Après des années de procédures, les contractuels de la SNCF doivent enfin obtenir justice !

tribunalA partir de lundi 23 mars 2015, devant le conseil des prud’hommes de Paris, débuteront les audiences de départage pour plus de 800 cheminots qui demandent justice à la SNCF.

Travailleurs de nationalité étrangère, embauchés par la SNCF dans les années 70, ils n’ont pas eu les mêmes droits que leurs collègues embauchés au Statut. Ils ont été victimes de discrimination en matière de protection sociale, de retraite, de déroulement de carrière et de facilités de circulation.

Depuis sa création, SUD-Rail a mené des luttes auprès de ces travailleurs afin qu’ils soient rétablis dans leurs droits. SUD-Rail revendique depuis toujours, l’abolition de cette « clause de nationalité » responsable de ces discriminations.

Plus que jamais, alors que la loi ferroviaire du 4 aout 2014 prévoit l’éclatement de la SNCF et la remise en cause des droits des cheminots, SUD-Rail continue de porter la revendication d’un seul statut pour tous les travailleurs du rail !

SUD Rail Paris Sud-Est

GRATUIT
VOIR