Des mensonges qui n’arrêterons pas la mobilisation !

Le premier ministre continue son jeu de dupes avec des annonces en trompe l’œil couplées à des injonctions envers les grévistes pour arrêter la grève. Non, il n’y a pas de retrait de l’âge pivot, mais une mise en place qui se ferait, quoiqu’il se passe, en 2027, comme l’annonce le point 4 et le point 7 du courrier d’Edouard Philippe.

La conférence de financement annoncée n’aura aucune marge de manœuvres vu que le point 8 exclut de fait la hausse des cotisations. Son courrier précise bien que le texte qui arrivera en conseil des ministres le 24 janvier « prévoira que le futur système universel comporte un âge d’équilibre », lequel « constituera un des leviers de pilotage collectif du système dans la durée ». L’âge restant à déterminer lors d’une future négociation.

Des secteurs interprofessionnels qui généralisent la grève cette semaine !

Depuis plus de 40 jours, avec le soutien massif de la population, les cheminot-e-s maintiennent la grève reconductible et s’impliquent avec force dans les actions et blocages interprofessionnels pour gagner le retrait du projet de retraites par capitalisation. Les journées de mobilisations des 9/10 et 11 Janvier ont vu bon nombre de grévistes et de manifestants d’autres secteurs d’activité nous rejoindre et le soutien financier aux caisses de grève s’accroître. C’est le signe que la grève interprofessionnelle existe dans tous les départements et dans de plus en plus de secteurs.

Pour les journées de mobilisations à venir des 14, 15 et 16 Janvier, ce sont encore plus de professions et d’entreprises qui seront présentes dans les manifestations et les grèves !

Encore des mensonges … La capitalisation est bien en ligne de mire !

Le gouvernement et Macron continuent d’affirmer qu’ils défendent le système par répartition. Pourtant la réforme des retraites combinée à la loi pacte va permettre l’envol de la retraite par capitalisation et le texte du projet de loi dans son article 64 du chapitre 2 du titre 5 indique précisément que le gouvernement appelle le secteur de l’assurance à généraliser le recours à l’épargne-retraite : « Le secteur de l’assurance est appelé à se mobiliser, afin que le recours à ces véhicules [permettant d’assurer désormais tout type de plan d’épargne retraite] se généralise et que l’économie française puisse ainsi bénéficier pleinement du dynamisme de l’épargne retraite généré par la loi PACTE. ».

Pas un jour ne passe sans que les mensonges successifs de ce gouvernement soient exposés !

Une volonté de gagner le retrait toujours présente…pour des cheminot(e)s toujours motivé(e)s !

Après plus de 40 jours de grève, les trains roulent un peu plus mais c’est normal, dans le cadre d’un tel mouvement historiquement long qu’il y ait des hauts et des bas. Ce n’est pas pour autant que les cheminots baissent les bras, la grève continue, les salarié(e)s s’organisent pour faire vivre les AG et durer. S’inscrire dans les manifestations unitaires et toute les actions visant à faire plier le gouvernement, faire vivre les AG et tourner sur nos lieux de travail pour convaincre, c’est agir contre le projet de retraites par points qui précarisera davantage les travailleur.se.s actuels et futurs de la naissance à la mort. Nous ne serons pas la génération qui lâchera l’avenir de nos enfants !

Envahissons de nouveau la rue ces prochaines jours et tout particulièrement le 16 janvier

Laisser un commentaire