L’Incontrôlable : Compte rendu DP du 13-09-2018

Les chiffres

Agents B et y non tenus

  • Juin : mouvement de grève plan de transport adapté
  • Juillet : Agents b non tenus: 107, Agents y non tenus : 44, planton engagé 29
  • Aout : Agents b non tenus: 82

A se demander, si des saisonniers ont été embauchés cet été pour remplacer les ASCT durant leurs vacances….Sans parler, du COS qui ne sort plus les plantons pour pallier les agents b ou y …..La direction semble oublier que sur les Duplex notamment, ce sont 2 agents qui doivent être commandés !


Partage des RHR réserve/roulement

OD LYON réserve: 4 à 5 par agent / roulement: 5 à 6 par agent
OD MED et INTER réserve: 5 à 6 par agent/roulement 7 à 8 par agent

La direction s’engage à répartir de manière équitable les RHR. Si toutefois certains d’entre vous se sentaient lésés, n’hésitez pas à vous rapprocher de vos délégués.


Décompte de grève

Comme elle l’avait déjà fait lors d’une DCI commune, la délégation SUD-Rail a demandé à la direction un décompte des journées de grève pour chaque agent. Celle-ci nous renvoie à l’application de l’article 195.2 du RH 131 qui ne répond en rien à nos attentes…
Y a-t-il une SNCF à deux vitesses, puisque d’autres Etablissements l’ont eu !


Emmargement

A l’heure du digital, la direction nous demande d’emmarger à chaque prise de service. Par un souci d’améliorer la robustesse de la production, la direction infantilise ses agents…


MUTATION OUIGO

ESV 6 postulants ( 4 validés, 1 agent s’est rétracté et 1 refus).
EST Aucun postulant.

Au changement de service se sont 15 lignes qui seront supprimées (tous roulements confondus) lié au transfert de charge et création de OUIGO.
Quel avenir prometteur pour les changements de service de juillet et décembre 2019, quand on sait que OUIGO n’a pas atteint son objectif final !


Décade ferme

PETIT RAPPEL : L’auto-commande permet de valider votre décade ferme, pensez à faire des captures d’écrans car il a été constaté par plusieurs d’entre nous des modifications sur Pacific après avoir validé l’auto-commande… Ne passez pas à côté d’une IMC.

Aussi, à savoir concernant les agents ayant 3 jours de repos , la CPST s’efforce de précommander les JS au plus tard en début d’après-midi la veille de la prise de service.


Congés

Il est possible de poser plusieurs demandes sur Pacific mais uniquement sur des périodes différentes!
Cela dit, la CPST s’engage à reprendre contacte avec les agents par ordre d’ancienneté des demandes.


Contrôles médicaux

Il semblerait qu’une vague de contrôles médicaux soit apparut au sein de notre Etablissement. A savoir, les contrôles médicaux peuvent être déclenchés par l’Etablissement ou le médecin conseil de la CPR.


Vol des repos

Selon la direction, l’ensemble des agents ayant eu des repos décomptés en avril et mai ont été intégralement remboursés sur la solde de juillet….
Si par hasard vous n’étiez pas dans cette situation, n’hésitez pas à vous rapprocher d’un représentant SUD Rail


RG rappel

Les RG doivent être pris au maximum le trimestre suivant son obtention ou épargnés sur le compte temps, d’où l’importance de suivre le 2p5 bis ou se rapprocher de la CPST.
L’identification se fait via l’alimentation du compteurs RX et le temps acquis pour nuit.


Convocation VM

Encore une fois, la direction s ‘autorise à ne pas respecter les délais de prévenance prévus concernant les convocations aux différentes visites médicales.
L’an passé, lors d’une dci SUD-Rail, cette dernière prétextait un problème informatique, aujourd’hui c’est un problème d’organisation qui est mis avant et qui empêche l’application stricte du délai de prévenance.
Dans son immense bienveillance, notre direction nous explique que si un agent demande le respect des « dits délais », ce dernier pourrait être descendu des trains en perdant au passage ses EVS le temps d’une convocation «réglementaire ».
Faut-il faire appel aux prud’hommes pour faire valoir nos droits et que la Direction respecte enfin les règlements !


Des objectifs intenables

La direction impose à chaque agent des objectifs toujours plus hauts.
A la sortie d’une grève dure qui a cristallisé des tensions avec les clients, la direction reste sur ses positions et attend de ses agents une rentabilité toujours plus importante.
Quand la délégation SUD-Rail les interpelle sur ce sujet lors de la DP, la direction répond que la solution pour atteindre ses objectifs sont la création de JTD, des extrêmes soirées avec la SUGE, des opérations en civile….etc


Drame en cascade

Les cheminot-e-s ne doivent pas perdre leur vie à la gagner !
Chaque jour, près de 20 cheminot-e-s sont victimes d’accidents du travail et année après année, leur taux de fréquence est en augmentation à la SNCF. Chaque année, plus de 250 000 journées sont non travaillées suite à des accidents de travail, en plus des 60 000 suite à des accidents de trajet.

En une semaine, 4 cheminots sont morts au travail !!!
En une semaine, la famille cheminote a été endeuillée à 4 reprises. Après un suicide sur le lieu de travail ; un accident de chantier ; un agent de 55
ans est mort en service, percuté par un train. La Fédération SUD-Rail tient à présenter ses plus sincères condoléances à la famille, aux amis et collègues de tous ces cheminots. Ce drame succède à un autre, survenu près de Tarbes causant 2 morts et 2 blessés en urgence absolue dans une entreprise sous-traitante de la SNCF et à la défenestration d’un cadre de SNCF Réseau à Lyon.

Pour l’ensemble de ces faits, des enquêtes judiciaires et des enquêtes internes sont en cours, mais d’ores et déjà, à l’heure de la présentation des bilans sociaux du Groupe Public Ferroviaire, les cheminot-e-s payent l’irresponsabilité des dirigeant-e-s de l’entreprise qui imposent un tel système. Tous ces accidents du travail sont des agressions préméditées envers les cheminot-e-s. Ce n’est pas « la faute à la fatalité ». Les raisons sont connues : diminution des effectifs, destruction des collectifs de travail, formation insuffisante, encadrement surchargé de tâches annexes, course à la productivité, multiplication du travail de nuit… Mais tout ceci se paie de nos vies.

Le temps est certes au deuil, mais alors que le Président de la SNCF est en représentation devant 800 managers et fustige les salarié-e-s de la SNCF dans la presse, sur le terrain, la colère est là.
Aux accidents mortels qui se multiplient, viennent s’ajouter les morts par suicide, toujours très présents à la SNCF. La Fédération SUD-Rail affirme que l’incertitude professionnelle engendrée par les contre-réformes successives et la précarisation de la production voulue par la direction SNCF, menace la vie des travailleurs et travailleuses du rail… Nous en avons aujourd’hui la funeste preuve !