Légionelles

Jan 25, 2010 | A-En cours de classement

Les Légionelles sont des bactéries qui se développent dans les milieux humides et profilèrent dans l’eau stagnante (entre 25°C et 43°C). Elles sont détruites lorsque la température dépasse 50°C. La croissance des légionelles est favorisée par la présence de :

  • legionellosetartre
  • certains résidus métalliques
  • certains matériaux (caoutchouc, chlorure de polyvinyle, silicone)
  • concentrations élevées de calcium et de magnésium

La transmission chez l’homme :
La légionelle se transmet à l’homme par inhalation de très fines gouttelettes d’eau contaminée.

La maladie (deux formes cliniques) :

  • La fièvre de Pontiac qui passe souvent inaperçue du fait de sa ressemblance avec d’autres maladies banales (grippe). L’incubation est courte (quelques heures) et cette fièvre de Pontiac guérit en quelques jours, même sans traitement. Les symptômes sont une forte fièvre, frissons, vertiges, douleurs musculaires, maux de tête et parfois diarrhée et légers troubles de conscience.
  • La légionellose, infection pulmonaire grave qui selon la gravité peut conduire au décès. Incubation de 2 à 10 jours. Un traitement par antibiotique prescrit suffisamment tôt est habituellement suffisant. Les symptômes sont fièvre élevée, malaise, frissons, douleurs musculaires, diarrhée, maux de tête, douleurs thoraciques, toux, essoufflement, insuffisance rénale, agitation, confusion mentale, délire.

Facteurs de risque :
Les personnes agées, alcoolo-tabagiques, immunodéficients, insuffisants respiratoires chroniques sont plus susceptibles mais la légionellose peut survenir chez des personnes ne présentant pas de facteur particulier.

Les installations :

  • Les réseaux d’eau chaude sanitaire et principalement les pommes de douche. D’autres dispositifs peuvent être mis en cause tels que certains équipements thermaux, les appareils individuels d’humidification, les fontaines réfrigérantes, les fontaines décoratives…Dans les réseaux d’eau chaude, concentration élevée en légionelles dans le cas d’eau stagnante à une température supérieure à 20°C et inférieure à 50°C.
  • Les systèmes de refroidissement, climatisation, froid industriel.

Mesures de prévention :
Elles consistent à lutter contre le développement des légionnelles, éviter ou réduire l’émission d’aérosols, protéger les voies respiratoires des salariés :

  • Eviter la stagnation et assurer une bonne circulation de l’eau
  • Lutter contre l’entartrage et la corrosion
  • Maîtriser la température de l’eau (> à 50°C en permanence et à tout point du réseau)
  • Préférer la production instantanée au stockage de l’eau chaude
  • Utiliser des adoucisseurs pour lutter contre la formation de tartre
  • Limiter les bras morts dans lesquels l’eau stagne
  • Calorifuger séparément le réseau d’eau froide et celui d’eau chaude
  • Préférer les flexibles de douche aux pommeaux fixes
  • Vidangés, nettoyés et désinfectés au moins une fois par an les ballons d’eau chaude
  • Faire régulièrement couler l’eau sur les points peu utilisés
  • Faire couler abondamment l’eau chaude avant d’utiliser les douches peu utilisées

Le rôle du médecin du travail :
Dans le cadre de sa mission, le médecin du travail participe à l’évaluation des risques dans l’entreprise. Si des situations d’expositions sont repérées, il devra s’assurer auprès du chef d’entreprise que tous les moyens sont mis en oeuvre en terme de maintenance pour permettre d’obtenir un taux de légionnelles le plus bas possible. Des informations claires seront données aux responsables de l’entreprise, au CHSCT et aux salariés concernés (information sur la maladie, mesures de prévention).

La légionelle et la SNCF :
Concernant le risque lié lors des prises de douche, la SNCF considère que les circulaires émises ne sont que des recommandations, en particulier en matière de gestion curative et préventive des réseaux. Elle estime n’avoir aucune obligation légale concernant la lutte contre les légionelles (Documentation interne SNCF).
Par contre, à partir du moment où un cas de légionellose est signalé, l’entreprise a obligation de la déclarée et sera mis devant ses responsabilités. Elle conseille donc de suivre les recommandations données ci-dessus et en particulier, un entretien suivi des installations.

Documentations :