Va-t-on enfin faire évoluer les agents du Mouvement ??

La Fédération SUD-Rail a participé au Groupe de Travail sur l’évolution des métiers « Mouvement » qui a pris effet depuis maintenant plus de 2 ans. De nombreuses réunions se sont tenues ; SUD-Rail a été force de proposition suite aux remontées du terrain et a fait avancer les dossiers sur les sujets du déroulement de carrière et de la rémunération. La CGT, elle, n’y participe plus depuis bien longtemps.
Depuis le début de l’année 2018, alors que nous nous approchions des conclusions, ce Groupe de Travail a cessé de fonctionner du fait de la gestion par activité.

La cause ??? L’organisation de la filière Matériel !!!
Il est ubuesque de constater que la direction du Matériel, avec qui nous avions ces Groupes de Travail, n’a de « direction » que le nom, puisqu’elle ne dirige plus que les Technicentres Industriels… et qu’il n’y a plus que 5% d’agents Mouvement dans ces mêmes établissements.

SUD-Rail avait fait de nombreuses propositions afin de faire évoluer les remiseurs-dégareurs, tant sur le déroulement de carrière ou sur leurs perspectives d’évolution vers d’autres métiers, que sur la reconnaissance salariale du métier de Remiseurs-Dégareurs !

SUD-Rail demande la réouverture du Groupe de Travail afin que les Remiseurs-Dégareurs ne soient plus considérés comme des « manœuvres » au sens péjoratif du terme !

La direction a découpé notre filière dans de multiples directions (plusieurs directions d’axes pour les TGV, autant de directions régionales que de régions administratives…). SUD-Rail a combattu cette organisation-là. CFDT et UNSA ont approuvé ce découpage… Résultat plus personne ne peut prendre une décision, puisque chaque direction décide et surtout paye. Résultat, tout est bloqué, bravo !!

Que la direction assume ses erreurs. Ce n’est pas aux Remiseurs-Dégareurs d’en payer les pots cassés !!

Pour SUD-Rail, le Groupe de Travail doit de nouveau se réunir, avec l’ensemble des directions. Nous devons aboutir à une vraie reconnaissance du métier de « remiseur » qui est resté trop longtemps le parent pauvre de la filière Matériel. Ce Groupe de Travail avait 2 objectifs : le déroulement de carrière et les EVS.

Pour SUD-Rail, un Remiseur-Dégareur doit pouvoir évoluer sur de nombreux métiers au sein de la SNCF et ne pas être cantonné dans le métier « Mouvement » ! La direction reconnait que les agents « Mouvement » sont sous qualifiés et sous-payés… mais elle est incapable de prendre ou de faire prendre une décision !!!

Les activités ne pensent qu’à rationaliser les coûts du travail afin de rentabiliser au maximum leurs petites affaires et ce, avec l’appui des DET !

Remiseurs, du 16 au 22 novembre, en votant pour les liste SUD-Rail, vous votez pour des représentant-e-s qui défendent votre avenir !