Covid-19 : Droit d’alerte déposé chez Newrest Wagons-lits

Monsieur le Directeur Général Newrest Wagons-Lits,

Nous sommes confrontés à une crise sanitaire sans précédent face à la propagation de l’épidémie du Coronavirus type COVID-19, aux dires du Président de la République, dans son allocution faite hier aux Français-e-s. Des mesures y ont été annoncées, qui, pour certaines, n’ont pas été anticipées et suscitent d’importantes inquiétudes des salarié-e-s.

Jusqu’à présent, l’ensemble de la communication et des mesures prises par le Gouvernement renvoie à des responsabilités individuelles, notamment par le respect des « gestes barrières ».

Néanmoins, une nouvelle étape a été franchie. L’arrêt des rassemblements de plus de 100 personnes, l’adaptation des transports en commun (modification du plan de transport, desserte des bus et RER…). Mais aussi la fermeture de l’ensemble des crèches, et de tous les établissements scolaires sur l’ensemble du territoire provoquent de nombreuses interrogations parmi les salarié-e-s.

Au nom de l’organisation syndicale SUD Rail, il est primordial que le service R.H face preuve d’une grande réactivité en mettant en place une politique sociale d’accompagnement (neutralisation des impacts sur l’acquisition des congés en cas d’arrêt) et communique sans délai sur les dispositifs mis en place permettant à celles et ceux concernés de s’absenter le temps nécessaire.

Aux termes de l’article L.4121-1 du Code du Travail, l’Employeur, tenu par une obligation de résultat en la matière, doit prendre toutes les mesures nécessaires afin de protéger la santé physique et mentale de ses salarié-e-s. L’Employeur ne doit pas seulement diminuer le risque, mais l’empêcher.

À cet effet, nous attendons une politique efficace de lutte active contre la propagation de ce virus, coordonnée au niveau de l’entreprise.

En lieu et place de mesures efficaces, nous constatons avec regret : L’absence de gels hydroalcooliques dans les dotations à bord des trains, le refus d’adapter le service à bord au contact direct avec la clientèle (VAP des Intercités et TGV Internationaux, VAP des agents 2 TGV), l’absence d’une politique ambitieuse d’ouverture de télétravail auprès des administratifs, l’absence d’adaptation du nettoyage sur tous les sites et antennes de l’entreprise (passages plus fréquents, et mesures d’aseptisation), désinfection du matériel à bord…

L’Employeur ne remplit pas cette exigence de sécurité à l’égard de l’ensemble des salarié-e-s de l’entreprise.

En conséquence, SUD Rail a déposé en ce jour un droit d’alerte dès aujourd’hui auprès de la Direction, concernant l’ensemble des périmètres TGV National, International et Intercités.

Monsieur le Directeur Général, veuillez bien vouloir prendre la considération que mérite cette situation exceptionnelle, en prenant toutes les mesures nécessaires d’accompagnement social des salarié-e-s et en adoptant enfin une politique ambitieuse de réduction des risques sanitaires liés à la propagation de ce virus.

Vous souhaitant bonne réception, les délégués syndicaux vous adressent leurs sentiments les plus distingués.

SUD Rail Paris Sud-Est

GRATUIT
VOIR