TSEE : L’Incongru n°148

Effectifs au 31/12/2017 :

Avec ces tableaux, une légende devient nécessaire avec toutes les infos mises pour essayer de noyer les agents sous les chiffres.
CO : Cadre d’organisation nombre de cheminots que la direction estime suffisant pour effectuer la charge du TSEE.
Effectif global : Tout le personnel compte pour 1 , même les stagiaires…
Effectif réel : Tous les cheminots présents dans l’entité à la fin du mois précédent, ils compte pour 1, sont exclus contrats aidés, stagiaires, ILD
Effectif disponible : Effectif au prorata du temps de présence

En fin d’année 2017, le TSEE était à -21 agents par rapport à l’organigramme 2017, la suppression de 27 postes à l’organigramme 2018 ait déjà quasiment atteint avant même d’avoir commencé l’année !
La direction anticipe les réductions d’effectifs des années suivantes dés le milieu d’année et ne respecte pas ce qu’elle-même pensait nécessaire en effectifs pour faire le travail correctement.
Si le nombre d’embauche prévu a bien été effectué en 2017, la répartition a évolué le nombre d’agent maitrise et cadre embauché est plus élevé que prévu et le nombre d’agent d’exécution est inférieure. A priori, la production ne serait pas la priorité !
La direction nous annonce que 24 postes sont non tenus au TSEE:
UO CI: 1 COP (F)
UO CF: 1 contrôleurs nettoyage (C), 2 agents CF PC (1B,1C)
UO MVT: 1 répart PC (D)
UO PE: 10 agents PC (8B et 2C)
UO BM: 3 agents PC (B)
UO LA: 1 gestion (B) et 1 coord flux (C)
UO Pôles: adjoint GPE (E), contrôleur gestion (F), resp Com ( F), chargé affaires propreté (G)

Intérimaires

Sur l’année 2017, le TSEE a en moyenne utilisé 31,1 travailleurs temporaires par mois.

Mutations

En 2017, 45 mutations auraient été réalisées selon RH, en novembre, la direction nous annonçait 22 mutations… En 2 mois on aurait doublé le nombre de mutations, c’est à se demander si on nous prendrait pas un peu pour des dindons !

Heures sups et d’astreinte

En 2017, nous comptabilisons l’équivalent de 24 agents à temps plein :
– 30228 heures d’astreintes
– 7195 heures supplémentaires.

Lors de la présentation de l’organigramme 2018, nous avons été surpris d’apprendre une diminution de charge de l’ordre de 30 000 heures par rapport à l’année écoulée.
Mais avec plus de 37 000 heures sups et d’astreinte, 31 intérimaires à l’année, comment pourrait la direction pourrait faire pour au moins maintenir les effectifs ? Avec ces chiffres ça ne parait pas compliqué !


Projet de roulement sur PC

La direction a fourni les projets de roulement qu’elle envisage de mettre à PC et … comme l’avait annoncé SUD-Rail depuis des mois c’est l’arrivée de roulements en J/N/N .
Avec le doublement des nuits travaillés , la direction se moque éperdument des conditions de travail et de la vie privée des agents. C’est inadmissible et insupportable, tous ces gens qui expliquent aux agents que c’est inéluctable et qu’il faudrait s’adapter. Le code du travail, lui dit exactement l’inverse c’est bien le travail qui doit s’adapter à l’homme.
Un groupe de travail doit avoir lieu sur ces projets pour écouter les observations des organisations syndicales ( qui ne seront comme toujours pas pris en compte), la délégation SUD-Rail a fait le choix d’y participer pour remonter certaines interrogations et remarques :

  • qu’il est impossible physiquement et socialement pour de nombreux agents de faire autant de nuit (135 à 156 par an).
  • qu’est il prévu pour les agents ne pouvant faire ce type de roulement?
  • les proportions d’agents envisagées en 3×8 et en J/N/N et si c’est bien comme nous le comprenons la fin des roulements J/N ( un des dernier à PC qui permet à quelques agents d’avoir leur week-end) ?
  • Quels secteurs pourraient avoir ces roulements et ceux qui ne seraient pas impactés ( pour le moment) ?

Il est hors de question de marchander quoi que ce soit !

SUD-Rail demandera le retrait de ces projets qui font travailler les cheminots plus souvent qu’actuellement (avec la perte des 12 réduites) et où la direction veut faire croire que c’est en partie comblée par l’arrivée de 5 à 7 RN supplémentaires. C’est malhonnête, ces RN ne sont que la compensation légale de l’augmentation du travail de nuit , elles devraient donc s’additionner aux réduites. Ces roulements pour les agents, c’est plus de prises de service et plus la nuit, avec des repos secs pour casser des séries de 7 nuits d’affilée. Pour SUD-Rail , c’est non et nous appellerons les cheminots à la mobilisation si la direction ne veut pas revoir ces projets !


Réunion DP

 

Chers Taxi

Le montant total des taxis colis pour l’année 2017 est de 78490 euros, dans le même temps le nombre de dérogation potentiel (156) et technique (79) explosent. Environ 1/3 d’entre elles concernent des problèmes d’appro, et près des 3/4 restants sont dues à des soucis de planification. En bref tout va bien dans le meilleur des mondes… pour transport 2000.

Saveurs amères

Pour les fêtes de fin d’année le TSEE a eu la bonne idée d’offrir un plateau repas fabriqué et livré par la société Room Saveur à chaque salarié qui travaillait le 24 et/ou le 31 décembre. Si l’initiative est à saluer, la dégustation elle a eu du mal à passer… En effet, certaines équipes ont pu remarquer que leurs plateaux fraichement livrés avaient des dates de péremption dépassées de 2 jours et que certains mets semblaient peu frais. Joyeuses fêtes qu’ils disaient…

Perte de charge à VSG

D’après la direction, il y aurait une diminution de l’ordre de 40% entre 2017 et 2021 du nombre de rame confié en maintenance sur le TSEE. Par conséquent ,la direction du Matériel sacrifierait la maintenance TGV sur VSG. Lors de son one man show pour les vœux 2018, le DET n’est pas en mesure de dire autre chose si ce n’est que chaque cas sera traité individuellement et avec bienveillance. Y a pas de quoi être rassuré avec la bienveillance SNCF !

Reprise de nuit après maladie

Lorsque des agents reviennent d’un arrêt maladie de nuit, les agents doivent reprendre le boulot à la première prise de service suivant la fin de leur arrêt et non pas à minuit comme certains hiérarchiques s’évertuent à le demander. La DRH confirme que c’est l’usage au TSEE et qu’elle redonnera la consigne , elle nous confirme qu’un pointage spécifique est prévu à cet effet le RL. Si vous veniez à rencontrer des problèmes, n’hésitez pas à vous rapprocher d’un militant SUD-Rail.

Installations stratégiques

Le projet d’implantation d’un futur tour en fosse et Vérin en fosse à PC se précise. La faisabilité technique du projet semble avérée mais les discussions avec les villes de Paris et de Charenton le Pont sont toujours en cours. En parallèle, le comité d’investissement SNCF statuera sur ce projet en mars 2018. SUD-Rail continuera à suivre l’évolution de ce dossier qui ne manque pas d’inquiéter tous les futurs agents concernés.

Ecoles TA/TB/ASCT

Prochaine école TA : le 19/03/18 ( personne du TSEE)
Prochaines écoles TB : le 05/02/18 et 12/03/18 ( personne du TSEE)
Prochaine école ASCT : Mars 2018 (1 seul agent du TSEE l’intègre).
Le prochain forum d’information sur le métier d’agent de conduite aura lieu le 13/03/2018
Le prochain forum sur les métiers du Service (SUGE/ ASCT/ COMMERCIAL): 10/04/2018
C’est surprenant que peu d’agents du TSEE intègrent ces écoles ou que peu participent à ces forums alors que nous serions en sureffectif, et avec 289 demandes de mutations.

Qui n’a pas de bonnet risque de s’enrhumer

Bonne nouvelle : Les bonnets 2017 sont enfin disponibles au magasin outillage. Reste juste le transfert à PC…

Evolution de carrière 2017 au TSEE

Le délai moyen pour l’accès à la qualif C pour l’année 2017 :
Mouvement: 47 mois soit 3 ans et 11 mois
Maintenance: 63 mois soit 5 ans et 3 mois
Administratif: 46 mois soit 3 ans et 10 mois

Le délai moyen pour l’accès à la qualif D pour l’année 2017 :
Mouvement: 89 mois soit 7 ans et 5 mois
Maintenance: 91 mois soit 7 ans et 7 mois
Administratif: 84 mois soit 7 ans

Ces délais sont le délai moyen mis par les agents passés à la qualification supérieure en 2017. Chacun pourra voir où il en est avec ces chiffres … sans commentaire !

Des airs de télé réalité

Souriez-vous êtes filmés !!!!! Il sera bientôt impossible de faire un pas dans le TSEE sans être filmé ( fliqué) tout au long de la journée: 34 caméras sont déjà installées à PC et 4 à VSG. Le dispositif de surveillance déjà en place n’étant apparemment pas suffisant, de nouvelles caméras vont être implantées en 2018 sur des emplacements stratégiques à PC selon la direction: Faisceau C2, atelier 8 voies, parking Valmy, Bâtiment interservices. Ce système de vidéo surveillance est déclaré à la CNIL et nous rappelons que le visionnage de ces vidéos est strictement réglementé et que les données ne sont conservées que 72 heures. N’importe qui ne peut pas se permettre d’aller visionner celles-ci, même certains « DUO super puissants ». A bon entendeur…

Vestiaire SUD

A VSG le constat a été fait concernant les débits d’eau ridicule des douches ainsi que de la forte odeur de gaz qui émane dans le vestiaire sud. Les signalements ont été transmis au pôle T de PII pour un traitement que l’on espère rapide et efficace…

Cabinet médical PC

A Conflans, pour la délégation SUD RAIL, il est inadmissible que le cabinet médical soit aussi souvent fermé. D’après la direction, le parcours de formation du nouveau médecin arrive à terme et devrait permettre que celui-ci soit ouvert plus régulièrement. Espérons car là c’est au moins 2 jours par semaine de fermeture !

VEF

Suite aux nombreuses malfaçons faites pendant la pose de nouveaux rideaux, la Voie 29S à sa porte grande ouverte depuis début décembre. La loi des séries prenant tout son sens, le tout nouveau chauffage du vérin est en défaut depuis 3 semaines. Il est juste intolérable que les agents fassent les frais de tous ces soucis techniques qui dégradent au quotidien les conditions de travail dans un secteur où la charge est reconnue comme étant une des plus physiques. Un nouveau rideau type «lève vite» serait en commande et installé courant février. Quant au chauffage et à la demande d’une dotation supplémentaire (de 3 pantalons), la direction va voir… mais il n’aurait jamais eu de demande de l’UO.

L’homme invisible…mais si important

ACTE I:
Suite aux inondations, le DET en personne est venu voir le COSEC, PII et le DPX suite aux fuites et infiltrations dans la cuve du vérin en fosse,. Après discussion, ils ont convenu que les agents pouvaient bosser en toute sécurité mais que l’installation devait être surveillé. Concernant les agents au boulot, le DET a « oublié » d’aller les saluer la dizaine de mètres et la saleté des agents auront sûrement eu raison du minimum de politesse et de courtoisie qu’on peut attendre. Bon vu que peu d’agent le connaisse ça a pas dérangé grand monde !
ACTE II:
Lors de rendez vous au cabinet médical, chacun a pu constater que l’attente peut s’avérer être plus ou moins longue. Pour que notre cher DET, après une courte attente, ne perde pas de son précieux temps il a été convenu de le rappeler pour qu’il ne poireaute pas et que le TSEE puisse enfin fonctionner correctement.

Qu’un DET puisse perdre 1 heure semble inconcevable mais que de nombreux agents travaillant sur rame puissent perdre du temps ça semble normal. Surprenant non? Un TSEE sans directeur ça doit pouvoir fonctionner sans agent de maintenance !

BM astreinte en force renfort

A BM, où il y aurait un sureffectif de + 6 agents, le DUO est obligé en période de fin d’année de faire venir 2 renforts d’autres établissements (règlementaire), mais est obligé de créer une astreinte sans aucun tableau de service où les agents viendraient bosser sur leur repos en,étant payé d’astreinte.
10 agents de l’UO ont accepté, ce qui peut se comprendre à quelques jours de Noël ça met du beurre dans les épinards mais sur le fond ça conforte hélas la direction de ne pas embaucher . Après notre interpellation, la direction reconnait que ça n’est pas règlementaire mais ça arrangerait tout le monde pour les congés. Ne pas mettre assez d’agents au quotidien dans les équipes pour faire le boulot et trouver une « solution » de dernière minute ( déjà appliquée lors des dernières vacances estivales), voilà les nouvelles méthodes de « management ».

1 cadre qui assure !

Lors d’une sortie d’astreinte, des agents ont demandé au cadre ( DUO PE) ce qu’ils devaient faire, vu que le véhicule de service n’était pas en règle ( vignette d’assurance périmée), le cadre d’astreinte a autorisé et incité les agents à prendre ce véhicule. Peu importe, qu’ils ne soient pas en règle et qu’il ne respecte pas le code de la route ce qui est important c’est la production !! Dorénavant si vous êtes chopés pour non respect d’un feu rouge, stop ou excès de vitesse… N’hésitez pas à demander à votre DUO le permis de frauder qui autorise tout !! Donner uniquement par ceux qui osent tout.

Parole tenue… 1 semaine

Après une DCI SUD-Rail sur le respect des règles de l’astreinte, où même la direction reconnaissait des gros écarts. La direction n’aura pas eu le temps de faire un rappel, puisque moins d’une semaine après, 1 agent finissant son astreinte à 1 heure du matin retournera bosser dés 6 heures du mat car il y aurait personne pour le remplacer à PE PC. Peu importe la fatigue de l’agent, le non respect de son repos journalier, des risques d’accident de travail ou de voiture. La direction, un peu embêtée lors de la réunion ( elle n’était pas au courant) , va refaire le point avec les DUO et une note du TSEE reprenant l’ensemble des règles va être écrite rapidement.

Au royaume du MVT

ACTE I:
Philibert I (DUO MVT) , suite à un entretien avec un agent , s’est autorisé à aller discuter avec le médecin de PC pour lui faire part de son avis sur l’agent, de son état de santé et des difficultés rencontrées avec lui, et ce juste avant un entretien médical.
Une nouvelle fois, la direction « couvre » ces pratiques, comme elle peut, en prétextant que l’échange entre DUO et médecin est essentiel pour un bon suivi médical des agents…
En réalité, c’est surtout un DUO qui se croit au dessus de tout ( code du travail, Rh SNCF,Direction…) et qui pense que son avis et son niveau dans la hiérarchie lui permettent de mettre une pression nécessaire afin de modifier les avis et autres inaptitudes des médecins. Hélas pour lui, au yeux de beaucoup il  ne reste qu’un triste sire à l’égo surdimensionné !
ACTE II:
A l’inverse de la majorité des agents du TSEE, des agents du secteur MVT ont eu la joie de ne pas avoir de plateaux repas car sa magnificence Philibert I trouvait qu’il y avait risque de gâchis.

Essayer d’améliorer le repas des agents travaillant pour les réveillons c’est pour lui comme donner du lard à des cochons. Le respect c’est réciproque là il en a encore perdu !

Modifs congés spéciaux

Suite à loi Travail, de rares modifications en faveur des salariés ont été apportées au RH0143 ( RH reprenant la liste des congés pour événements familiaux). En effet, la loi devenant plus profitable que le RH celui-ci a du être modifié rapidement sans même avertir les organisations syndicales:

Sud Rail a demandé qu’un rappel soit effectué par la direction, notamment auprès des DPX sur la modification du RH 0143 sur les congés spéciaux. Une communication est donc prévue au courant du premier trimestre 2018. Cette modification a déjà 4 mois et la direction n’a pas l’air trop pressé de communiquer ou même simplement d’informer sur une des rares modifications de la loi travail profitant aux salariés, certains agents ayant lu l’incongru nous ont demandé confirmation et demandé à leur DPX de vérifier leur source, après vérification ils ont confirmé et dit que personne de la direction ne les avait informé. Soyez vigilants !

Primes anciens apprentis MST3 MST4

Une partie des ex apprentis SNCF ( les promos de 1978 à 2008 soit environ 10 000 agents) sont éligibles aux MST3 et MST4 pour la validation de leurs trimestres d’apprentissage.
A compter de l’AOD (Age d’ouverture des droits), 2 majorations salariales mensuelles sont en place pour les ex apprenti et ex élèves . En 2018:
– La MST3 : majoration salariale de 0, 25% du traitement X Nbre de trimestre validé (liquidable, donc comptant pour le calcul de la pension).
– La MST4 : majoration salariale de 20 euros X Nbre de trimestres non validés ( non liquidable donc ne comptant pas pour la pension). la MST4 est à 20 euros, quelle que soit la qualification de l’agent pour tous les ex-apprentis et ex élèves. Exemple : pour un agent position 19 ayant 5 trimestres non validés, l’agent doit toucher : 100 euros par mois.

Seuls 4 agents du TSEE perçoivent ces majorations et la direction ne fait pas beaucoup de pub sur ce processus qui ne peut être mis en place qu’à la demande des agents auprès de l’agence paie et famille. Suite à notre interpellation , la direction annonce qu’elle va faire une com dessus au cours du premier trimestre.

Chaine confort des volontaires sans roulement

Alors que la direction est toute contente d’annoncer en DP qu’elle a plusieurs volontaires pour la future chaîne confort,: une demi douzaine ( dire 6 sur 18 nécessaires leur semble à priori trop ridicule). Le plus surprenant c’est quand la délégation SUD-Rail leur demande si le roulement J/N/N/N/N/N sera appliqué en l’état, la direction explique que rien n’est figé.
Comment des agents peuvent se déclarer volontaire dans une équipe sans même connaître le roulement qu’ils devront faire ? La direction leur ferait miroiter des choses ?
Dans tous les cas, ça sent l’arnaque quand on sait qu’ils continuent d’embaucher des intérimaires pour au moins 6 mois sur ces postes.

Sortie Chatelet

Les agents SNCF désirant sortir à Châtelet avec leurs PASS CARMILLON ont deux possibilités depuis le début de l’année:
-Porte n°1 Marguerite De Navarre
-Porte n°2 Porte Berger


Inondations TSEE VSG


Cheminots arnaqués = cheminots en colère

Depuis le début d’année, le pouvoir d’achat des cheminots est en berne:
– Augmentation de la cotisation retraite des agents passant au 1er janvier 2018 de 8,52% à 8,79% soit une augmentation de cotisations pour les agents de 0,27%. Il augmentera tous les ans jusqu’en 2026 pour atteindre 10,95%.
– Augmentation de la CSG de 1,7 % pour tous les travailleurs mais comblée dans le secteur privé par la suppression de cotisations chômage et maladie pour un correspondant à +1,45% de pouvoir d’achat ( qui coûte rien aux patrons et entérine une nouvelle baisse de cotisation pour la sécurité sociale). Pour les cheminots au statut ce sera la suppression de la contribution solidarité chômage de 1% et une indemnité de neutralisation comblant juste le reste.

Soit en augmentation de pouvoir d’achat:
Secteur privé +1,45%
Agents SNCF au statut +0,0%

– Jour de carence à la SNCF, au 1er février, les cheminots au statut auront dés leur 1er jour de maladie 1 jour de carence, que l’on ait 1 jour d’arrêt ou 5 jours c’est la même chose:

– enfin , pour finir on se dirige sur une 4ème année consécutive blanche en matière d’augmentation générale des salaires à la SNCF. Voilà ce qu’il en est des nantis de cheminots que nous sommes, en plus des attaques sur nos conditions de travail en établissement. Nous allons être quasiment les seuls salariés de France à voir leur pouvoir d’achat diminuer en 2018. Merci Macron/Pépy !


Préavis de grève

Ci–dessous le préavis de grève SUD-Rail déposé pour l’année 2018 afin de couvrir tous les agents du TSEE refusant leur prise de service un dimanche soir ou un soir de férié ( suite à la mise en place de roulement à VSG avec prise de service le dimanche soir et sur les jours fériés malgré le refus des agents).

Objet : préavis de grève

A l’attention de Monsieur le Directeur du TSEE,

Monsieur le Directeur,

Suite à la dépose d’une demande de concertation immédiate du 13 décembre 2017 et à la réunion de concertation du 14 décembre 2017, aucune réponse satisfaisante n’a été apportée aux problèmes soulevés dans la DCI sur les sujets suivants : mise en place de roulements comportant des prises de services sur les dimanches et jours fériés pour le site de VSG, historiquement fermé sur ces jours-là.
Suites à la commission roulements : réponses apportées insuffisantes au regard des demandes formulées lors de la commission. (la promesse de les fournir en CHSCT le 12 n’a pas non plus été respectée)

C’est pourquoi, conformément à l’article L 2512-2 du code du travail, le syndicat SUD-Rail de Paris Sud-Est vous dépose un préavis reconductible qui débutera du lundi 1ier janvier 2018 à 22 heures jusqu’au lendemain 6h00 et couvrira les mêmes horaires sur l’ensemble des périodes de travail débutant un dimanche ou un jour férié en 2018.
Ce préavis est reconductible et couvre l’intégralité des agents du TSEE soumis à des prises de service les dimanches et jours fériés en 2018 ainsi que les agents amenés à les remplacer.
Par ailleurs, l’absence de RCC suite à notre rencontre du 14 décembre démontre le peu d’intérêt porté par la direction sur les conditions de travail du personnel.
Dans l’attente de vous rencontrer, veuillez agréer, Monsieur le directeur, nos salutations syndicales.