SUD-Rail revendique un cadre social protecteur pour tous les contractuel-le-s !

Fév 5, 2021 | Tracts et communiqués divers de la fédération Sud-RAIL

Depuis longtemps, la direction SNCF utilise les contrats de droit privé pour exclure les travailleurs du rail du statut en vigueur. Sous prétexte d’âges ou de nationalité et pour contourner le statut et restreindre les droits collectifs la direction a maintenu cette possibilité avec le soutien des OS majoritaires qui refusaient de voir l’arrêt de ces clauses.
Malgré nos interventions, la direction a donc fait augmenter, sans contrôle et sans transparence le nombre de contractuel-le-s au sein de la SNCF. Depuis le 1er Janvier 2020, elle n’a même plus besoin de prétextes, avec la fin du statut qu’elle a appelée de ses vœux et obtenue par la réforme que nous avons combattu en 2018. Elle peut aujourd’hui amplifier la concurrence entre les salariés dans l’opacité la plus complète. Salaire d’embauche, déroulement de carrière, contrat de travail, primes, ancienneté … tout cela est soigneusement dissimulé par des directives patronales visant à faire baisser drastiquement les conditions d’emplois et les droits des nouveaux embauché-e-s en accentuant l’absence de visibilités ou de garanties aux anciens contractuels !

02.2021.SUD_.Rail_.Tract_.Cadre_.Social