail appelle les ASCT à ne pas tomber dans le piège ! Les ASCT n’ont jamais eu besoin de concours ou de mise en concurrence entre eux pour réaliser leur travail.

Envoyez balader tous ceux qui tentent de nous diviser et qui proposent de tels inepties aux ASCT !