Loi travail XXL: ne perdons pas la première manche.