Pépy fête les 80 ans de la SNCF sur PSE

Quelle indécence, alors que lundi 26 février 2018, le Premier Ministre Édouard Philippe a lancé officiellement les hostilités à l’encontre du service public ferroviaire, la SNCF et les cheminots !

Ordonnances, loi sur les principes clés avant l’été, fin de l’embauche au statut, même s’il s’en défend, fermeture du régime spécial. Le calendrier, précisé par la Ministre des Transports avec deux mois de concertation, est désormais connu, les intentions également. La fermeture des petites lignes est renvoyée aux régions pour ne pas paraître le bourreau de l’aménagement du territoire. Pas un mot sur le transport de marchandise. La transformation des SNCF en Sociétés Nationales par Capitaux Publics, la disparition de l’Epic de tête, vont au bout de la logique de l’État actionnaire dans l’espoir qu’il puisse rapidement vendre ses parts.

Plus personne ne peut feindre l’ampleur des attaques !

Le 15 mars prochain, G. Pépy remettra le projet industriel au gouvernement. Déjà le ton est donné quand, dans la presse interne, il réaffirme tous les plans stratégiques que nous dénonçons aujourd’hui et ayant un impact direct sur nos conditions de travail, la qualité de la production et sur les conditions de transport des usagers. Nouvel’R coté Réseau, les plans TGV, Cap TER 2020, Transilien, Logistics pour Mobilités.

Le trio Saint-Geours-Pépy-Jeantet qui collabore avec le gouvernement à la casse du service public SNCF entend le célébrer lundi prochain en Gare de Lyon en organisant une réception au Groud Control (ex batiment de La Poste). Oui vraiment quelle indécence !

Allons leur expliquer ce qu’est le service public utile et nécessaire à la Nation et pourquoi un statut social de haut niveau pour les cheminots est dans l’intérêt des usagers !

La CGT et SUD-Rail de PARIS SUD EST
appellent les cheminot-e-s à se rassembler lundi 12 mars 2018
à 17H au centre de tri postal – Gare de Lyon, au bout de la voie 23