L’incontrolable : Compte rendu de l’AG du 07/06/2019

Tout d’abord nous tenions à vous remercier toutes et tous d’avoir répondu présent-es-s pour cette formidable mobilisation. 100% de grévistes à Transilien 99% à l’ESV, une centaine d’agents présents à l’AG c’est historique et envoie un message clair et retentissant.

Le matin, Fabien et Rénald ont pu constater que le dossier disciplinaire était creux comme une coquille vide, pire celui-ci contient des aberrations ce qui ne semble pas arrêter la direction alors que l’on parle de radiation d’un collègue.

L’AG débute à 14 heures par une provocation de la direction qui envoie deux représentantes RH dans les locaux qui ne veulent pas quitter les lieux malgré nos demandes au début courtoises puis insistantes.

Pas grave, l’Ag se délocalise dans les vestiaires hommes en présence de Fabien, Béranger et Rénald ainsi qu’une centaine de collègues. Les débats sur le dossier disciplinaire glissent sur la souffrance au travail et tous les collègues présents font le même constat : ÇA SUFFIT !!!

NOUS NE VOULONS PLUS TRAVAILLER DANS CE CLIMAT AVEC UNE PRESSION INCESSANTE ET LA MENACE DE SANCTION POUR DES MOTIFS FUTILES VOIR INEXISTANTS. NOUS NE SUPPORTONS PLUS L’INHUMANITE DE CET ENCADREMENT QUI NE RESPECTE PAS SES AGENTS.

En sortant des vestiaires, nous constatons la présence du DUO, RDUO et RH venus en renfort en salle de passage pour s’assurer que nous dégradions pas les locaux (voyous que nous sommes…).

Tous les agents présents en profitent pour exprimer ce qu’ils ont sur le cœur, le mal-être qu’ils ressentent, le manque de considération voir l’acharnement dont ils sont victimes pendant près d’une heure et demie.

Mais visiblement pour la direction tout va bien, ils font mine ne pas comprendre pourquoi il y a un malaise sur l’établissement.
Pire, le lendemain, revanchard, ce même DUO réquisitionne tous les agents en réserve à dispo pour les envoyer faire des AE (et si possible sans commandes tant qu’à faire….). Nous resterons mobilisés et vigilants .

MOBILISÉS LE 19/06/2019 ET PRÉSENTS POUR LE RASSEMBLEMENT AU CNIT DE LA DEFENSE POUR SOUTENIR NOTRE COLLEGUE QUI PASSE EN CONSEIL DE DISCIPLINE.

VIGILENTS SUR LES SUITES QUE DONNERA LA DIRECTION.

C’EST EN RESTANT SOUDÉS QUE NOUS FERONS ENTENDRE RAISON À CETTE DIRECTION.


CHÈR(ES-S) COLLÈGUES,

Déjà le 08/05 vous m’aviez montré ce que solidarité cheminote signifiait en organisant un rassemblement d’une ampleur remarquable et remarquée d’ailleurs.
Vendredi en posant tous vos DII avec ce taux de grévistes historique (99%) vous avez placé le curseur à un niveau stratosphérique qui a eu un retentissement jusqu’aux plus hautes sphères de l’entreprise et j’espère que vos efforts à tous pèseront favorablement dans la balance.

Vous avez démontré que nous savons encore nous mobiliser et que nous ne sommes pas prêts à courber l’échine devant un management de plus en plus agressif que nous ressentons tous heureusement à des degrés différents.
Vous l’avez d’ailleurs exprimé lors de l’AG aux représentants de la direction venus non pas pour jouer la provocation mais pour voir si nous ne dégradions pas les locaux ….

Votre soutien me donne une énergie de dingue pour surmonter cette période trouble. Je suis fier d’être votre collègue, et devant votre soutien à tous je suis super ému.

Je tenais encore une fois à toutes et tous vous remercier du fond du cœur.

Votre collègue et délégué CSE :
Rénald SZPITALNIK