Covid-19 : Point sur la situation du 17 mars

La situation évolue très vite, et ce qui était valable il y a 24h ne l’est plus. Nous faisons du mieux que nous pouvons pour faire entendre votre voix auprès de la direction qui découvre souvent par nos interpellations les mesures prises par le national ou le gouvernement.

Voilà les infos que nous pouvons vous fournir aujourd’hui pour le plan de transport de demain :

  • S1 sur la ligne R et l’étoile de Corbeil (plus de Régio 2N).
  • S1 amélioré sur la ligne D (avec interconnexion).
  • S2 sur TGV, IC et TER.

Les plans de transport sont encore amenés à diminuer les jours qui viennent notamment sur TGV et IC dès jeudi.

Les autres mesures :

  • Le télétravail est obligatoire pour ceux qui le peuvent.
  • Pour le personnel à « risque », il faut se rapprocher du médecin du travail et de son chef pour étudier les possibilités d’aménagement de poste ou d’absences.
  • Les RHR doivent être évités (ou de pouvoir rentrer chez soi) dans la mesure du possible.
  • Pour ceux qui ne peuvent pas l’être, des plateaux petit déjeuner sont fournis pour éviter les salles communes.
  • Les guichets, agents d’escale, ROPT, GM et contrôleurs ne vont plus au travail à l’exception de quelques cas particuliers et de ceux qui sont nécessaires à la sécurité des circulations. Le contrôle n’est plus effectué (seul la ronde sécu du départ est effectuée). La direction sonde les volontaires pour les cas particuliers.
  • Pas plus de 3 agents dans un véhicule (taxi, véhicule de service).
  • Pour les agents restant sur le terrain, une organisation doit être mise en place pour ne pas mélanger les équipes et éviter les croisements.
  • Tous les agents susceptibles de prendre entre charge une personne malade, sont dotés de 2 masques chirurgicaux (un pour l’agent, l’autre pour la personne malade).
  • La présence est limitée au minimum avec suppression de certaines vacations.
  • La quasi-totalité des réunions, formations sont annulées ou effectuées en visioconférence. Seules les réunions de moins de 10 personnes peuvent avoir lieu en cas de vraie nécessité.
  • Les notations sont reportées.

Rémunération :
Pour le paiement des agents qui restent à domicile (garde d’enfant, quarantaine, non-utilisé à la suite des mesures gouvernementales, …), le traitement, prime travail ou traction et les EVS (hors nuit, dimanche, déplacement, …) sont payés.
Nous trouvons que la direction n’a pas été correcte en précisant les EVS payés, ce qui lui a permis d’enlever une partie de ceux-ci en amputant une partie du salaire des cheminots qui pourtant sont présents depuis le début de la crise épidémique.

« Les Privilégiés » :
Nous sommes le service public et nous prouvons que les cheminots sont là quand il le faut. Mais cela ne doit pas être aux dépens de notre propre santé.
Nous alertons depuis plusieurs jours les directions locales et nationales pour qu’elles prennent les mesures nécessaires pour protéger les cheminots et usagers. Il est dommage d’avoir dû poser des droits d’alerte pour que la direction prenne conscience des difficultés du terrain et des demandes légitimes des cheminots.

N’hésitez pas à contacter les militants SUD-Rail en cas de difficultés sur le terrain ou pour tout autre question.

SUD Rail Paris Sud-Est

GRATUIT
VOIR