L’insurgé d’octobre 2018

Compte rendu CHSCT Ventes du 20 septembre 2018


INOUI

A tous ceux qui seraient tentés par la nouvelle offre INOUI, voila les VRAIES conditions de travail qui vous seront données:
Nous y sommes il n’a pas fallu attendre longtemps après la réforme pour voir les conséquences de celle-ci !
Lors du dernier CHSCT Ventes et escale la direction nous a proposé son projet mixité vente/escale en une seule page (recto/verso).
Réjouissons nous aucune suppression de poste n’est envisagé à la vente (enfin pour l’instant contrairement à l’escale) mais ce qui est annoncé est la fin de notre métier.
C’est un véritable démantèlement et la fin du dictionnaire des filaires. Le passage en force de la fin du service public tel que nous l’entendons.
La direction envisage de créer un collectif avec de nombreuses missions quotidiennes:

  • ventes,
  • Maintenance des BLS,
  • Visite de train,
  • Accueil-embarquement,
  • Prise en charge en situation perturbée et ça juste pour le moment…

Pour l’ensemble des agents ce n’est plus qu’un seul métier commercial.
Concernant la vente, la direction souhaite faire appel à des candidatures avant que ça devienne obligatoire évidemment!
Des roulements seront proposés en 2×8, 7/7jours en matinée/soirée sur une base en soirée 16h00-24h00. ( tout peut évoluer). Ce pilotage sera sous la responsabilité des DOS mais surtout du chef d’escale! Il pourra s’il le souhaite rouvrir l’espace de vente des Fresques pour une éventuelle prise en charge des voyageurs.

ET CA COMMENCE QUAND: DEBUT 2019
c’est-à-dire demain!!

! Par la même occasion, suppression du poste maintenance BLS niveau 1 au DATT au 1er avril 2019.
! Un poste d’adjoint boutique va être supprimé suite à un départ à la retraite.
! 2 BLS vont être enlevés afin de mettre un desk service à la place (bureau service et prise en charge au niveau vente prépa)
! La maintenance des BLS niveau 1 sera effectué par les agents au-delà de 21h. (équipe mixte)


Suivi des indicateurs de suivi QVT-RPS

Suite à de nombreuses réunions certains indicateurs ont été révélés et mis en alerte.

Bercy : des alertes concernant: le matériel, l’information et l’impact évolution. Les agents n’arrivent pas à se projeter ni sur leur avenir ni sur la garantie de garder leur poste.
Ce qui va être proposé :
– petit déjeuner par la direction pour partager les informations,
– Une imprimante ( provenant du chantier de méditerranée),
– Sophrologie,
– Contact avec une association pour les SDF,
– Réunion avec dpx sur retour/bilan(3 par an),
– Communication avec les chefs d’escale.

Fresques : les alertes concernent essentiellement le matériel, l’organisation, coopération, sûreté, impact évolution et la formation.

Les propositions :
– mettre en place des organisations commerciales,
– traitement des pauses abusives,
– Améliorer les échanges avec les DPX, avoir une visibilité sur l’AGECIF.

Pour les ACM :
– réduire la supervision,
– Rappeler la responsabilité des ACM,
– Point hebdomadaire avec lahiérarchie,
– Point sur les situations perturbé (ex charge de travail).

Les Boutiques : les alertes se portent sur la coopération et espace de discussion et l’impact évolution. Ce qui va être fait: un intervenant de OUI SCNF viendra concernant les problèmes internet.

Après la création de postes de DOS, la suppression des 6 postes d’ACM, ainsi que la modification des roulements horaires de journée ont été présentées aux membres du CHSCT dans un même dossier concernant « l’évolution du pilotage de la boutique des Fresques ».
La direction annonce le projet mixité vente/escale !! Comment augmenté la productivité tout en faisant des économies sur les effectifs, la direction a trouvé = en mixant le tout, c’est INOUI !!


Organisation des fresques

  • Création de guichets « après vente » à destination uniquement des voyageurs rencontrant des difficultés « dans leur parcours digital »
  • Mise en place d’une borne prise de rendez vous , rattachée à la borne Qmatic , afin de diminuer les files d’attentes en « préparation au voyage ».
  • Utilisation de l’espace de ventes des Fresques en cas de prise en charge tardive de voyageurs .

Travaux

Les travaux de sécurisation et sur la vidéo surveillance en gare de Bercy seront finalisés fin novembre 2018. Pour gare de Lyon ceux-ci
sont prévus pour 2019/2020.

La galerie des fresques va encore essuyer des travaux important mais cette fois c’est tout le sol qui va être refait. Les travaux vont durer pendant près d’un an (début janv 2019 à fin nov 2019) il a été annoncé la fermeture des Fresques pendant 4 mois à ce jour aucune nouvelle nous a été données. Il y aura automatiquement un impact important sur l’activité de ce chantier de vente !!

il pourrait être envisagé un autre circuit de gère file (le déplacer) pour l’adapter à une forte affluence .

2 BLS vont être enlevés (coté prépa) il est envisagé de mettre 1 desk escale/vente avec 2 TPV.

Les prochaines dates de nettoyage des points de ventes: le 26, 27, 28 novembre pour les fresques et les boutiques

Les prochaines dates de désinfection et de dératisation : le 26 oct, 28 nov, 19dec pour gare de Lyon et Bercy. 17 oct, 29 nov, 20 dec pour les boutiques.


Arrêts / Accidents de travail

  • 3066 jours d’arrêt de travail depuis le début de l’année. (2560 jours en 2017)
  • 5 accidents de travail/trajet depuis le dernier CHSCT
  • 13 contrôles administratifs depuis le dernier CHSCT.
  • il y a 23 agents de l’UO ventes en ILD.

Agressions

4 agressions depuis le dernier CHSCT.
Pour le comité, dans un contexte général tendu, les agressions ne doivent pas être banalisées. Il subsiste toujours des problèmes de prise en charge. Les remarques déplacées du type « c’est ton job » ou « c’est le risque du travail » sont à proscrire. De même, que servir le client qui vient d’agresser l’agent.
Il est important de ne pas confondre prise en charge agent agressé et prise en charge client !!
Il est urgent qu’une prise en charge soit effectuée par tous les acteurs (responsables, SUGE, police…) au plus vite!


Sécurité

De nouveaux exercices d’évacuation sont prévus au 3ème trimestre 2018, pour les Fresques, la Caisse Principale et le DATT. Pour ce qui est de Bercy, Turennes et ST Maur aucun exercice prévu. Les membres du CHSCT ont alerté le DUO sur les problèmes de sécurisation des points d’accès aux Fresques, lors des procédures d’évacuation. Une étude est en cours pour résoudre ces dysfonctionnements…
A suivre !

Prévention Alcool et produits psychoactifs : Un dépistage collectif et sous anonymat sera organisé sur l’UO au deuxième semestre 2018.
Pour ce qui est des agents tenant des postes sensibles, ce dépistage sera nominatif et en cas de refus de l’agent celui-ci sera considéré comme positif. Les membres du CHSCT regrette le manque de prévention sur ces sujet.
Pour exemple, aucune plaquette informative (numéros utiles, possibilités d’aides…) n’a été fournie aux agent, comme cela avait été demandé lors du CHSCT précédent. Les membres du CHSCT ont insisté sur le fait que le type de dépistage que compte mettre en place, ne doit pas devenir un outil répressif.

Le CHSCT a alerté la direction sur le mauvais positionnement de l’agent de sécurité Lancry. Une note de service a été transmise pour définir le rôle et les missions de l’agent de sécurité dans la boutique des fresques : »son rôle est de vigiler la boutique e t d’intervenir en cas de situation conflictuelle au guichet ou en AEV ».


Réforme, Rupture, Inaptitudes

  • 1 réforme au 1er trimestre 2018.
  • 3 réformes en cours
  • 1 licenciement (CDD Sénior)
  • 1 démission depuis le début de l’année
  • 1 demande de rupture conventionnelle en cours
  • 43 agents de l’UO ventes sont actuellement en inaptitude ou en restriction.
  • 7 agents sont en inaptitude définitive.

Nouveaux lecteurs de chèques

Le déploiement des nouveaux lecteurs chèques, capables de numériser tout type de chèques, est prévu au niveau national pour le second semestre 2018. En ce qui concerne la gare de Lyon, ce déploiement se fera au second semestre 2019. Il est à noter que tous les postes de ventes ne seront pas équipés de ce type de lecteurs. Pourquoi faire simple lorsque l’on peut faire compliqué: une nouvelle usine à gaz en perspective


Actions Qualités de vie au Travail

  • Mise à disposition de fruits frais tous les mardis.
  • Une boisson chaude offerte par jour aux agents
  • Achat de 3 moniteurs PC 22 pouces pour la CPS.
  • Atelier de sophrologie et de massages assis.
  • Installation de bureaux ergonomiques à la Caisse Principale.
  • Modification des guichets de Bercy. Installation de vitres amovibles.
  • Achat de 8 souris ergonomiques
  • Achat de 16 fauteuils ergonomiques
  • Adaptation charges lourdes à la caisse
  • Livret SST remis à chaque agent

Formations

Depuis le début de l’année:

  • 3 agents ont reçu la formation gestions des conflits
  • Aucune formation juridique placement.
  • Aucune formation accompagnement d’agent agressé.
  • 6 agents ont eu la formation NRC.
  • Disparition des « formations » E-learning.
  • Les CDD saisonniers auraient eu 2 semaines de formation et auraient été mis en doublons à leur prise de poste. Les membres du CHSCT émet de forts doutes et ont demandé à l’avenir qu’une vigilance particulière soit apportée à l’ensemble des CDD, en particulier afin d’éviter tout isolement (préparation au voyage) et de diminuer les risques de conflits.

Compte Rendu CHSCT Escale du 25 septembre 2018

Modifications OTS

Suppression des 2 postes DPX régulation au 01/10/2018 et évolution des missions des assistants UO :
La direction dit vouloir, dans une logique de supervision, travailler sur l’optimisation en adéquation charge/ ressource pour être plus efficace. Aujourd’hui, il y a 2 DPX qui s’occupent de PACQT en plus de gérer leur équipe ce qui représente un facteur polluant dans leur activité de tous les jours (comme si on n’avait pas prévenu lorsque la direction a voulu attribuer une équipe d’agent en plus de PACQT à ces 2 DPX).

Du coup, la direction supprime les 2 postes de DPX régulation et transfert la programmation des tâches PACQT à l’assistant d’UO (Qualif D) qui sera renommée « assistant UO programmation pré-opérationnelle).
Ce dernier pourra être remplacé par l’autre assistant d’UO. Les agents qui étaient sous la direction des DPX régulation seront confiés à d’autres DPX (DPX information et service et DPX réserve SGS 1). La direction souhaite en parallèle tester le rapprochement physique de la régulation des tâches en opérationnel avec le ROPT.
L’assistant UO programmation Pré-opérationnelle travaillera du lundi au mercredi en 8h45/12h et 13h45/17h30, et les jeudis et vendredi en 12h45/20h30.

La direction souhaite également qu’un renfort temporaire auprès de cet assistant UO prog pré-op se fasse par une ressource supplémentaire « spécialiste du pilotage » pour travailler à améliorer le processus de la répartition des tâches appliquant des paramètres jusqu’à présent non pris en compte pour définir les ressources en rapports des tâches (ex : taux d’occupation).
Ces évolutions seront effectives à partir du 01/10/18. Le RH 910 sera appliqué aux agents dont le poste est supprimé.

Pour Sud-Rail, malgré l’alerte donnée à l’époque à l’annonce de l’attribution aux DPX régulation d’une équipe d’agents à manager en plus de PACQT, nous voilà revenu au point de départ. Pas sûr que cela fasse évoluer les choses dans le bon sens… La réelle problématique que la direction doit prendre en compte c’est le manque d’effectif chronique et les nombreux départs sans remplacement derrière. En attendant, les agents se retrouvent une nouvelle fois ballottés d’un DPX à un autre en très peu de temps.

Nous notons tout de même que, dans la fiche de poste de l’assistant UO programmation pré-opérationnelle, la direction s’est sentie obligé de préciser « rapidité de compréhension » pour les aptitude et savoir souhaités…une fois de plus, on voit toute la confiance que la direction a envers ses agents!

Suppression du poste adaptateur BET au 01/12/2018 et conséquences organisation au pôle production :
Suite à 2 départs au BET, la direction a l’intention d’en remplacer qu’un seul et supprime donc le poste d’adaptateur BET. En terme de solution pour palier à cela, la direction veut trouver une « synergie » entre le BET et le pôle production pour gagner en efficacité tout en travaillant sur les ressources avec l’idée d’intégrer le pôle prod avec le BET. Elle compte sur un logiciel qui devrait faire gagner du temps et OSE qui seront installés lorsque la version 3 sera sortie.

En gros avec MOINS la direction veut faire PLUS. SUD-Rail émet des doutes quant à l’efficacité de cette organisation.


Modification du calibrage du poste assistant RH/CPS UO Escale au 01/10/2018 et rapprochement physique des CPS ventes et escale au 01/11/2018 :

Quand on parle des CPS, la direction estime qu’il y a des choses possibles à améliorer en proposant une organisation différente et souhaite profiter des compétences d’une personne du pôle orga pour prendre en main la mise en qualité des CPS. De ce fait, la direction recalibre le poste d’assistant(e) RH/CPS et le passe de la Qualif E à la Qualif F.

En parallèle, la direction entend rapprocher physiquement les CPS ventes et escale à partir du 01/11/2018 au 1 er étage. Pour justifier cela, elle évoque un partage des modes opératoires et une mixité au sens le plus large. Il a fallu lui sortir le mot de la bouche mais la direction compte également sur un remplacement mutuel des agents CPS vente et escale en cas d’absence.

D’après la direction toujours, les agents de la CPS serait plutôt content de cela. Pour SUD-Rail, le problème des CPS est lié au manque de personnel qui entraîne des postes non tenus ou figés et de nombreux refus de congés.

Nous avons toujours fait remonter à la direction qu’une 3 ème personne à la CPS escale ne serait pas de trop pour soulager les 2 agents en poste. A la place, la direction avait alloué le traitement des arrêts maladies de l’escale à la CPS vente pour les soulager (où comment reporter un problème ailleurs ?). De plus, déplacer la CPS escale au 1 er étage avec la CPS vente la rendra moins accessible aux agents d’escale qui n’ont déjà pas beaucoup de temps dans leur programmation pour s’y rendre. Le remplacement mutuel n’apportera rien de bon.


Transformation des postes ROSG en DOS au 01/12/2018

Toujours dans son optique d’efficacité opérationnelle, la direction dit avoir trouvé la solution pour tous améliorer en transformant le ROSG en DOS afin de générer une « hypervision opérationnelle pour tout anticiper ».

Mais en quoi les missions du DOS vont-elles changer?
Il assurera, sous la responsabilité du chef d’escale, le pilotage des services en gare, managera les ACM ainsi que les agents sur le terrain, veillera au bon déroulement des embarquements, interviendra dans la gestion des situations perturbées et s’assurera en continue du bon positionnement des ressources.
Bien évidement la fiche de poste est bien plus complète que ce résumé, mais à y regarder de plus près, les missions du DOS sont exactement les mêmes que celles définie pour le ROSG. Sauf que ces dernières années, au vu du manque d’effectif chronique et de la charge de travail, les ROSG se sont retrouvés les 3⁄4 du temps à combler les trous pour que les prestations soient réalisées.

En revanche, la subtilité de la chose se retrouve dans le fait que, la direction voulant créer des dos à la vente également, les dos vente et escale formeront à l’issu un « pool » en les fusionnant de façon à ce que chacun puisse intervenir aussi bien à l’escale qu’à la vente. Pour le moment, ni les roulements ni le plan de  formation ne nous ont été présentés.


Evolution de l’organisation à l’espace information et création d’une équipe mixte au 01/01/2019

Pour Gares et Connexions, la signalétique et l’information en gare sont suffisantes pour les usagers. La direction dit vouloir anticiper ce qu’il va se passer car l’espace information va être rendu à G et C, ce dernier ne voulant plus assurer la prestation de base consistant à renseigner les usagers des différents transporteurs.
En parallèle le contrat Itiremia courant jusqu’à l’automne 2019, l’appel d’offre va être lancé. G et C à la volonté de faire en sorte que le prochain prestataire assure pleinement la prise en charge PMR.
En attendant, la direction projette de supprimer 3 roulements (E 24610, E 24603 et E 24402) impactant 7 postes (3 de matinée et 4 de soirée). Les autres roulements seraient maintenus en attendant l’arrivée du nouveau prestataire et l’espace information deviendrait un espace de gestion de PMR. Il ne restera donc qu’1 matinée, 1 journée et 1 soirée à l’espace PSH pour gérer uniquement ces prestations.

Que vont devenir les agents ?
La direction entend créer un « collectif » (équipe mixte) de 3 agents (1 de matinée et 2 de soirées) qui pourraient intervenir tant à l’escale qu’à la vente en rapport des besoins. Ils pourront également rouvrir l’espace de vente Fresque pour effectuer la prise en charge des voyageurs en situation perturbée sous la décision du DOS (cf page 3).
Elle souhaite également créer un « espace service » à l’espace de vente Fresques pour faire de la prise en charge, de la vente et éventuellement de l’information. Le RH 0910 s’appliquant, les entretiens exploratoires vont débuter.

Au travers de cette réorganisation, il est à noter que Gares et Connexions se désengage totalement des usagers, et plus particulièrement ceux de  Transilien. Pour SUD-Rail, il est choquant d’apprendre qu’il n’y aura plus aucun point information pour une gare tel que la notre. Laisser des agents seuls dans un espace PSH alors que ce même espace est identifier par les usagers comme étant un espace information et prise en charge en situation perturbée (et ce n’est pas comme s’il n’y en n’avait pas) va fortement  augmenter les situations à risques et les conflits. SUD-Rail désapprouve la position de la direction et de G et C.


Suppression du poste ACM logistique UO Escale au 01/11/2018

L’agent concerné va être reçu en entretien. Pour compenser cela, la direction pense (elle pense beaucoup mais pas forcément de la bonne façon), que le pole GEF, ainsi que l’équipe RH pourront réaliser les tâches de logistique en plus de leur job. Le bureau quand à lui sera récupéré par G et C dans le cadre du salon grand voyageur.


Suppression du roulement agencement / visite au 01/12/2018

Dans le cadre de la productivité pour changer un peu, la direction supprime le roulement E 23614 impactant 3 postes.
Les agents concernés seront reçu dans le cadre du RH0910. A noter que pour certains d’entre eux cela fait au moins la 4 ème suppression de poste. SUD-Rail a demandé qu’une attention particulière soit faite dans ce cadre-là.


Evolution des horaires d’un roulement agents d’escale Paris au 01/11/2018

La prise et fin de soirée de la référence E24104 du roulement E24701 est décalé de 15 minutes pour une fin de service à 1h30.


Suppression d’un poste assistant logistique du Siège au 01/12/2018

Pas plus d’info mis à part que la direction va voir comment accompagner l’agent jusqu’à son départ à la retraite.


Mise en place d’une nouvelle organisation liée à l’arrivée de TGV ouigo à Paris gare de Lyon au 01/12/2018 – création d’un roulement responsable embarquement

Les trains Ouigo arrivent au prochain service annuel (SA) : 5 trains par jour dans un premier temps. La prestation embarquement a été attribuée à l’escale de Paris gare de Lyon.
Pour la bonne tenue de ses embarquements, Ouigo veut :

  • 1 responsable embarquement
  • 5 agents d’escale,
  • 2 agents Ouigo chargés notamment des régularisations bagages,
  • Des agents de sécurité pour sécuriser le dispositif (commande en cours).

Les voies G et H seront dédiées au embarquement (hall3) et débarquement (hall1) des ouigo. Les embarquements Ouigo débuteront H-60 minutes dans le hall 3 coté ex guichets Méditerranée (scan des billets et vérification de la taille des valises par les agents d’escale doté certainement d’un chasuble). Les agents de sécurité vigileraient le flux entre l’embarquement coté guichet Med et les voies G/H (comment vous dire que ça va être le bordel).
Le 1 er train Ouigo partirait à 6h12, ce qui implique un embarquement à 5h12. La direction indique qu’il peut être possible de lever un  embarquement Ouigo mais n’ont pas encore défini les modalités.

Evolution de la régulation des tâches en opérationnel au 01/11/2018 – évolutions des missions GTS et rapprochement du poste GTT au COE

La direction fait et défait comme toujours. Le GTS ne s’occupera plus de la régulation des tâches. Il aura la charge de superviser la prise et fin de service des agents puis il ira réaliser des embarquements en tant que responsable.
Le GTT sera rapproché du ROPT et aura la charge de la régulation des taches. La direction confirme que ce dernier ne redeviendra pas adjoint ROPT. Les membres du CHSCT A ont demandé à ce que le poste de GTS soit considéré comme étant supprimé de façon à ce que le RH 910 s’applique aux agents concernés. La direction va y réfléchir.

Passage des postes produit train au CO global (postes pouvant être tenu par des Qualifs B et C)

La direction sort sa carte joker pour justifier cette modification : l’équité.
Pour SUD-Rail, cette modification va une fois de plus freiner l’évolution de carrière des agents. La direction s’est engagée à effectuer des notations complémentaires si la proportion des Qualif C varie avec la mise en place du CO global… nous verrons bien dans l’avenir s’ils tiendront leur promesse.

Siège – évolution du poste opérateur BAC au 01/04/2019.

Actuellement logé au pôle GEF, 2 opérateurs BAC vont partir à la retraite et ne seront pas remplacés. Certaines missions seront mixées et reportés à on se sait qui en rapport des besoins et l’opérateur restant sera logé à l’UO Train.

« La synergie »: la direction y croie. D’ailleurs, ce mot a été repris sur la quasi-totalité des sujets liés aux modifications des OTS. Elle dit que les choses s’amélioreront en travaillant mieux ensemble… pour l’instant la direction travaille toute seule à supprimer à tout va.


Sureté

Depuis le dernier CHSCT A il y aurait eu 4 agressions et 3 REX réalisés. Si ces chiffres paraissent minime par rapport à la réalité du terrain, les quasi accidents recensés sont en forte augmentations avec 20 quasi-accidents sur le 1er semestre.


Quelques chiffres

Accidentologie du 2ème trimestre 2018 :
Du 01/04/2018 au 30/06/2018 il y a eu 9 accidents :
– 3 accidents de travail pour 75 jours d’arrêts
– 2 accident du travail sans arrêt
– 3 accident de trajet pour 88 jours d’arrêts
– 1 accident de trajet sans arrêt.

Typologie de ces accidents :
1 dénivelé
1 manutention
2 manipulations
2 atteintes aux personnes
2 outrages
1 véhicules

2 accidents de trajets ont été contestés par la CPR depuis le début de l’année.

Mutations :
Depuis le début de l’année 16 mutations ont été
réalisées sur le périmètre du CHSCT A.

Arrêts de travail sur le 2eme trimestre 2018 :

Siège : 11 arrêts pour 95 jours
Escale : 279 arrêts pour 1819 jours
Total : 1914jours

Contrôle médical :
Depuis le début de l’année il y aurait eu 9 contrôles administratifs et 5 contrôles médicaux par la CPR.


Risque alcool

La direction a présenté le référentiel d’établissement concernant le risque alcool et autre produits psychoactif. Durant la réunion du CHSCT A, elle évoque ce référentiel comme étant « un nouvel arsenal préventif».

Petit à petit une série de dépistage va être mise en place suivi de contrôles inopinés plus fréquents.
Par ce biais là, la direction dit vouloir faire en sorte que les agents évitent de se mettre en danger et se soignent.
Des éthylotests vont à nouveau être mis à disposition afin que les agents puissent s’autocontrôler… reste à savoir où ils seront disposés.
Pour SUD-Rail, il est impératif qu’une communication soit faite en amont. La prévention doit être faite dans le cadre du danger et de la responsabilité de chacun-e que pourrait engager une situation à risque, tout en aidant les personnes concernées. En revanche, SUD-Rail à de forte craintes concernant la partie disciplinaire qu’une telle situation pourrait amener.


Dans le cadre de la prévention :

  • Le 18/10/2018 : campagne de prévention par le médecin du travail pour exposer ces 2 sujets (dépistage anonyme proposé non obligatoire)
  • Le 19/10/2018 : forum GPRAT Accolade en présence du COSEC sur la mezzanine du COE
  • Les campagnes de préventions collective et anonyme seront organisées prochainement
  • Mise en place de contrôle ciblé principalement sur les postes sensible (postes de sécurités).

Les membres ont demandé à ce que le CHSCT A soit associé dans le cadre de la prévention dans le suivi de la prise en charge des situations à risques.


Travaux

« Inouisation » (LOL) :

Peinture, réfection sol et stickers dans l’escalier et la mezzanine du COE et dans le couloir du bureau terrain.

QVT À Bercy

  • Installation d’un nouveau système de douche (bouton poussoir et cabine de douche) dans le local manœuvre à Bercy,
  • Installation sèche-main électrique dans le local manœuvre à Bercy,
  • Installation fontaine à eau sur réseau 1er étage à Bercy,

En gare

  • Réfection peinture murale galerie des Fresques : de juin à décembre 2018.
  • Rénovation du sol de la galerie des Fresques et création des coques commerciales dans la galerie : début des travaux prévu fin du 1er trimestre 2019 (pas moins de 12 commerces vont être aménagés dans la galerie des Fresques. La direction n’a pas su nous dire la superficie que cela représentera).
  • Galerie Diderot : création de commerce. Curage et réfection des trémies fini. Travaux coté ligne métro 1 en cours.
  • Rénovation façade rue de Bercy : prévue au 1er semestre 2019. Relogement à prévoir pour la caisse principale, SMP et la porte 152.
  • Rénovation petite hall voyageur : prévue pour 2020
  • Rénovation façade Diderot : prévue en 2021
  • Grande hall voyageur : rénovation prévue en 2022.

QVT À Gare de Lyon :

  • Rénovation éclairage de l’escalier qui mène du bureau terrain au COE (nez de marche et fixation de barre de seuil),
  • Rénovation du couloir du bureau terrain.

En vrac

Appli interface salarié :  La direction va généraliser l’application « interface salarié » afin de simplifier (ou pas… l’avenir nous le dira) les démarches administratives pour les agents. Cette application devrait être prochainement disponible.

Journée d’équipe : Aucune journée d’équipe n’a été réalisée. Aucune programmation en cours non plus. Y en aurait-il d’ici la fin de l’année? That is the question! La direction sait pertinemment que la situation en terme d’effectif est tendue… à suivre.

Appli SurTE : Nous en avions déjà parlé lors d’un compte rendu précédent. Cette application permettant d’émettre une alerte en cas d’agression est à présent disponible .

L’hiver vient : Pour cet hiver, la direction dotera les agents de chaufferettes réutilisables. Des sous vêtements thermiques pourront également être demandés par les agents auprès du pole logistique au 1er étage. La direction va regarder la possibilité de commander des gants tactiles.