Motion de l’AG de Paris gare de Lyon

A l’attention des fédérations CGT, SUD Rail, UNSA et CFDT

Les cheminot(e)s grévistes de Paris gare de Lyon réunis en assemblée générale le 28 mai 2018 souhaitent porter à l’attention des fédérations syndicales CGT, SUD Rail, UNSA et CFDT leur revendication concernant la suite de la grève.

Nous luttons pour le retrait du pacte ferroviaire. Et pour cela il faut un mouvement qui tienne dans la durée, ce qui est faisable avec le principe de la grève de 2 jours tous les 5 jours, tout en travaillant à obtenir bien évidemment un taux de mobilisation le plus haut possible.

Nous allons bientôt arriver au terme de deux mois de lutte. Les lignes ont bougé et vont encore bouger à condition de dynamiser le mouvement.

Pour cela, nous, cheminot(e)s grévistes de la gare de Lyon estimons qu’il faut mettre un coup de fouet au mouvement en sortant de la routine dans laquelle nous sommes rentrés et en prenant à contre-pied le gouvernement et la direction SNCF afin de leur montrer notre détermination à nous battre jusqu’à la victoire !

La direction de la SNCF a su s’adapter à ce calendrier en l’anticipant notamment pour le mois de Juin.

C’est pourquoi les cheminot(e)s grévistes de la gare de Lyon demandent à ce qu’un nouveau calendrier soit établi tout en gardant le principe de 2 jours sur 5 et ce, le plus rapidement possible.

A travers cette motion nous appelons également tous les cheminot(e)s qui partageraient nos convictions à voter des motions similaires afin que ces revendications soient portées par le plus grand nombre auprès des différentes fédérations.