TSEE : L’incongru n°149

Effectifs :

Alors qu’à longueur de journée, la direction veut faire rentrer dans la tête des cheminots que le TSEE serait en sureffectif, on constate au travers du tableau ci-dessus que 2 UO de production sont très largement en sous effectif:

  • UO CF avec 15 postes non tenus
  • UO PE avec 14 postes non tenus

Sur ces 2 secteurs en difficulté chacun pourra constater qu’entre juin et août CF aura 8 postes non tenus supplémentaires et CF 4 postes non tenus supplémentaires. La direction ne fait rien pour respecter le cadre d’organisation qu’elle a elle-même décidé et met des secteurs en difficulté, il faut embaucher !
Dans le même temps, nous avons eu au TSEE:
De janvier à juin: 2470 heures supplémentaires et 16 530 heures d’astreinte soit 19 000 heures en 6 mois, soit environ 25 agents à temps plein. Nous avons également 23 intérimaires au TSEE. Depuis le début d’année, au TSEE :

  • 1 rupture conventionnelle
  • 15 démissions
  • 4 licenciements et 1 réforme

La direction du TSEE ne s’alarme pas sur le nombre de démissions et départs toujours en augmentation permanente car elle estime que c’est dans l’air du temps, ça n’a rien de choquant. Pour SUD-Rail, c’est juste notre savoir-faire qui s’en va et qui n’est plus transmis.


Rupture conventionnelle :

Malgré le nombre de suppression de postes voulue par la direction du TSEE, les demandes de rupture conventionnelle sont systématiquement refusées au TSEE ( 1 seule a été acceptée). Suite à notre interpellation, la direction reconnaît que si elle n’y a aucun intérêt elle refuse systématiquement, la RRH envisage 1 rupture conventionnelle tous les 2 ans. En clair, Si vous voulez obtenir une rupture conventionnelle il faut que la direction veuille se débarrasser de vous, alors …


Suppression des postes envisagés par la direction en 2019 par atelier sur le site du TSEE/VSG


Casse du TSEE VSG :

92 postes supprimés sur VSG pour l’année 2019 soit environ 1/4 des postes, le début d’une réorganisation où les entretiens exploratoires des agents sur leurs désidératas et leur futur n’ont pas encore débuté.
Les sous effectifs chroniques dans certains ateliers ne sont qu’une anticipation de ces suppressions prévues de longue date par une direction qui se fout complètement des agents, seule la productivité et le fric économisé sur le travail des cheminots comptent.
Pour inciter à la mobilité sur PC, la direction annonce que les agents mutés en 2019 de VSG à PC toucheront une prime de 1000 à 1500 euros, voilà à combien chiffre la direction, les modifications et la casse de notre vie familiale et sociale. SUD-Rail lui a demandé ce qu’il en était des agents mutés avant 2019 suite à suppression de poste , le DET dit ne pas y avoir réfléchi et verra au cas par cas. En cas de problème, rapprochez vous d’un militant SUD-Rail.


STE / GOF :

Avec le retour des rames dédiées par établissement ( nouveau changement de stratégie comme tous les 3/4 ans) , les agents de la STF s’interrogent sur leur avenir et sur l’évolution de leurs missions ou non et ce dans un futur proche. La direction annonce qu’un diagnostic des missions de STF est prévu par la Direction des Opérations Industriels de octobre à avril 2019 pour définir l’organisation des STF.
En clair, la direction attend l’accord de la DOI pour supprimer des emplois à la STF.


Conflans, on se serre !

La direction du TSEE avait un objectif à Conflans, mettre en place la nouvelle organisation et les nouveaux roulements. C’est fait !
Après l’aspect logistique n’était visiblement pas anticipé ….
Pas de boites aux lettres, pas assez de tables, de chaises, de postes informatiques, de bases tigre, de cafetières.
Les meubles de rangements viennent tout juste d’être mis à disposition des agents pour tout le reste il n’y a aucune échéance annoncée.
Les cheminots bossent les uns sur les autres, les conditions de vie au travail sont déplorables, et la direction n’a pas l’air très réactive sur le sujet.
Peut-être que le Directeur attend un petit débrayage sauvage pour faire avancer les choses ?


HIS à récupérer :

Les heures d information syndicale sont un droit pour chaque salarié.
Mais pour certains agents soumis à des postes dit de sécurité ou contraints de rester en poste pour assurer à minima les besoins de la production, il est prévu de créditer dans un compteur (AH) les heures correspondant aux HIS où ils n’ont pu être .
Celles –ci de sont récupérables en fin d’année en congé ou demi-congé.
Si vous êtes concerné par cette mesure, n’hésitez pas à vous rapprocher d un délégué Sud Rail.


Y a t-il un médecin à PC ?

Les consultations pour la médecine de soins ( tous les cheminots au statut peuvent demander à consulter un médecin de soin en cas de maladie, certificats médicaux… et ce sur le temps de travail) sur le site de PC sont de plus en plus compliquées.
La présence du médecin étant très aléatoire, SUD-Rail a demandé qu’une solution soit trouvée … La direction va intervenir auprès du médecin de région.
D’ici 3 ans PC sera un site où travailleront 650 cheminots du TSEE et où les soins seront impossibles si la présence du médecin ne change pas !


Chariot à fourche foutu….On continue

Le chariot à fourche du vérin en fosse a été retrouvé endommagé suite a des travaux effectués par des entreprises extérieurs, affectant et affaiblissant ainsi la structure de la cabine, véritable zone de survie d’un cariste.
Ce problème, constaté il y a plusieurs mois et sa dangerosité clairement établi, la réforme de celui ci pour réparation ou remplacement aurait du être appliqué sur le champ. Aurait, car celui ci est toujours en service et continue à déplacer quotidiennement des organes de plusieurs tonnes.
La sécurité n’est qu’une affaire de bonne conscience pour la direction ( gilet fluo, casquette…), étonnement dés qu’un danger réel intervient aucune mesure de protection n’est prise car ça peut nuire a la production.
Suite à notre intervention, la direction annonce que le chariot à fourche sera remplacé fin septembre.


Ecole TA / TB ASCT mutations

Asct : Aucune école ne semble envisagée pour l instant.

TA : la direction annonce aucune école TA à venir.

TB : 2 écoles programmées : Une le 10/09 et une le 01/10, Aucun agent du TSEE inscrit et un seul serait pressenti pour une session début 2019

C’est surprenant alors que nous serions en sureffectif, que le DET annonce la suppression de 350 poste et que beaucoup de collègue ont des demande de mutation. Enfin pas si surprenant quand on sait que la direction estime à 280 le nombre de postes à combler sur PC d’ici 4 ans, une petite minorité quittera réellement le TSEE à l’inverse du blabla raconté par la direction !


Entretiens exploratoires

Les entretiens pour les agents de VSG (concernant la suite de leur carrière suite à la fermeture de VSG ) vont débuter en octobre, ils seront faits par 1 cadre des ressources humaines avec une personne extérieure au TSEE.
Des réunions pour expliquer le fonctionnement de ces entretiens sont en cours.


Aiguilleur, CM vers une fusion ?

La direction du TSEE a tellement comprimé les postes, tellement supprimé de postes d’agents qualifiés dans l’établissement qu’aujourd’hui pour continuer a faire baisser le « coût » de la main d’œuvre on doit rogner sur la sécurité en essayant de fusionner le poste d’aiguilleur et de coordinateur de manœuvre.
Parce qu’il est irresponsable de multiplier la charge de travail d’agents sur des postes de sécurité, parce qu’il est inconscient de créer des ruptures de séquences dans ce type d’emploi. Parce qu’en fusionnant les fonctions elle va gravement jouer avec la sécurité des circulations et des personnes sur le site de Villeneuve.
Un groupe de travail va être mis en place sur ce sujet et des agents du secteur doivent y aller pour refuser en bloc ce projet même si Philibert Ier veut appliquer les directives de productivité quitte à mettre notre sécurité en jeu.


La SNCF vole des ex-apprentis

Les cheminots passés par l’apprentissage SNCF qui ont atteint l’Age d’ouverture des droits à la retraite doivent percevoir un complément de rémunération dont les acronymes sur les fiches de paie sont MST 3 et MST 4.
Sur le TSEE, seuls 4 agents les touchent et la direction ‘a pas l’air de rechercher beaucoup les autres, si c’est ton cas rapproche toi d’un délégué SUD-Rail nous t’accompagnerons dans tes démarches de régularisation.


Tous égaux…Sauf à la chaîne confort

La délégation SUD-Rail a interpellé la direction sur la prime de 9,77 euros par nuit et que les agents de la chaîne confort ne touchent pas depuis avril.
La DRH confirme qu’ils doivent au même titre que les autres agents en J/N/N toucher cette prime et s’est engagée à faire le nécessaire rapidement avec rattrapage. Pour les agents passés en J/N/N dernièrement ( attendre la paye du mois suivant) et ne touchant pas ces 9,77 euros n’hésitez pas à vous rapprocher d’un militant SUD-Rail.


SNCF : Salaire à 0 toujours hors la loi !

Depuis la mise en œuvre du nouveau logiciel de gestion administrative il y a maintenant un certain temps, de nombreux cheminots se sont vu attribuer des paies à 0 €uros !
Or, c’est illégal un cheminot en situation régulière avec l’entreprise, doit au minimum percevoir un montant qui équivaut à peu près au RSA pour un agent seul (en fonction de la composition familiale ce minimum monte). Une loi interdit de prélever plus que la quotité saisissable, afin de permettre de conserver le minimum vital.
Or de nombreux bugs ont été résolus dans ce logiciel, mais les problèmes de paie à 0 persiste. Vraisemblablement la direction de l’entreprise fait le choix de laisser pourrir la situation et décide de ne pas être en conformité avec la loi.
Dans la droite ligne Macronniene, si Pepy peut spoiler quelques pauvres ….
N’hésitez pas à contacter un militant SUD-Rail pour faire respecter vos droits !


La direction refuse de nommer 7 qualifs C sur des postes vacants

Monsieur le Directeur du TSEE, nous reprenons ci après l’article 3.1.1 du statut qui précise que les notations en qualification permettent non seulement de couvrir les postes vacants dans l’établissement mais aussi d’anticiper les vacances prévisibles.
« Il est procédé chaque année à la notation d’un certain nombre d’agents de façon à combler les vacances prévisibles pour l’exercice suivant et à éviter, dans la mesure du possible, d’avoir à recourir à des notations complémentaires. »

Ne sachant pas si vous n’avez pas lu le statut ou si vous faites preuve de mauvaise foi quand vous refusez de noter des cheminots sur la qualification Cn SUD-Rail à déposé une DCI régionale sur le sujet.

Pour information dans l’application DIGIDOC dont le raccourci se trouve sur la page d’accueil du site intranet de la SNCF vous trouverez aisément ce document sous la référence GRH0001. Et si par curiosité vous fouinez parmi les documents présents sur le site vous tomberez certainement sur tout un tas de document que vous êtes censé appliquer.


Vestiaires fosses PC

Les agents de BM qui travaillent aux fosses se sont retrouvés sans lumière pendant plusieurs nuits, c’est déjà inacceptable mais 3 jours après plus d’eau dans les douches. SUD-Rail est intervenu mais le délai pour réparer fut bien trop long… Avec les IO on avait une autre réactivité !
SUD-Rail conseille aux agents de refuser de bosser si le minimum nécessaire n’est pas disponible pour se laver et se changer dans les vestiaires !


Réforme ferroviaire

La loi sur la réforme est votée, reste les longues négociations à venir sur l’accord de branche.
Un objectif de l’état et de la direction dans le cadre de l’ouverture à la concurrence une vague de mesures d’austérité s’abat sur les cheminots, a direction va s’en prendre à nos emplois. Sur la région cela se traduit par la fermeture des guichets, la suppression de TGV, et bien sur les 350 postes que vous envisagez de détruire ici. Il vont aussi faire en sorte de déqualifier des postes et s’appliquer à supprimer les postes qualifiés.
C’est dans cette optique que le DET refuse de noté des agents qualif C sur des postes vacants à la NAC.
La direction SNCF revancharde de 3 mois de mobilisation ne lésine pas et en ce moment c’est la chasse aux sorcières syndicalistes et aux agents les plus mobilisés dans ce conflit.
Nombre de camarades de SUD-Rail et de la CGT sont trainés en conseil de discipline avec demande de radiation des cadres pour des faits minimes : allumage de torche en gare, altercation verbale avec un supérieur… qu’en aurait-il été si un militant s’était déguisé en flic et aurait tabassé des patrons ? La délégation SUD-Rail du TSEE apporte son soutien à tous les militants injustement attaqués et participera à toutes les actions les soutenant.
Voilà donc comment s’annonce cette rentrée, et dans ce contexte Pepy vient faire la promo des OUI GO gare de Lyon, et sa collègue Rachel PICARD une semaine après la pub pour IN-OUI. Un entraînement au combat dans un marché ferroviaire ouvert pour deux futurs adversaires ?
La rentabilité demandée par la direction SNCF à OUIGO et INOUI entraîne la fermeture de nombreux guichets, diminue la fréquence des dessertes tout en diminuant le nombre de rames en service. A terme c’est donc moins de sillons (moins de travaux d’infra), moins de mécanos et contrôleurs, moins de vendeurs, moins d’agents du Matériel, une nouvelle fois les économies vont se faire sur le dos des cheminots et sur leurs conditions de travail mais également sur le service public avec un service rendu aux usagers réduit.
SUD-Rail s’y oppose et est présent pour accueillir ces dirigeants qui se foutent et sanctionnent des cheminots pas assez obéissants.


BM : Pas de pétoires, pas de boulot !

Les agents de BM et la direction le savent bien, l’utilisation de pistolet pneumatique est indispensable.
Problème, suite a un incident, attribué à tort aux agents de BM, décision a été prise d’arrêter le renouvellement de cet outillage soit disant inadapté.
Véritable malhonnêteté intellectuelle puisque tout le monde continue d’en utiliser malgré … leur retrait .
Vu le nombre et l’état critique de celles restant, la direction reconnaît l’urgence et aurait pris contact avec un vendeur pour de nouvelles acquisitions adaptées .
Espérons que le besoin des agents sur ces nouvelles acquisitions a bien été prise en compte : performances, légèreté, maniabilité, couple et compacité sont des critères non négociables sinon… pas de boulot, on est pas là pour se
flinguer la santé !


Bornes de couverture : Ça rame !

La direction a mis en place des bornes de couverture numérique, si certains DPX ont été formés peu d’agents l’ont été et le délai pour se couvrir peut être long avec des files d’attente qui vont s’allonger avec l’arrivée des visites sur PC.
Au-delà de la formation et du temps passé, c’est le système qui ne fonctionne pas, de nombreux agents galèrent à se couvrir . Pour la couverture sans badge, c’est encore plus la galère ça ne fonctionne jamais.

La direction un peu surprise dit n’avoir eu aucune remontée négative de la hiérarchie et va se renseigner … Comme quoi elle devrait aller plus souvent sur le terrain .


Fin des rames PSE

Une page se tourne : les rames PSE, premières rames TGV qui ont fait la réputation mondiale de la grande vitesse cesseront d’être exploitées.
Celles-ci n étant pas prévu d être remplacées, cette décision aura un énorme impact sur la production puisque le parc de rames PSE représentait environ 10% de la charge en heures de maintenance.
Conséquences immédiates su le CO 2019 : -100 agents au TSEE principalement à VSG. Peut être serons nous obliger de traverser la rue pour accéder sur le trottoir d’en face pour trouver un emploi….