Moins 3000 emplois en 2 ans principalement chez les agents de terrain !

1000 suppressions d’emploi pour l’année 2016, puis 2095 en 2017.

La Fédération SUD-Rail affirme que ce sont le Gouvernement et la Direction SNCF qui sont responsables des dysfonctionnements du service public ferroviaire. C’est leur politique de suppressions d’emploi chez les agents d’exécution, sans qui rien ne fonctionne correctement, qui affaiblit la SNCF. De plus, les mesures du pacte antisocial ferroviaire et l’augmentation de la productivité annoncée vont aggraver cette situation et détruire plus d’emplois cheminots. Le plus grand plan social du pays est à la SNCF.

Faire une loi qui attaque le statut des cheminots, change la gouvernance de l’entreprise SNCF, ouvre à la concurrence, filialise le Fret, n’améliorera pas l’offre et les conditions de transport des usagers des trains.

Cette stratégie est la même dans la santé, la justice, la Poste, l’énergie, l’éducation nationale et l’ensemble des services publics. Le gouvernement supprime les postes, casse les collectifs de travail, pour ensuite dire que ça ne fonctionne pas, donc on réforme.

La logique de casse systématique des Services Publics pour mieux les privatiser doit cesser !!!