Quand la CFDT veut supprimer les allocations de déplacements

Réfléchir avant d’agir.

Pour certains, la campagne électorale a déjà commencé et ils sont prêts à tout pour gratter quelques voix, même à vendre n’importe quoi aux cheminots.

Quand, à grand coup de communication, la CFDT affirme aux agents que les tickets restaurants, c’est possible, elle oublie les règles législatives, fiscales et légales qui gèrent la fourniture de ces chèques déjeuners.

ticket cfdtA la question : « Est-il possible de cumuler panier repas, allocations déplacements (régimes général ou roulant) et ticket restaurant ? » La réponse institutionnelle (et pas celle de SUD-Rail) est clairement non !

Et cet état de fait, la CFDT ne peut pas l’ignorer donc, soit elle oublie de dire aux cheminots que leur rémunération risque de fortement baisser en échange de tickets restaurants, soit elle fait délibérément le choix de « risquer » les allocations de déplacements d’une catégorie de cheminots pour fournir des tickets restaurants à une autre qui, elle, ne peut prétendre à ces allocations.

Mensonge ou incompétence, les cheminots jugeront !