La fin d’ Auto-Train pour fin 2012

La direction de l’entreprise envisage de ne laisser qu’un train par semaine au départ de Paris et un seul dans le sens Province Paris et ce dès la fin de l’année 2012.

La première étape consistant à faire fuir les usagers en réduisant l’offre de transport, puis en toute logique la SNCF fera le constat de la non rentabilité économique et que la seule issue logique est la suppression pure et simple de l’Auto-Train.

« Qui veut noyer son chien l’accuse de la rage ».

C’est déjà le processus utilisé par la SNCF pour fermer des Gares qu’elle considère, comme pas rentable. Pour SUD-Rail, il ne suffit pas d’afficher de grandes théories environnementales encore faut-il passer à l’acte, ou tout au moins préserver, voir développer les outils permettant de répondre à cette problématique. Le Train-Auto est un de ces outils, qui contribue à ce que des milliers de véhicules ne soient pas sur les routes.

Au delà de l’utilité incontestable de ce service, cela aura des conséquences sociales désastreuses, sur Bercy, c’est plus de 25 emplois menacés de chômage sans compter les dessertes de province sachant qu’une bonne partie de ces salariés ont plus de 50 ans et auront donc sans doute beaucoup de mal à retrouver un emploi.

SUD-Rail exige que la SNCF et les pouvoirs publics mettent en oeuvre une politique volontariste développant ce mode de transport.