Accident Ferroviaire : Les annonces de la direction sont insuffisantes !!

Alors que les dirigeants de l’entreprise SNCF commencent à réaliser le ral-bol de milliers de cheminots en ce vendredi matin, le pourrissement a l’air d’être quand même la stratégie patronale.

A part faire peur aux collègues avec des menaces de sanctions disciplinaires, avoir le secrétaire d’Etat ne pas prendre la mesure sur les plateaux TV ces dernières heures, rien de concret est mis sur la table.

Depuis ce matin, la fédération SUD-Rail exige d’être reçue par la direction de l’entreprise pour porter les revendications du terrain et essayer de trouver une solution à cette situation de crise ; on joue la montre du côté de Pépy ! Une rencontre serait prévue à 17h30.

A 8 heures, 60% des trains étaient supprimés sur le territoire. Des gares commencent à être fermées mais la compréhension des usagers est palpable. On ne joue plus avec la sécurité ferroviaire : le message est clair !

Une rencontre entre les fédérations serait confirmée en milieu d’après-midi de ce vendredi. La direction SNCF a l’intérêt de ne pas perdre de temps et :

  • Arrêter immédiatement le développement de l’Equipement Agent Seul (présence non systématique des contrôleurs dans les trains).
  • Prendre des engagements fermes concernant embauches immédiates de contrôleurs
  • Abandonner – et ne pas reporter – la suppression des autorisations de départs de train dans les gares.

La solidarité et l’unité syndicale se renforcent sur le terrain. Les Fédérations doivent s’appuyer sur cette mobilisation pour obliger la direction à reculer définitivement.