UPT Laroche : Cyril est menacé de licenciement

Notre collègue Cyril a franchi un carré violet le 13 Février 2019 à Dijon.
Chacun d’entre nous est bien au courant de ce qui s’est passé ce jour-là.
Chacun d’entre nous est également bien conscient que cela peut nous arriver à un moment ou un autre au cours de notre carrière.

Qui a l’assurance que cela ne lui arrivera jamais ?

Après avoir laissé Cyril mariner pendant plus d’un mois et lui avoir fait remplir une demande d’explication, il est convoqué par la direction le 02 Avril, à un entretien pour lequel il est spécifié : « un licenciement est envisagé à votre égard »

Réglementairement, après l’entretien du 2 avril, le directeur d’établissement ne peut se prononcer sur sa décision avant un délai de 2 jours francs.
En moins de 2 ans, à Laroche, nous en sommes déjà à 3 licenciements pour raisons diverses et variées (Jérôme, Romain, Théo). Nous devons soutenir Cyril et montrer à la direction que tous les ADC sont contre cette sanction démesurée.

La prochaine fois, à qui le tour ?
Il faut que cela cesse !

100% de DII doivent être posées d’ici le 02 Avril pour un début de grève le 05 avril à 20h00. La direction aura 3 jours pour nous annoncer qu’elle ne licenciera pas Cyril. Passé ce délai, les trains resteront à quai !

C’est le DET qui, par ses choix, appellera ou non les ADC à la grève.

Posons et faisons poser dès maintenant les DII pour le 05 avril à 20h00 avec le préavis national SUD Rail.

AG le 06 Avril à 10h00