Passage de FRET en SAS au 01 Janvier 2020 Ou la mort programmée de FRET SNCF

Le cabinet SECAFI vient de rendre un rapport alarmant sur l’activité FRET aux élus du CSE :

Comme nous l’avions prédit, l’ouverture à la concurrence n’a pas permis d’augmenter la part du ferroviaire qui a même marqué une baisse et toutes les EF sont en proie à des difficultés financières !
L’endettement de FRET SNCF s’est poursuivi depuis 2009 dont la moitié est due aux résultats.

Seule la France enregistre une trajectoire régressive du transport de fret par fer par rapport aux 6 principaux pays européens.

Notre direction, après avoir bien collaboré à la casse de nos outils de travail, affiche malgré tout sans aucune honte, un optimisme déconcertant. Nous avons un fort risque de dépôt de bilan, avec BRUXELLES qui pourrait demander des contreparties suite à la recapitalisation de 170 millions d’euros de FRET. Nous ne sommes pas non plus à l’abri des aléas économiques, notamment des conséquences du BREXIT, à un ralentissement commercial ou encore à une guerre industrielle entre pays….

L’équilibre de l’Activité pour 2021, nous semble donc une chimère. De nouvelles suppressions de postes vont avoir lieu, les frais de structure seront revus à la baisse, les CCO et les supports de production modifiés. Les 170 millions de recapitalisation couvrent les pertes de la mise en route de la SAS et les investissements du début d’année.

La Délégation SUD-Rail n’a de cesse de répéter à une direction sourde qu’il n’est pas possible de maintenir FRET SNCF à l’équilibre financier et garder nos clients avec des frais de structure aussi conséquents. Le taux d’encadrement est de 10 points minimum supérieur à nos concurrents, il y a au minimum 50 Cadres Supérieurs en trop à FRET. Quand la direction de FRET SNCF va enfin dire la vérité aux cheminots qui se lèvent la nuit et les weekend….

Le Statut devient quoi ?

la direction nous assure qu’il n’y aura pas un grand soir et un grand matin mais déjà la direction nous annonce vouloir négocier certains points bien précis de nos accords d’entreprise et divers RH.
Les premières négociations concerneraient :

  • l’accord d’entreprise,
  • les conditions de recrutement d’emploi,
  • la rémunération,
  • le nouveau contrat de travail….

Sachant que s’il n’y a pas d’accords trouvés entre la direction et les cheminots, la direction pourra dénoncer les anciens accords et se reposer sur les accords de la Branche Ferroviaire, nettement moins favorables que notre Statut actuel.

Les premières négociations devraient porter sur le 19h/6h, le nombre de repos et repos double etc…
La délégation SUD-Rail a d’or et déjà prévenu la direction qu’ils n’y aurait aucune négociation tant que nos frais de structure n’auront pas baissé, les cheminots de FRET SNCF qui se lèvent la nuit et les weekend ne seront pas les seuls à faire des efforts.

Devraient-être maintenus en l’état pour 2020 : Le CPA, le RH910, le RH 281 non boosté

ET SI CA MARCHE PAS ON FAIT QUOI ?

Le pire des scénarios est évoqué :
Si ça se passe mal, il pourrait y avoir des fusions, des réductions d’activité voire un dépôt de bilan et une liquidation. La direction, nous garantit, avoir l’assurance que la solidarité du groupe jouerait et proposerait une solution à chaque salarié.
Pour les négos salariales et le temps de travail, c’est au Groupe de décider où se situeront les négociations (par société ou communes au Groupe), pour l’instant, ils nous annoncent des NAO (Négociations Annuelle Obligatoire) Société par Société et pour les agents statutaires des négociations au niveau du groupe. SUD-Rail ne trouve pas concevable que des cheminots de FRET, de Voyages ou de Réseau n’aient pas le même temps de travail ni la même rémunération.

Pour 2020, FRET récupère des sites Matériels. Nous avons demandé que des visites soient planifiées dans ces sites avant la fin d’année.

Les accompagnements E.I.M perdurent en 2020, attention pour les personnes actuellement en mission ailleurs que FRET, si la mission n’est pas finie au 01 janvier, ils basculeront à Voyages. Pour les autres sans postes, ils restent à FRET.
Une cellule RH Fret Clichy va les prendre en charge. Ils annoncent que la mobilité au sein du Groupe va perdurer.
Pour SUD-Rail les portes de la mobilité interne au groupe et les parcours pro vont durer mais combien de temps. 3 mois, 6 mois, 1 an et après…

Les élus au CSE FRET ont émis un avis négatif et unanime sur le projet.

Rien ne devait changer mais déjà le direction annonce la fin des 52 RP doubles pour les agents de Réserve. Une note de service à destination des CPS va sortir, en leur indiquant qu’ils doivent tendre vers les 52 RP doubles pour les agents à la Réserve, et qu’ils doivent attribuer les 114 RP, il faudra surveiller les dérives et les faire remonter.

Voilà le beau discours de notre belle direction plein d’optimisme comme à chaque nouveau plan de relance.

Discours que ne nous pouvons plus croire, surtout que, dans la continuité des 10 années passées, il annonce encore 39 millions d’euros d’économie sur les frais de personnel pour les 3 prochaines années soit au moins 500 emplois de cheminots à supprimer par an.

LES NOTATIONS

Les notations se feront au niveau national, la France serait coupée en deux, suivants les Territoires de Production de la nouvelle organisation, nord et sud, il y aura donc une nouvelle désignation des délégués de notations avec assurément un nombre réduit. L’application du RH 910 avec le regroupement devrait bénéficier aux agents. Pour SUD-Rail les délégués doivent rester les mêmes car ils ont la connaissance des parcours des agents et donc l’historique des notations ce qui est toujours un bénéfice pour les agents.

DEPART DES TRAINS ou L’AuM (autorisation de mouvement)

Un vrai changement dans la vie de tous les jours des cheminots du terrain, pour certain 30 ans d’habitude remise en cause. Le groupe fait le choix de modifier les procédures de départ en se cachant derrière des textes de lois qui auraient pu selon SUD-Rail être traités autrement. FRET SNCF a décidé d’inclure cette formation dans une JFC pour les conducteurs, JFC avec 7 ou 8 sujets et validations de procédures.

Pour SUD-Rail notre direction n’a pas pris la mesure du changement, nous réclamons une JFC avec l’AuM comme sujet unique avec mise en situation avec des exercices afin d’avoir du temps pour l’assimilation des nouvelles procédures.
Dans un soucis de réduction des coûts comme toujours la direction réfléchira a réduire les sujets de la JFC et c’est déjà bien. La direction va mettre des films a dispositions (devoir à la maison) pour les conducteurs qui se poseront des questions, pas si sereine que ça notre direction….

SUD-Rail est CONTRE ce projet de suppression des départs des trains qui va engendrer des centaines de suppressions de postes au niveau du GPF !!!!

TRACTION, DIGITALISATION et FORMATION

La direction FRET veut se doter de ses propres outils dans le cadre de la filialisation. A terme, il ne restera plus de lien avec la direction de la Traction. 3 exemples de nouveaux outils qu’elle veut mettre en place au 01/01/2021 :

  • DigiDrive pour remplacer Sirius NG !! Des groupes de travail sont déjà en place pour l’évolution de cet outil.
  • P.M.S.F. (Plateforme Managériale de Sécurité Ferroviaire) pour remplacer le Portail DPX !!
  • O.R.P (Optimisation des Ressources de Production) pour remplacer Pacific et commander ADC + agents au sol !!

Un 1er groupe de travail concerne DigiDrive. Nous avons souligné que Sirius NG est un outil qui fonctionne globalement bien et qu’être formé à des outils différents entre Voyages et Fret sera un obstacle supplémentaire aux parcours pro. Mais pour la direction il n’y aura pas de rupture avec Sirius NG actuel et ce ne sera pas un frein. La tablette actuelle sera gardée encore 3 ans au moins.

DigiDrive sera un outil dédié à tous les conducteurs Fret : CRL, CRML et CRLO. Il reprendra les fonctionnalités essentielles de Sirius NG : consultation de la programmation, prépa de mission, marche du train, modifications de signalisation et Bulletin de Service. Il est prévu en plus la digitalisation totale des annexes papiers ainsi que l’intégration d’applications en cours de développement comme le carnet de bord digital (DigiCab), le Bulletin de Freinage électronique (e-BF) et l’essai de frein digital. Bref, tout ce qu’il faut pour supprimer un maximum de postes d’OPF !

La FORMATION. Progressivement toutes les formations conduite, OPF et autres seront reprises par FRET et dispensées au campus à CLICHY pour diminuer les coûts. Pour ce qui n’est pas faisable se sera externalisé et pas forcement dans le groupe.
Comme on peut le constater la direction veux couper les ponts avec le reste du groupe sous prétexte d’économies mais pour SUD-Rail ça va bien au-delà. La direction prône l’autonomisation de FRET mais il n’y a pas qu’un but économique si le redressement de FRET ne fonctionne pas nous serons plus facilement vendable par produit. L’usine Grand Parcours par exemple….

N’oublions pas que nous sommes pas une SA mais une SAS et qu’une des différences est la possibilité de rentrer des capitaux privés.

SUD Rail Paris Sud-Est

GRATUIT
VOIR