Non classé

Covid-19 : Point de la CSSCT du 02 avril 2020

Avr 4, 2020 | Non classé

Chaque semaine, une téléconférence a lieu avec la direction, les médecins du travail et les membres de la CSSCT pour faire le point sur la situation.

La direction nous annonce avoir 35 cas de COVID-19 ou forte présomption, 25 agents ayant été en contact avec une personne positive et 52 agents en confinement ( personne à risque ou personne en arrêt sans inscription COVID19) sur l’ensemble du périmètre CSE ligne D et R. Les médecins du travail ont constaté moins de cas sur leur périmètre et moins de sollicitation par rapport à la semaine passée.

Pour couvrir la charge de travail essentielle à la circulation des lignes D et R sur le périmètre du CSE : 11 agents au COT (+ 10 en réserve), 10 agents au PIVIF, 109 ADC (réserves comprises), 36 sédentaires (GM et cadres) et 212 agents au matériel. Soit un total de 388 personnes qui doivent travailler chaque jour.

A ce jour, il n’y a pas d’alerte majeure sur les stocks de gel. La direction annonce anticiper sur du long terme.

Le plan de transport pandémie B est validé jusqu’au 15 avril. Il ne devrait pas évolué tant qu’il n’y a pas de hausse significative d’arrêt maladie ou de directive du gouvernement. Il y aura bien des travaux le WE du 11/12 avril.

Le taux d’occupation des trains est globalement constant depuis la semaine dernière soit 22%. Des annonces sont effectuées par les PIVIF pour rappeler les gestes barrières et de se répartir sur l’ensemble de la rame. Il a été constaté une hausse de fréquentation sur certains lieux comme Grigny, Evry-Courcouronnes et Corbeil-Essonnes. La direction a pris contact avec les pouvoirs publics pour accentuer les contrôles.

NETTOYAGE CABINE

Une téléconférence a eu lieu le vendredi 27 mars pour rappeler les mesures attendues à l’ensemble des prestataires et dirigeants nettoyage de la SNCF. Depuis de nombreux contrôles ont eu lieu et sont satisfaisants.

Deux membres CSSCT SUD-Rail et CGT ont été ce jeudi 02 avril sur le site du TMV pour faire également des contrôles qui ont été satisfaisants. Il a été constaté que les lingettes fournies aux ADC sont très abrasives et attaquent la peinture malgré que la cabine a bien été désinfectée.

Nous avons demandé qu’un QR-code ou une fiche suiveuse soit mis en place par cabine pour savoir quand a été fait la dernière désinfection. La direction va étudier les différentes possibilités mais cela prendra du temps à mettre en place et surtout cela à un coût important notamment pour le QR-code. La direction du TMV annonce qu’elle ne sera pas en mesure de mettre en place ce suivi avant la fin de la crise sanitaire.

MESURES RTT / CET

La direction régionale reste fermée sur l’application de la note RH nationale. Les arguments de solidarité et d’équité sont encore de sortie, c’est HONTEUX !

Pire encore, la direction régionale n’exclue pas de demander aux agents en arrêt maladie tout le mois d’avril de poser les 5 jours au mois de mai ou juin.

Autre information scandaleuse, la direction a décidé que les agents ayant posé des congés de 2019 sur la période concernée par le confinement ne seront pas comptabilisés dans les 5 jours à poser avant le 30 avril. Seuls des jours de 2020 seront pris en compte ! La direction a décidé de faire un point d’étape de ces mesures avec l’ensemble des établissements le 5 avril.

TMV

Malgré un plan de transport allégé Transilien, IC et TER de nombreux cheminots sont obligés de venir au boulot. Au TMV, 212 agents sont sur site par 24 heures, c’est encore trop à notre goût.

  • Partie IC, fermeture de la partie maintenance niveau 3 depuis le vendredi 27 mars sur la partie CPR. Vacation allégée avec aménagement des cycles jour, nuit avec rotation des agents 1 jour sur 2. Plus de nuit à la GEOPS VP donc 2 X 8 matinée soirée.
  • Partie TN, aménagement des vacations sur la partie maintenance Z2N et REGIO avec les effectifs restants. Sur la RA aménagement avec des effectifs réduit 1 jour sur 2 limité à des vacations de 4 agents. Sur GEOPS dépôt limité à 3 agents CORMOU, GEOPS et Cadre OP.
  • Partie LOCS, aucune information transmise sur les vacations de l’ensemble de UO.
  • Parties manœuvres dépôt et VP, aucune information transmise sur des aménagements de roulement ou d’organisation.

EST

  • Les PIVIFS ne seront pas concernés par le chômage partiel. Les services qui seront concernés par le chômage partiel reste à être déterminer. Les agents ne verront pas d’impact au niveau de leur salaire.
  • Des tournées gares ont été effectuées et peu de dégradation constatées depuis la semaine dernière.
  • Pour les équipes EML et astreintes, deux personnes maximum par véhicule dont la deuxième à l’arrière.
  • Pour la sûreté, 3 équipes SUGE à Melun, 1 sur la partie nord de la ligne D et 2 équipes sur la gare de Lyon. Le manque d’effectif est dû à la crise sanitaire.

ETP

  • Des agents seront mis en chômage partiel sans impact sur le montant du salaire. Cela va se traduire sur une mention sur la fiche de paie du point de vu comptable uniquement.
  • Les TB1 étaient lésés sur l’acompte congés pour les absences AR, AS et JB par rapport à leur date de nomination, notamment ceux qui étaient en école en 2019. L’établissement a décidé de faire une moyenne avec les anciens TB1 pour porter l’acompte congés à 45,61€ pour tous les agents de ce grade.

Une téléconférence est prévue la semaine prochaine pour faire de nouveau un point sur la situation. Ne vous mettez pas en danger et surtout bien respecter les gestes barrières.

Si vous avez une question, un besoin d’information, d’aide dans certaines démarches n’hésitez pas à prendre contact avec un délégué SUD-Rail. Vous pouvez également utiliser le formulaire de contact du site.