Suppression des ADC Fret à Laroche, info ou intox ?

Nov 30, 2012 | ET Laroche PSE

Depuis quelques jours, la rumeur enfle…« La fin du FRET à Laroche, cette fois, c’est sûr !!! » Dans ce contexte, nous nous sommes permis d’aller à la pêche aux infos. Qu’en ressort-il ?

Lors d’une audience où il recevait des délégués du personnel de Villeneuve, Mr LAMBERT aurait pris pour exemple la résidence de LAROCHE comme future résidence sacrifiée. Il aurait argumenté ce choix en expliquant que la continuité du fret à LAR dépendrait de la qualité des retours sillons.

Grosse évolution, jusqu’à présent le discours c’était plutôt : « soyez sages, bien gentils, signez le 49.2, tant que le DDT-AV et le DDT-VSX roulent vous n’avez rien à craindre… »

Une fois de plus, nous apprenons cette évolution par des bruits de couloir. Il est vrai que LAR c’est loin de Clichy (pour preuve, la difficulté rencontrée par les fiches prime de traction, les états 113, 31 et 32 à trouver nos casiers… ).

Avons- nous trop laissé faire ? Ne laissons plus les autres décider de notre avenir !

Depuis un certain temps, nous n’avons plus qu’un seul interlocuteur : notre DPX… à la fois manager de la sécurité, président de et Dirigeant de Proximité.

  • Problèmes administratifs : le Chef s’en occupe…
  • Courrier à faire passer ; le Chef s’en occupe…
  • Besoin d’un carnet, d’un stylo : le Chef s’en occupe…
  • Problèmes avec la commande : le Chef s’en occupe…
  • Questions diverses sur le CPA, la retraite : le Chef s’en occupe…
  • Questions sur notre avenir ? le Chef s’en occupe…

Notre DPX est à la fois manager de la sécurité, président de CHSCT et Dirigeant de Proximité. Nous venons de créer le CTT multitâches, multifonctions, en bref le « CTT Suisse » !

Si rien ne nous permet de douter, ni de sa bonne foi, ni de sa bonne volonté, il peut parfois ne pas être tenu au courant de tout par la direction ou bien se méprendre…

Non les Larochois n’ont pas envie de devenir les dindons de cette mauvaise farce, même si certains délégués d’une résidence voisine se positionnent pour récupérer notre charge, sachez que nous ne nous laisserons pas faire sans réagir…

Donc à l’avenir, pour vos interrogations ou désaccords avec la direction, rien n’interdit de passer aussi par les en faisant suivre vos questions par vos représentants syndicaux de site.