Nouveau suicide à la SNCF, cela ne peut plus durer !

Suicide d’un cheminot du Technicentre Est Européen.

C’est avec beaucoup de peine et de colère que notre fédération a appris le suicide dans les emprises SNCF, ce matin avant sa prise de service, d’un cheminot du Technicentre Est Européen, établissement SNCF situé à Pantin.

La Fédération SUD-Rail apporte son soutien à sa famille, ses proches et ses collègues de travail frappé-e-s par ce drame.

Cet événement tragique s’ajoute à une liste bien trop longue qui illustre de façon dramatique la situation de souffrance des cheminot-e-s.

Même si c’est parfois un faisceau de causes entremêlées qui y conduit, de nombreuses études attestent que ce n’est jamais un hasard lorsqu’on se suicide au sein de son entreprise.

Dans une période où le gouvernement et les patrons de la SNCF mènent une offensive sans précédent contre les droits des cheminot-e-s et les placent dans la plus grande incertitude sur leur avenir, un tel drame ne fait que nous conforter dans notre détermination à lutter contre ces projets destructeurs.