Non classé

Covid19 – demande d’une rencontre nationale d’urgence

Mar 13, 2020 | Non classé

Monsieur le Directeur,

Depuis quelques jours, la direction de l’entreprise a mis en place un processus d’échanges réguliers avec les fédérations cheminotes concernant cette crise sanitaire mondiale. Il y a quelques heures, le Président de la République vient d’annoncer des mesures qui, pour certaines, n’ont pas été anticipées et suscitent déjà des remontées très importantes des cheminotes et cheminots.

Pour la fédération des syndicats SUD-Rail, l’essentiel de la communication et des mesures prises par le gouvernement renvoie à des responsabilités individuelles. En revanche, certaines, comme l’annonce de la fermeture des crèches, écoles, universités sur l’ensemble du territoire provoquent déjà de nombreuses interrogations parmi les salarié-es ce vendredi soir.

Nous avons bien reçu la note DRH encadrant les modalités des absences mais reste sans objet sur les questions de la protection individuelle des salarié-es et des mesures immédiates sont nécessaires.

Il est indispensable que des directives claires, des « mesures barrière », des modifications d’organisation du travail, … soient prises en concertation avec les organisations syndicales et décliner régionalement. La direction SNCF, en tant qu’employeur, doit prendre des mesures d’accompagnement liées aux mesures de confinement. Elle doit également tout mettre en œuvre en matière et de prévention. Les mesures nationales ne peuvent se limiter qu’au recours au télétravail.

Par ce courrier, nous réaffirmons qu’aucune pression ne doit être exercée pour obliger les salarié-es à poursuivre le travail surtout si elles et ils se sentent en danger sur leurs lieux de travail ou sur leurs trajets pour s’y rendre.

Ainsi, la fédération des syndicats SUD-Rail exige la tenue d’une réunion extraordinaire sans tarder, voire même dès ce vendredi 13 mars, avec l’ensemble des fédérations cheminotes.

Nous revendiquons également – qu’après un cadrage national concerté avec les organisations syndicales – que des rencontres régionales soient réalisées durant le weekend pour que les mesures soient effectives dès lundi.

Il est évident que ces rencontres ne substituent pas aux instances représentatives du personnel et tout particulièrement aux mesures complémentaires qui pourraient être mises en place par les CSSCT.

Alors que le Président de la République a affirmé que « la santé n’a pas de prix », nous sommes persuadé-es que la direction de l’entreprise va répondre favorablement à notre demande qui permettra de coordonner un minimum votre plan d’action, nos revendications, dans l’intérêt de la préservation de la santé et de l’intégrité des travailleurs/es.

Restant à votre disposition, veuillez recevoir, Monsieur le Directeur des Ressources Humaines, nos salutations syndicales.