Le gouvernement a joué le pourrissement, Il a perdu son pari !

Après sa réunion à Matignon, le gouvernement a voulu mettre en avant ses « pseudos » avancées, jouer sur la trêve annoncée par le bureau fédéral de l’UNSA Ferroviaire, un calendrier de négociations annoncé et les promesses du secrétaire d’état au transport sur le plan de transport ferroviaire pour faire croire que la contestation allait s’éteindre. Comme lors du 11 Décembre, ils se sont trompés, L’unité syndicale CGT/SUD reste forte, la CFDT Cheminots a refusé la trêve et la grande majorité des équipes syndicales de l’UNSA, à la RATP ou à la SNCF ont refusé de se plier au diktat de leurs dirigeants.

Une grève maintenue à un haut niveau et des actions interprofessionnelles partout sur le territoire !

Dès ce weekend et pour le début de la semaine, partout sur le territoire des actions ont été menées, en intersyndicale et de manière interprofessionnelle. Plusieurs opérations péages gratuits (A13 à Paris, Dijon, Savoie…) avec un bon accueil des automobilistes ont été réalisées, des manifestations et des rassemblements ont eu lieu dans plusieurs villes.
D’ores et déjà, plusieurs actions sont programmées : meeting en Picardie, initiatives publiques les 23 et 30 décembre dans les Alpes, actions tous les mardis dans le Nord, buffet avec la Confédération Paysanne dans l’Indre et Loire, rassemblements dans les Côtes d’Armor les 21 et 28 décembre, actions coup de poing en région parisienne… Partout des initiatives vont-être menées et décidées dans les Assemblées Générales de ce lundi. La fédération SUD-Rail appelle les cheminotes et cheminots à y participer massivement pour maintenir la mobilisation ! Noël ne gâchera pas l’esprit de la grève !

Le mouvement reconductible perdure dans le rail et l’auto-organisation s’installe dans les chantiers pour cette période de vacances. Maintenons un niveau fort de mobilisation pour être nombreux dans les actions et dans les rassemblements et les manifestations qui seront organisés dans tous les départements le samedi 28 décembre !

LE SOUTIEN POPULAIRE RESTE FORT !

Malgré le déferlement des politiques et de certains médias qui tentent de stigmatiser les cheminots et le combat en cours, notre grève reste soutenue par une grande majorité de la population. Malgré deux discours du Premier Ministre et l’occupation non-stop de tous les médias par la macronie, la majorité de la population reste très majoritairement opposée à cette contre-réforme des retraites.

La stratégie du pourrissement visant à retourner les citoyens contre les grévistes a échoué ; le gouvernement doit en tirer toutes les conséquences et retirer son projet !

MACRON RENONCE A SA RETRAITE … ET ALORS ?!

Sa carrière passée chez la banque Rothschild, la suppression de l’ISF qu’il devait payer avec 375 000 euros de revenus annuels déclarés, lui ont sans doute permis de capitaliser pour sa retraite. Cela montre le mépris de Macron et du patronat pour les acquis sociaux de celles et ceux qui se tuent à la tâche pour espérer pouvoir profiter de leur retraite en bonne santé et à un âge décent !

Pour gagner, ils soutiennent les grévistes !

Pour que le mouvement social « dure et s’amplifie », un large collectif d’artistes et intellectuels appelle à soutenir financièrement les grévistes en contribuant aux caisses de grève. Dix-huit mois après l’Appel pour la cagnotte des cheminots, ils sont à nouveau aux côtés des grévistes de la RATP et de la SNCF. Ils défendent un de nos biens communs, un système de retraites qui, loin d’avoir été octroyé par les patrons, est le fruit des luttes de nos aînés !

Merci à eux !
PAS DE RENONCEMENT, Jusqu’au retrait !