Pas des primes, de vraies augmentations salariales

En 2014, la SNCF a proposé un accord salarial aux organisations syndicales. Cet accord prévoyait l’augmentation de l’enveloppe de « La prime » pour les agents d’exécution et maîtrise. SUD-Rail après consultation de ses adhérents n’a pas signé cet accord salarial.

 

Si certaines organisations syndicales arrêtaient de signer tout et n’importe quoi, l’enveloppe de 112 millions d’euros prévue pour « La prime » et la GIR ( prime manager et cadre) aurait permis une augmentation uniforme des salaires d’environ 750 euros annuels par agent.