Brétigny, un an après !

Si la sécurité à un coût, elle n’a pas de prix !

bretignyLes trois juges d’instruction nommés par le parquet d’Evry ont saisi des experts pour tenter de tirer les enseignements de cette catastrophe. Les deux rapports déjà soumis font état de nombreux dysfonctionnements dans la maintenance et dans la formation qui laisse à désirer. Ils ont raison. Depuis des années, notre syndicat alerte les médias comme la direction de l’entreprise sur les risques encourus. Pourtant, ni les uns, ni les autres, n’ont daigné une seule fois nous donner la parole, ou ne serait-ce que vérifier ce que nous avancions. Pourquoi, parce que ce que dit un syndicat « c’est de la propagande » alors que ce que dit la direction SNCF (après avoir mangé leurs viennoiseries lors d’une conférence de presse !) c’est de « l’information » ! Il y a une bonne raison à cela. Tant les médias que la direction de la SNCF et le gouvernement partagent le même point de vue : il faut faire des économies, « dégraisser » et baisser les dépenses publiques.

 

Bretigny-1-an-apres
Bretigny-1-an-apres
bretigny-1-an-apres.pdf
284.7 KiB
361 Downloads
Détails