Souffrance au travail

D’où vient la souffrance au travail ?

La souffrance au travail, ce n’est pas simplement les conditions de travail ou la pénibilité (qui a toujours existé), mais la conséquence des formes
modernes de violence managériale, qui sont la réaction du patronat à mai 68 (la plus grande grève générale en France, qui faillit déboucher sur une remise en cause radicale du capitalisme, car il s’agissait d’une critique du système quand il allait bien). Pensées dans les années ‘70, mises en place
à partir des années ‘80 (le « tournant gestionnaire »), les méthodes modernes de management se sont généralisées durant les années ‘90 et 2000, provoquant notamment l’apparition de suicides au travail, rarissimes auparavant.
L’objectif est bien la soumission des salariés, pour maintenir et accroître les conditions d’exploitation, et accaparer toujours plus de plus-value au profit du capital (d’où la guerre aux salaires par le chômage, la précarité, les exonérations de cotisations sociales, la baisse des conditions de retraite, etc.).

4P souffrance BAT-page-001 4P souffrance BAT-page-002 4P souffrance BAT-page-003 4P souffrance BAT-page-004

SUD Rail Paris Sud-Est

GRATUIT
VOIR