Les potins du FRET N°4

Fév 24, 2021 | CSE Fret

“Ambition 2025”, ou les promesses d’un candidat en campagne !

Qui est assez naïf pour croire que le gouvernement a pour réelle intention de relancer le FRET SNCF. Depuis la COP 21 de 2015 et bien les annonces de relance du FRET ont été nombreuses. Malheureusement la réalité est tout autre et le bilan sociale, humain et écologique est désastreux.
L’ouverture à la concurrence s’est révélé mortifère pour l’activité, en effet, depuis 15 ans nous avons perdu plus de 10000 emplois, la part modale du FRET ferroviaire est passée de 15 % à 9% et notre entreprise historique transporte moins de 55% de ces 9%. En 15 ans, nous avons vu de nombreux chantiers, triages et gares FRET fermer, de nombreux emplois disparaitre. Le cabinet SECAFI estime le nombre de suppressions de postes à 1300 personnes d’ici 2025. Cela représenterait environ 25% des effectifs. Ce serait même davantage si l’entreprise continue à perdre des trafics.
Les Agents de Conduite diminueraient d’environ 150 agents soit 10% de l’effectif. Cette nouvelle diminution vient après une suppression de 419 conducteurs entre 2018 et 2020. Entre 2020 et 2025, les Opérateurs de Production FRET verraient leurs effectifs baisser de 24% soit une suppression de 313 agents. Pour rappel, il y avait déjà eu une réduction de 212 agents les 2 années précédentes. Nous remarquons d’ailleurs que dans la même période (entre 2018 et 2020) l’effectif des DPX a lui augmenté de 20 personnes. Vos frais de structures en bâtiment et en cadre supérieur est lui inadapté.

LIAISON-FRET-SUD-Rail-JOURNAL-LES-POTINS-DU-FRET-N°4-24-02-21