Libération immédiate de Gaël Quirante !

La Fédération SUD-Rail se joint aux appels de l’union syndicale Solidaires et de SUD PTT pour exiger la libération immédiate de Gaël Quirante injustement interpelé à son domicile à 6 heures, dimanche matin.

Il ne fait aucun doute que c’est son engagement syndical et sa participation active à la lutte des postières et postiers des Hauts-de-Seine qui sont la cause de son arrestation.

Depuis plus d’un an Gaël et ses camarades postiers se battent pour défendre leurs emplois. Tout au long du conflit, la direction de la poste n’aura cessé de vouloir criminaliser leur action syndicale.

C’est la volonté du gouvernement, des directions d’entreprise aidées par leur bras armé qu’est la police, de réprimer ceux qui luttent et se battent pour défendre l’emploi, les conditions de travail et les droits sociaux.

Que ce soient, Éric, Rénald, Linda ou Yannick à la SNCF, ou aujourd’hui Gaël, la logique de casse de la résistance est la même. Alors que la signature d’un protocole de sortie de conflit semble possible après 14 mois de lutte, la direction de la poste aidée par le la police préfère criminaliser l’action syndicale plutôt que de sortir par le haut de cette grève.

La Fédération SUD-Rail apporte tout son soutien à Gaël et exige sa libération immédiate sans aucune poursuite judiciaire.